Nancy-Niort (0-1) : La Chardon à Cran Académie bouge encore.

Greffes bizarres d’objet en caca séché qui ne prennent pas sur les moignons suppurants de nos unijambistes de joueurs, attributions de postes contre-nature occasionnés par un recrutement aveugle, muet et débile, tares congénitales de ses collègues mal intégrées à l’organigramme en dépit d’une volonté évidente, discours tout en couilles et tripes versées sur le terrain jusqu’à la mort sans s’apercevoir que l’absence des premières répond cruellement à un surplus des secondes dans les bedaines, l’adaptation de Didier Tholot à la Lorraine suit son cours, sans céder à la facilité.


Les Notes :

Chernik 3/5
Le gardien du tank a encore livré une partie sérieuse sans céder aux guignoleries de ses concurrents. Manque de pot, ce sont ses collègues défenseurs qui se sont chargés de le mettre dans la panade.

Coulibaly 2/5
Allez c’est bon Julien Cétout, on t’a reconnu.

Seka 2/5
Il ne fait pas de détail en appliquant le plan binaire que l’histoire du foot agricole lui a enseigné : jouer vers l’arrière ou balancer une sacoche un peu n’importe où.

Diagne 3/5
C’était presque agréable de le voir défendre debout et remporter des duels de la tête. Heureusement pour notre équilibre mental, tout cela a bien eu lieu en pure perte.

Marchetti 2/5
Tiens, toi t’es gaucher, tu vas bien jouer à gauche, non ? Vu que tout le monde y est nul et/ou blessé. D’accord, coach Tholot, mais ce manque d’agressivité, cette aisance technique de motoculteur, c’était vraiment l’effet recherché ?

Clément 1/5
On sent bien qu’il aimerait être la tour de contrôle qui manque à ce milieu de terrain. Malheureusement sa vitesse de lamantin et son corps d’épi de maïs syphilitique font que l’ambition reste illusoire. Qui a dit « un peu comme sa carrière » ?

Da Cruz 1/5
Toujours plus digne du Costa Concordia que de l’ASNL en terme de capitanat. Cette tâche assumée avec une désolante nonchalance, au moins pourrait-il se remettre au foot.

N’Guessan 3/5
L’un des seuls à avoir essayé et montré des choses, même si un certain manque de retenue aurait pu lui valoir une exclusion prématurée fort dommageable (pour la suite, pas pour ce match de merde qu’on a PERDU comme des MERDES).

Koura 2/5
Il fait tout ce qu’il peut avec ses maigres moyens, un peu comme si les Pays-Bas cherchaient à faire concurrence à la France en terme de fromages.

Bassouamina 2/5
Des dribbles, de l’envie, un ensemble pas mal et un physique du tonnerre, mais toujours cette singulière habitude typiquement nancéienne de faire n’importe quoi au moment du dernier geste.

Sané 1/5
Merci pour votre présence, on vous rappellera.


Note artistique de l’équipe : 2/5.

Si ça ne l’était pas pour nous, ça n’a pas du l’être pour eux non plus : l’idée d’un spectacle agréable a depuis longtemps cédé la place à une urgence critique, faite de bile jaune et de bile noire, de suées fort désagréables dans le sillon fessier et de lamentations que l’on se rassure de ne pas avoir à montrer en place publique.

Esprits et cœurs tétanisés, couilles à l’état de raisins secs, aucune fonction vitale ne semble plus répondre dans cette équipe qui joue la trouille au ventre. L’ASNL est devenue sa propre maladie auto-immune, un cancer qui se dévore lui-même pour trouver les ressources de sa survie, sans voir l’évident manque de combustible qui le guette.

Et à moins d’une semaine de la fin des transferts, étant donné qu’il ne nous reste qu’à compter sur cette saloperie de vente à la criée, nul ne peut se frotter la teub de réjouissance vu ce qui nous attend. On va donc probablement devoir se fader cet effectif sans leader ni succès durant tout l’exercice. L’idée d’une nouvelle saison de galère n’a même pas eu le temps de nous menacer : la catastrophe est déjà là.

Marcel Picon.

Marcel Picon

Ras le cul de toutes ces conneries.

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.