MHSC – ASSE (1-0) : la Forez Académie à la poubelle

Sainté est passé à un rythme plus lent que celui du sénateur : celui du corbillard.

Le match en 1 phrase : « Mêmes joueurs perdent encore »

C’est donc la 3e défaite de suite pour les Verts en Ligain, et on se demande quand est-ce que ça va s’arrêter. Même en jouant à 11 contre 10, Sainté n’a pas réussi à marquer un but à une équipe qui en avait déjà encaissé 27 en 24 journées. Plus que 4 points d’avance sur le barragiste, Nîmes : bougez-vous le cul.


La compo :

Le Glaude nous ressort sa défense à trois et se prive donc d’un milieu pour faire jouer Perrin. C’est nul à chier, bien évidemment, et quand en plus, il nous colle une doublette Cabaye-Aholou qui va se tirer la bourre pour savoir qui va sortir en premier, et Diony en pointe, j’ai envie de me mettre en PLS. Seule petite curiosité : la titularisation de la nouvelle recrue, Maçon, jeune latéral qui vient de Dunkerque. Pas évident pour lui…


L’avis sur le mâche :

Des occasions, les Verts en ont eu. Mais bon, si on regarde les stats : 17 tirs pour 3 cadrés, 6 corners et aucun de dangereux, des centres en pagaille pour une seule véritable occasion (la volée de Diony). Et tout ça en jouant pendant 50 minutes en supériorité numérique. Sainté n’avance plus, ne marque plus, et on a du mal à lire le plan du Glaude. Entre une infirmerie bien remplie (Hamouma, Khazri, Youssouf, Nordin, Monnet-Paquet) et des joueurs écartés car pas au niveau (Kolodziejczak, voire même Palencia), les solutions ne sont pas légion. Si en plus le coach met en place un turnover pour gérer l’enchaînement des matches, alors on se retrouve avec une composition différente à chaque rencontre, et ça, c’est le meilleur moyen pour descendre en fin de saison. Maitenant, quand on voit le niveau affiché par certains (coucou Honorat), on se dit que le Glaude est pas forcément aidé sur le terrain et que des fois, on se dit qu’il aurait sans doute bien envie de tous les virer une bonne fois pour toute. Prochaine rencontre face à Epinal en Coupe de France jeudi, et ensuite déplacement à Brest, ce qui ne sera pas non plus une partie de plaisir. Le temps presse, les points doivent commencer à rentrer, et vite si on ne veut pas claquer du fessier jusqu’en mai. L’éternel recommencement…

Pire que le Coronavirus : les mâches des Verts.

Le résumé du mâche :

Ce que vous ne verrez pas dans cette vidéo:

  • Un but pour Saint-Etienne ;
  • Un contrôle réussi par Bouanga ;
  • Timothée Kolodziejczak.

Les notes :

Ruffier (same old story, 2/5) :

Peu de boulot au final, si ce n’est d’aller chercher une nouvelle fois un ballon au fond de ses filets. Plus pêcheur que gardien en ce moment.

Saliba (désenchanté, 2/5) :

Il doit se sentir bien seul dans cette défense. Le talisman ne protège plus nos arrières, la magie est passée. Il a même tenté d’aller marquer mais sa frappe du gauche ressemblait plus à un missile iranien qu’à une frappe chirurgicale.

Perrin (charité, 1/5) :

Le Cap’tain est à la rue, et on le titularise quand même parce que c’est un peu son tour d’honneur en Ligain. Ben oui, mais non, on n’est pas chez l’Abbé Pierre. Avec lui, Sainté joue encore plus bas que le front de Jordan Ferri. Sur le banc, et vite.

Fofana (le péril jaune, 1/5) :

Il a encore pris un jaune, il sera suspendu sans doute contre Reims. Il se fait déposer par Delort sur le but, c’est sale. Il finit le mâche arrière droit, parce qu’il ne faut pas toucher à Perrin ou Trauco visiblement, ça aussi c’est sale.

Maçon (beauseigne, 3/5) :

Sympa de démarrer dans cette équipe… Le pillot découvre la Ligain, et il a montré quelques bonnes choses. Agréablement surpris de le voir déjà meilleur que Trauco (non, pas du tout), le potentiel de blagues avec son nom est aussi intéressant.

==> Remplacé à la 50e par Honorat (non noté), qui s’en battait encore plus couilles que Romeyer lors de la conférence d’intronisation de Puel.

Cabaye (arnaque, 1/5) :

C’est sérieux de jouer avec ce mec-là ? Faut arrêter purée. Des stats oui, un impact sur le jeu non. Maintenant, Camara c’est nul, M’Vila c’est devenu nul, Youssouf a dû choper le Coronavirus pour être absent si longtemps…

Aholou (sinusoïde, 1/5) :

Pour alterner autant entre le nul et le bof, il a forcément dû être formé à l’Europa Park avant d’aller à Strasbourg. Malgré tout, on penche quand même plus du mauvais côté pour Jean-Eudes. Un prêt à taux 0% niveau football.

Trauco (survendu, 1/5) 

Voilà pourquoi il faut toujours se méfier des hypes : le trophée de meilleur latéral de la Copa America, ça doit être l’équivalent de celui du tournoi de sixte de la Fouillouse. Mais comme il a des tatouages et une crête peroxydée, ça claque plus que Bébert et son abdo kro.

