Nancy-Lens (0-0) : La Chardon à Cran Académie ne connaît pas la défaite.

Performance de haut vol pas couronnée de succès ou bien succès de haute performance volé par un gardien inspiré, l’histoire retiendra ce qu’elle veut mais nous qui ne la faisons pas déclarons ceci : vous nous faites chier, gagnez ces matchs et damez le pion à tous ces impudents venus nous agacer les couilles dans l’imprenable Picot, Alcatraz de toutes les défaites et cependant Cayenne un peu trop imperméable aux victoires. Vous avez la manière, faites maintenant parler votre art. Car comme on a vu, il faut peu de temps pour que le nul passe de condition à complexion.

Ciss qui joue en 7, encore une innovation tactique spectaculaire de Marcelo Garcia.


Les notes

Valette 3/5
Un seul corner et une seule frappe cadrée concédés, pour une fois Valette n’a pas eu grand-chose à faire et n’a donc pas eu à sortir de sa surface pour 1) prendre un carton rouge ; 2) prendre un lob.

Seka 4/5
Le cliché du patron grand et bedonnant qui impose le respect par son charisme plus que par son expertise. 100 kilos de muscles (ou de gras) qui font peur aux attaquants adverses.

El Kaoutari 4/5
Intelligent dans son placement et ses relances. Très précieux.

Lybohy 4/5
3e larron d’une défense à trois impeccable. Clean sheet : même note que ses potes.

Karamoko 3/5
Du mal à se mettre dedans. Ça arrive. Il a ensuite labouré le terrain par des va-et-vient incessants. Bref, le travail d’un latéral dans un 352, on ne vous apprend rien.

Ciss 4/5
Alors lui, on sent une belle marge de progression, déjà très en jambes depuis un mois, il sort encore une belle prestation. Muratori prépare déjà sa reconversion.

Akichi-Rocha 3/5
Des coureurs de demi-fond. Il faut au moins ça quand il n’y a que deux milieux qui défendent sur un terrain. Peu en vue balle au pied, ils ont bien cassé le rythme et bouché les espaces.

Vagner 3/5
Frustrant. Frustrant de dépendre à 80% de son rendement. Frustrant de vouloir faire la différence à chaque ballon touché. Frustrant de ne pas le voir marquer.

Bassi 0/5
C’est bien simple. Il a tout loupé. Tout. Zéro. Rien. Niente. Nada. Nichts. Nimic. Nip. Passe à trois mètres, passe longues. Frappes. Bref, sur le banc, et vite.

Gueye 1/5
Pas simple pour notre attaquant qui avait joué la veille sur le parquet du SLUC Nancy Basket. Pivot dans les deux sports, Gueye est meilleur avec sa tête qu’avec ses pieds. Et quand on parle de la tête, on ne parle pas de ce qu’il y a dedans mais de la surface dure. Son crâne quoi.


Note Artistique de l’Equipe : 4/5.

L’ASaNaL reste toujours l’équipe qui perd le moins en L2. Une seule défaite en 12 matchs avec 11 buts encaissés, moins d’un par match donc. Grosses performances quand on connait le passé proche de notre défense… L’avantage cette saison c’est donc qu’on ne prend pas de but. L’inconvénient, c’est qu’on n’en met pas, et ça ma bonne dame, c’est assez compliqué de gagner quand on ne plante pas de pion.
A deux points du 5e, Jean Louis Garcia a su ne pas perdre face à Lens, nos amis (non) nordistes, qui ont tout d’une équipe de L1 (sic) sauf les joueurs, vraiment pas impressionnants ce soir.
Prochain déplacement chez nos amis (non) du Havre, où l’objectif, comme toujours, sera de ne pas perdre. A Nancy, Correa ou pas, on ne se refait pas.


Le résumé


Presse-le bouton ci-dessous. Celui que tu veux. Attention, il y a un piège : si tu te gourres, tu pourrais avoir quelqu’un sur le dos qui t’explique comment on place les majuscules au début des noms propres. Choisis-bien.

Roger Piantoni-Vairelles et Marcel Picon

Roger Piantoni Vairelles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.