Nantes – GFC Ajaccio (2-1) : La Canaris Académie livre ses notes

Les bonnes nouvelles s’accumulent pour les Nantais

Salut les p’tits beurres.

Sur la pente savonneuse après sa défaite à Guingamp, Nantes, en trois matchs, a complètement inversé la tendance dans la course à la montée. A égalité de points avec les Costarmoricains après la défaite au Roudourou, les Canaris sont maintenant munis de 6 points d’avance sur les hommes de Gourvennec. Comment ? Pourquoi ? Rapide analyse :

– La réussite du futur promu : un match joué en supériorité numérique face au Havre, et un but à la 92ème de Pancrate à Lens, on peut dire que MDZ a le cul bordé de nouilles.

– Le retour en forme de Gakpé : on y croyait plus, mais le Togolais, enfin aligné en pointe, a signé deux bons matchs (et deux buts à la clé) consécutifs sous le maillot nantais. Alléluia !

– Les adversaires directs qui coincent : Caen, Angers, Dijon, voire Monaco. Tous ont lâché des points, mais la palme revient à Guingamp, qui reste sur deux défaites à l’extérieur.

Donc, Nantes accueillait samedi à la Beaujoire les sémillants derniers de L2 : le Gazélec d’Ajaccio. Avec en ligne de mire, 6 points d’avance sur le 4ème en cas de victoire. Un match préparé avec envie et sérieux du côté de la Jonelière. Si t’es fier d’être Nantais tape dans tes mains. Gakpé blessé, Djordjevic retrouvait sa place dans le 11 de départ.

Le match :

terrain

 

42ème : touche rapidement jouée par Aristeguieta côté droit pour Eudeline, qui centre au second poteau pour Djordjevic. Landre est aux fraises, 1-0.

45ème : corner repoussé que Cissokho remet dans la boîte. Tout seul, Madouni remet de la tête vers Cichero. Tout seul, le Vénézuélien centre au second poteau pour Bessat, tout seul, qui frappe de volée. Tout seul, M’bolhi s’incline. 2-0.

60ème : « combinaison » corse sur le côté droit. Landre s’avance et frappe fort au premier poteau. Riou, en mode Harlem Globe Trotters, tente l’arrêt du crâne. 2-1.

 

Nantes a juste accéléré l’espace de 10 minutes, suffisant pour distancer d’insignifiants Corses, qui devraient vite retrouver le National. Mais encore un match qui s’est déroulé sur un faux rythme, et d’un niveau technique franchement inquiétant. On s’en contente, mais trois matchs compliqués se profilent, qui éclaireront certainement la fin de saison, où l’enseveliront sous un tombereau de merde, au choix. Dijon, Angers, et Monaco, voilà un programme qui annonce une fontaine d’huile d’olive entre les fesses à Raynald, et ce pour les trois semaines à venir.

Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, signalons la qualification en Gambardella des U19, vainqueurs du LOSC aux TAB du côté de Lille. Et tant qu’on y est, on me souffle dans l’oreillette que l’appel du FC Nantes auprès du TAS permet de suspendre momentanément l’interdiction de recrutement prononcée par la FIFA. Je sens que Waldemar va se dépêcher de faire son marché, ça promet…

 

Les gars de chez nous :

Riou (2/5) : Après sa sortie Schumacher-like face à Lens, il nous gratifie de l’arrêt du regard/crâne/langue/mains (rayer les mentions utiles) cher à David Marraud.

Cissokho (3/5) : Le seul Noir de l’équipe titulaire. On attend la réaction de Cyrille Brienne et de la Licra.

Madouni (1/5) : Une remise astucieuse sur le second but, une présence intéressante sur les CPA offensifs, mais à part ça… Lent, mal placé défensivement, et des relances moisies à foison (dont une qui amène la réduction du score ajaccienne). Et dire que l’on avait Djidji sur le banc…

Cichero (2/5) : Avec Madouni, notre charnière ressemblait à un duo comique de M. Patate. Une passe décisive quand même pour Gaby.

Veigneau (2/5) : Dépassé sur le but corse, il sauve pourtant sur la ligne une tête de Romey en début de match. Moins bien techniquement depuis son retour de blessure, et logiquement remplacé par Djellabi (83ème).

Deaux (3/5) : Oh purée, un vrai match intéressant de Lucacas ! Mais j’ai pas trop envie d’en parler. Remplacé par Trébel (86ème).

Veretout (3/5) : Essaye désespérément de jouer au football. Courage, plus que 10 matchs.

Bessat (4/5) : Quel but ! Toujours généreux dans l’effort, il aurait pu bénéficier d’un pénalty.

Eudeline (3/5) : Une passe décisive somptueuse vient rattraper tous ses mauvais choix.

Aristeguieta (3/5) : Malin dans ses déplacements, ses coéquipiers le trouvent maintenant dans toutes les positions, comme un symbole d’amour anal. Précieux, tout simplement, et remplacé par Pancrate (81ème).

Djordjevic (3/5) : Un but de renard, son déplacement sur cette action renvoie Landre à ses chères études parisiennes. A part ça, rien.

 

Raynald est en route pour la Ligue 1 (ou pour une jolie 4ème place) et envoie les images du match.

 

Câlins beurrés.

Raynald Dunoeud.

5 thoughts on “Nantes – GFC Ajaccio (2-1) : La Canaris Académie livre ses notes

  1. Cela s’était tellement bien passé contre le trio Dijon-Angers-Monaco lors des matches aller… Que j’ai peur du retour de bâton.

    Enfin de là à perdre à Jean-Bouin (José y sera peut-être), faut pas déconner non plus.

  2. Salut Raynald,
    très bon comme d’hab.
    Notre calendrier pue en effet grave du cul…On se déplace à Caen aussi je crois…

  3. Ca s’est bien passé à l’aller car on a bien géré Dijon sur 1 coup d’éclat de Filip. On a bien géré Angers sur un coup d’éclat de Filip encore. Et contre Monaco, l’arbitre M.Delerue avait décidé de nous aider en annulant un but valable et en oubliant un péno pour Monaco. Il avait aussi validé un but hors jeu de Fifi.
    Bref on voit que c’est fragile. La défaite à Dijon vient rappeler tout cela. Contre Monaco ça sera difficile devant un stade comble et avec Bessat + Eudeline absents.

    Contre Angers on peut déjà penser que c’est perdu d’avance on n’arrive plus à s’imposer à Jean Bouin.
    Bref je pense que sur ces 3 matchs le FCN prendra maximum 1 point. On va voir revenir Caen et Angers dans la course. Bagarre à 5 jusqu’au bout.

  4. Le calendrier de Caen pue encore plus, ils enchainent Le Havre, Lens, Angers, Dijon, Monaco et Nous.
    Le nôtre après le dep à Angers reste relativement clément.

Répondre à Pascal Belluomo Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.