==> Remplacé à la 78e par Abi (non noté), qui semble avoir perdu complètement confiance, et se révèle assez inutile du coup.

Boudebouz (insuffisant, 2/5) :

Riri était attendu au tournant après les révélations sur son salaire, le 3e de l’effectif avec 200 000 boules par mois. On est encore loin d’en avoir pour notre argent, mais il y a du mieux par rapport à ses dernières sorties.

Bouanga (pataud, 1/5) :

Il a tout raté dès qu’il a s’agit de contrôler la balle. Des planches à pain à la place des pieds, et des semelles de plombs dans les chaussures. Il a labouré la pelouse grasse de la Mosson à chacun de ses appuis.

Diony (surprenant, 3/5) :

Je ne m’attendais pas à voir notre ami Loïs nous sortir une bonne performance cette saison, comme quoi il faut toujours espérer. Plutôt en jambes et généreux dans l’effort, il lui manque encore la précision nécessaire pour que ses reprises « trop parfaites » se transforment en but.

==> Remplacé à la 70e par Correia (non noté), qui a tenté de mettre de la vitesse dans le jeu, mais pas facile de réveiller des morts.


La question minitel :

Même en jouant à 11 contre 10 pendant plus d’une mi-temps, les Verts n’ont pas réussi à marquer. Plus stériles que des eunuques. Mais on en retient quoi de ce mâche ?

La fin de saison pénible s’annonce chez les Verts, on le voit venir de loin, et on se dit qu’on est reparti pour un tour, comme pour la 1e année de Galtier. Il reste 14 journées pour se sauver sans trop trembler, on verra la saison prochaine pour jouer au football. Denis, quant à lui, jouait plutôt bien jusqu’à présent. Mais dimanche, il avait décidé de se mettre au même niveau que les autres, pour notre plus grand malheur. Il avait peut-être refilé une partie de son talent au Toro Loco qui fait son meilleur mâche depuis 2 ans quasiment. Perso, je préférerai que Loïs lui rende, sinon on ne risque pas beaucoup marquer chez les Verts. Enfin, l’ami Miguel se révèle un très bon joueur de flûte puisqu’il avait réussi à faire croire qu’il était joueur de foot avant d’arriver en Europe. J’ai personnellement encore quelques doutes sur cette affirmation, notamment sur le fait qu’il s’affirme « défenseur ».


Roland Gromerdier


HorsJeu recrute donc si le cœur t’en dit, lance toi en cliquant sur le bouton plus bas! Et si tu veux juste nous aider un peu à produire des contenus de qualité, alors tu peux faire un don, en cliquant juste à côté.

Roland et ses collaborateurs tiennent à remercier EVECT, pour ses infos quotidiennes sur le club, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, Furania Photos pour ses images des tribunes stéphanoises à domicile comme à l’extérieur, ainsi que Poteaux Carrés, où l’on trouve un peu de tout.

N’oublions pas aussi d’encenser la Divette de Montmartre, qui permet à Roland d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Enfin la fine équipe est aussi présente sur les réseaux sociaux, alors n’hésite pas à venir nous voir et à tailler l’bout d’gras, la page FB de la Forez Académie est fort enjaillante.

Et tu trouveras Roland sur fessebouc aussi, et sur touitère. Il ne mord pas et certains le disant même plutôt sympa. Gruger est aussi  sur le sôchôl net-oueurk, tout comme Robert Binouzaret : viens donc les saluer.

Roland Gromerdier

Né dans le Chaudron, de la verveine coule dans mes veines. Mes analyses sont aussi carrées que les poteaux de Glasgow. Peu importe les époques : je n’oublie jamais qui sont les plus forts.

20 commentaires

  1. Bien d’accord avec ton anal-yse mon cher Roland. Je ne m’attendais pas a un jour defendre Diony sur des forums de supps verts et pourtant ca a eu lieu apres ce match. J’ai ete surpris positivement par Macon, a mon avis on va le revoir. Mais par pitie de la creativite sur les blagues avec son nom, je ne vois que les meme tourner en boucle pour l’instant

  2. Merci.
    Certainement plus grand que le Préfet de Moselle, en effet. Mais beaucoup plus petit que Makélélé.
    Vous ne m’en voudrez pas mais je serai pour une qualif d’Épinal (c’est aussi mon bled, cela n’a rien contre vous).

      • J’ai trouvé aussi qu’un début de quelque-chose se passait entre nous. C’est pour ça que j’ai été honnête. Mais ne m’en voulez pas, c’est juste un coup d’un soir, avec une ex pas vue depuis longtemps…

        • Alors vous ne nous en voudrez pas de vous avoir battu, à la régulière, en étant presque à votre niveau. Quittons nous amis.

      • Bien qu’un peu déçu sur le coup, il faut savoir saluer l’efficacité adverse. Il n’y a aucune amertume de mon côté (en tout cas moins que lorsque Bordeaux concède le nul à domicile contre Dijon, mais passons).
        Les Verts ont fait le match qu’il fallait pour passer.
        Par contre, n’essayez pas de nous faire un échange Diony-Krasso, on y tient à notre grande tige.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.