Nantes – Nice (0-2) : la Canaris Académie vous la fait courte

1

Déjà libéré pour tout donner en championnat !

Salut les p’tits beurres.

Ce match de Coupe de France, c’est encore Michel Der Zakarian qui en parle le mieux : « La qualification de Nice est logique, vu notre première période d’une pauvreté… Il n’y avait rien dans tous les domaines, on n’a pas existé. En deuxième on a montré un autre visage, un peu meilleur, mais sans être vraiment dangereux. C’était un mauvais match de notre part. Le but ? Il est dans la continuité de notre début de match qui était nul… On dormait. Je n’ai pas d’explications, il faut poser la question aux joueurs s’ils ont envie de jouer la Coupe de France. On n’a pas montré le visage d’une équipe qui avait envie de gagner un match. Quand on a (seulement) deux occasions à la 92e et 93e, on ne peut pas gagner un match. L’arbitrage (il a été exclu) ? Je n’en parle pas, ce n’est pas l’arbitre qui nous a fait perdre, on a été mauvais. »

Merci Michel, bien d’accord avec toi. Du coup, la prochaine fois, tu feras tes changements avant le dernier quart d’heure ? Non parce que on le sait que tes gars, c’est pas des génies du ballon rond. On le sait qu’avec des Deaux, Aristeguieta, Bessat et cie, on va avoir des matchs de merde. Donc, autant les remplacer vite fait quand ils sont hors sujet. C’est d’autant plus con que Nantes a dominé à partir des entrées d’Audel, Gakpé et Bangoura (cette volée sur le poteau, Ismaël, c’était beau comme un Jésus en maillot floqué Bossis).

J’aiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !

 

La compo et les buts :

terrain

8ème : Et pourtant, on l’avait prévenu. 0-1.

88ème : Défense anale de Cichero, passe dans son dos pour Brüls, défense anale de Cichero, crochet de Brüls et frappe du Belge. 0-2.

 

Les gars de chez nous :

Zelazny (0/5) : Au moins, on est sûr que sa carrière professionnelle est terminée, au grand dam du service vidéo d’horsjeu.net.

Alhadhur (2/5) : Mais qu’est-ce que tu cherches à faire des passes et à construire le jeu toi ? Tu joues dans une équipe de DH, alors mets toi au niveau.

Djilobodji (5/5) : En attaque, en défense, au four, au moulin et dans le cul de l’arbitre.

Vizcarrondo (2/5) : Mi-burne, mi-raisin.

Cichero (0/5) : Ridicule sur le deuxième but niçois, merdique en règle générale.

Deaux (1/5) : Sentinelle dans un milieu à 3, ça veut dire que tu couvres un minimum tes partenaires quand ils dézonent, pas que tu glandes dans le rond central en attendant que ça passe.

Veretout (2/5) : Un déchet inhabituel dans les passes et les contrôles, décevant mais moins que les autres connards.

Trébel (3/5) : Il fait son match, essayant tant bien que mal de faire jouer ses partenaires, avec une aisance technique au-dessus de la moyenne.

Nicolita (1/5) : Il a couru. Un peu. Remplacé par Audel (62ème), pas si dégueulasse que ça.

Bessat (1/5) : Sans partenaires valables pour combiner avec lui, il devient à peu près aussi utile qu’une cerise sur un gâteau au caca. Remplacé par Gakpé (73ème), qui a foiré son occasion en or hebdomadaire, mission accomplie !

Aristeguieta (0/5) : Hyper-mou et remplacé bien trop tard par Bangoura (87ème), auteur du plus beau geste du match.

 

Les mecs d’en face (revenez quand vous voulez/5) : Les Nissarts n’ont pas eu à se fouler, et n’ont eu qu’à bien défendre, puis à se baisser pour récupérer deux cadeaux nantais. En fait, ils ont été aussi mauvais que nous, n’ayant jamais su profiter des espaces laissés par le milieu nantais, pourtant larges comme l’avenue Jean Médecin.

 

Raynald espère une revanche en Coupe Moustache, et balance les images du match.

Câlins beurrés

Raynald Dunoeud

1 thought on “Nantes – Nice (0-2) : la Canaris Académie vous la fait courte

  1. Sévère mais , je pense, pas loin de la réalité, malgré une première partie de saison plus qu’honorable, mais toujours « à l’arraché ». Trop de joueurs sont au maximum et compensent ainsi une technique et une vision de jeu un peu juste pour la L1 : Riou, Veignaud, deaux, Bessat,(mais pourquoi ces trois derniers ont-ils prolongé ?) Aristeguieta…
    La défense centrale, quoique lourde, tient la route. Sissoko et Alhadhur, Veretout, Trébel (qui ne joue jamais), Djojevick aussi.: ça devrait aller. Mais attention l’an prochain…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.