NANCY – GAZELEC AJACCIO (3-1) : LA CHARDON À CRAN ACADÉMIE SE RÉGALE À MARCEL PICOT

Après deux rhums secs bus rapidement, la route de Picot se fait moins inquiète, plus légère, avec même l’impression que ce soir peut-être…le grand soir. Celui qui espère, celui qui attend le bouleversement de l’ordre social existant en Dominos Ligue 2. Celui-là même, messieurs-dames.
Et croyez-le ou non, malgré ma poisse aux jeux d’argent, je décide de miser l’ASaNaL, sûr de mon coup. A moi la richesse, à moi les bières gratuites, à moi les filles de joie, à moi luxe et prétention, dis-je dans ma barbe qui sent elle aussi le rhum épicé.
Vous l’avez compris, pour une fois, je crois en nous, je crois en nos recrues, je crois en un sursaut d’orgueil déjà amorcé au Havre (victoire 2-0), qui nous mettrait sur de bons rails pour la suite de la saison. C’est un sentiment bizarre, presque inconnu, que celui d’être serein face au recrutement hivernal à Nancy. Certains connaissent bien ça (nos ennemis du Nord ces derniers temps), nous on n’y a que très rarement eu droit. C’est même plutôt l’inverse… on attendait cette période la queue plus frêle que jamais, recroquevillée sur elle-même entre des jambes tremblotantes, appuyant frénétiquement sur F5 le soir par peur de voir un Clément Lenglet vendu au premier venu…
Bref, à Nancy en hiver on a la peur au ventre.
Pourtant, le grand soir n’est peut-être pas si loin…


La Compo :


Le Match :

A peine sorti de la fouille que Bassi me prive de la première émotion du match … Déjà 1-0, dès la 30e seconde de jeu (après revisionnage, la défense du Gazelec a cru bon s’inspirer de nos 6 premiers mois pour entamer les rencontres).
Le reste de la mi-temps est un florilège d’actions magnifiques, de remises en une touche, de passements de jambes de crochets, de petits ponts, de tacles assassins par un Damien Perquis dépassé par le grand évènement qui se prépare… Bassi double la mise et Vagner achève presque des Corses venus en Lorraine pour savourer le punch lorrain dont la réputation n’est plus à faire. La MT se siffle sur un 3-1 logique.
La 2e est chiante comme la pluie, hormis un poteau et des sorties ratées par Ndy Assembe, rien n’est à signaler hormis un coup de sifflet final qui permet à l’ASaNaL de sortir de la zone de relégation directe, devenant par la même barragiste… les jambes tremblotent moins, l’entrejambe se gonfle légèrement.


Les Notes :

Ndy Assembe 2/5
Je ne suis pas objectif je sais mais, mal placé sur le but, pas rassurant en 2e MT, Ndy Assembe s’en sort sans la moyenne. Marcel Picon te surnotera au prochain match Ndy, t’en fais pas, tu l’auras ta prime annuelle…

Moimbé 3/5
Sérieux, volontaire, il fait le taf, et en période de disette, on prend.

Seka 2/5
Toujours peu rassurant, toujours aussi gros, toujours aussi pataud, toujours pas la moyenne. OK j’ai mes têtes, et alors. Je suis pas prof à ce que je sache, et les joueurs me lisent pas, donc allez-vous faire foutre !

El Kaoutari 4/5
Très bon ce soir à un poste de libero, il a bien couvert ses autres défenseurs et effectué des relances propres. Plus facile lorsque Abergel ne panique pas, cela dit. M’enfin c’est ça le football, un sport collectif, je vais pas disserter sur comment les bonnes performances de certains subliment celles des autres, si ?

Paye 4/5
Je crois qu’on a trouvé un vrai latéral à conserver. Partout sur son aile, délivre une passe décisive et a bien compensé les absences de Triboulet, son compère de ligne du soir.

Abergel 5/5
Man of the match comme disent les habits rouges. Partout, tout au long du match, régalade technique, passes verticales très dangereuses pour l’adversaire. Il a rendu le match facile à tous ses potes ce soir, et pour cet exploit, félicitations mon gars.

Nguessan 4/5
Facile de jouer avec l’Abergel du soir, mais on souligne sa perf exceptionnelle, celle de n’avoir pas pris de carton jaune. Rien que pour ça, chapeau.

Bassi 5/5
Doublé, volontaire, en confiance, on te met le maximum jusqu’au bout (oui je cite du 113 très calmement). Si on était mauvaise langue on dirait qu’il se sort les doigts en 2e partie de saison pour soigner son départ vers un nouveau club cet été… Rassurez-vous, tout le monde ici a compris son petit jeu.

Vagner 4/5
Buteur, très vif et volontaire sur son côté. On a trouvé en lui une recrue très prometteuse, Nordin était un coup d’essai, merci Gromerdier… N’ayez crainte, on vous renvoie Jeremy Clément en échange de votre petite pépite. Deal.

Ngom 4/5
Son aisance technique est assez déconcertante. On n’en a pas l’habitude à Picot… Touche le poteau, se crée beaucoup d’occasions, fait participer les autres. Les canaris, ça va si on le garde et qu’on vous donne Junior Dale en échange ?

Triboulet 3/5
Pas en veine ce soir, pas grave on l’aime bien, c’est au-dessus de la moyenne. C’est le petit chouchou, c’est comme ça.


Note Artistique de l’équipe : 5/5

Match quasi parfait, pas grand-chose à redire là-dessus.
Soulignons simplement l’apport énorme des recrues qui nous sauvent d’une situation qui était très périlleuse avant janvier… et qui l’a été à nouveau lors du derby (privés de nos recrues pour match reporté initialement programmé avant le mercato d’hiver NDLCACA). El Kaoutari : énorme et régulier. Vagner : décisif et très vif. Ngom : leader technique et se crée beaucoup d’occasions.
Avec ces trois joueurs qui s’imposent déjà dans l’équipe-type, l’ASaNaL peut se mettre à rêver, d’un maintien dans un premier temps (c’est le minimum), d’une saison prochaine plus belle (c’est un espoir réalisable), d’une gestion sportive et financière cohérente (c’est ce grand soir que nous attendons tous).
Prêtons-nous à l’onirisme, imaginons une équipe de direction sérieuse, dénuée de parasites étourdis et crapuleux.
Faites-nous oublier ce marasme, ce ridicule, et mettons-nous à rêver d’autres choses, étapes par étapes, qui sait, peut-être, peut-être que le grand soir est proche.

Bachelard : « Le rêve chemine linéairement, oubliant son chemin en courant »

Roger Piantoni-Vairelles

Roger Piantoni Vairelles

2 Comments

  1. Pas de barbe, pas de rhum. C’est à peine si tu goûtes ma bière au pub. Arrête avec ta réputation de baroudeur, tu ne trompes personne mémé.

    Bonne acad’.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.