Panama – Tunisie (1-2), l’Aigle de Carthage académie a tenu le coup

Never gonna let you down
Je serai là pour toi, my Tunisie

Aslema,

La Panaméen est plutôt rare à l’hôtel, voire inexistant. De ma vie d’animateur piscine, j’en ai jamais vu un, ni à l’eau, ni au cocktail au bar. La réciproque est sûrement vraie. Je n’ai jamais entendu un cousin me raconter ses vacances au Panama. A part qu’ils ont des chapeaux et leur propre canal de Suez, je ne connais rien de ce pays.

Je crois qu’il s’agit d’une destination luxueuse et secrète. Chez nous ou au Maroc, quand un touriste veut passer des vacances secrètes, c’est h’ram, on le sait. Ca cache une histoire de fesses (dans le) derrière, avec une maîtresse, des prostitués ou des petits garçons. Je n’ose pas imaginer les horreurs que les hommes fortunés doivent faire au Panama.

En revanche, celle que mes Tunisianos doivent faire vivre aux Panaméens, je la visualise bien. Nous sommes un peuple fier et en attente d’une deuxième victoire en Coupe du monde depuis 1978. La victoire honorifique est obligatoire après les déconvenues belges et anglaises.

 

Les boys :

A. Mathlouthi
H. Nagguez
Y. Meriah
R. Bedoui
O. Haddadi
F. Sassi
I. Skhiri
G. Chaalali
F. Ben Youssef
N. Sliti
W. Khazri

6 changements pour le dernier match, Haddadi remplace enfin Maaloul, et Sliti est de retour.

4-3-3 classique, avec trois milieux défensifs pour jouer le Panama. Tout va bien.

 

Le match :

L’avantage technique est pour la Tunisie. La possession est stérile, la défense sans aucune assurance, on se fait bananer par le Panama et Rodriguez, dont le tir dévié trompe Mathlouthi (1-0, 33e). Avec un profil plus offensif et plus de rythme, la Tunisie joue enfin au football en deuxième période. Sliti fait la différence pour Khazri qui remet proprement à Ben Youssef au point de pénalty (1-1, 51e). La Tunisie domine complètement le Panama, Badri lance Haddadi et offre à Khazri son deuxième but dans la compétition (1-2, 66e). En fin de match, le Panama pousse maladroitement, et heureusement, parce que la Tunisie ne joue plus, défend toujours aussi mal, et tient son maigre avantage sans rien maîtriser. M’enfin, on a eu ce qu’on voulait et on évite la hchouma.

 

Les notes :

Mathlouthi (2/5) :

Pas bien rassurant, pas bien grand, pas bien affûté, il nous ramène à la réalité du football tunisien : le réservoir de bons joueurs est faible.

 

Naguez (2/5) :

La grande merguez, plus à son avantage devant que derrière.

 

Bedoui et Meriah (1/5) :

Nouvelle charnière fébrile, à peine au niveau pour tenir contre le Panama. On a eu chaud au cul.

 

Haddadi (4/5) :

Une passe décisive, et au point physiquement. Des regrets de ne pas l’avoir vu plus tôt.

 

Skhiri et Sassi (1/5) :

D’une lenteur les deux… Cramés après 2 matchs.

 

Chaalali (2/5) :

Encore un joueur arrivé en Russie diminué, et pas à son niveau habituel.

 

Ben Youssef (3/5) :

Rouge est récompensé d’un but. Faible techniquement, Ben Youssef est un joueur différent qui donne tout…

Je te donne toutes mes différences
Tous ces défauts qui sont autant de chance
On sera jamais des standards des gens bien comme il faut
Je te donne ce que j’ai ce que je vaux

 

Sliti (3/5) :

Le lutinisien tente, accélère, et ça permet l’égalisation. Merci Naïm.

 

Khazri (4/5) :

Meilleur buteur de l’histoire de la Tunisie en Coupe du monde avec 2 buts, il est là le patron !

 

Badri (4/5) : Le changement qu’il fallait à la mi-temps au milieu.

 

On sort sans rougir de la Coupe du monde, à notre place dans ce groupe G. Rendez-vous dans 4 ans !

 

Beslamanal

Adel Détoubifri

Finaliste malheureux d’un concours Mister Tunisie, qu’il estime corrompu, il compte sur son physique avantageux et sa formation au Kamel Ouali Institute pour percer à la télévision. En attendant le succès, ce gentil animateur piscine fait danser les clients d’un hôtel all-inclusive à Djerba.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.