SB29 – ASSE (3-2) : la Forez Académie coule

4 à la suite, Julien Lepers vient d’agiter sa fiche cartonnée sous mon nez pour féliciter les Verts de cette nouvelle défaite.

Le match en 1 phrase : « La rade-montada n’a pas eu lieu »

La spirale n’a pas été enrayée, comme c’était prévisible. Mais le pire, c’est que les Verts auraient pu rentrer à la pause avec 4 buts dans le fion. Bon, ils en avaient quand même pris 3… Une première mi-temps absolument catastrophique avant de redresser la barre en deuxième période. Le mal était déjà fait, pas de rade-montada pour les Verts.


La compo :

Le Glaude envoie du 4-3-3, avec une compo encore différente pour la 35e fois de la saison. Retour du pestiféré Kolodziejczak sur le côté gauche, Maçon est de nouveau titularisé dans un match qui sent le piège à plein nez. Devant, Abi retrouve une place de titulaire, en espérant que Bouanga et Boubebouz arriveront à lui glisser quelques bons ballons pour une fois.


L’avis sur le mâche :

Comme je l’ai dit en intro, on a vu deux équipes sur ce mâche côté stéphanois. En première mi-temps, c’était niveau district. En deuxième, une équipe de milieu de tableau de Ligain. Il faut noter que pour la seconde période, Sainté était passé en 3-5-2 avec M’Vila descendu au poste de 3e défenseur central. Les Verts ont semblé plus équilibrés et surtout beaucoup plus dangereux. Diony est dans le coup sur chaque action dangereuse ou presque, et marque un joli but d’avant-centre. Si Loïs est bon, alors je crois que c’est la preuve qu’on est descendus au niveau d’une équipe de Dijon qui joue le maintien. Justement, Dijon : à 2 petits points derrière nous, et occupant actuellement la place de barragiste, les mecs reprennent espoir quand ils voient que ça cafouille sérieusement coté stéphanois. Prochain mâche face à Reims, à domicile cette fois : les tribunes n’ont pas encore lâché les joueurs, mais la fracture pourrait bien s’agrandir si les Verts n’ont pas la bonne idée de prendre au moins 1 point sur cette rencontre.

Résultat de recherche d'images pour "julien lepers 4 à la suite"
Oh oui oui oui oui !!

Le résumé du mâche :

Ce que vous ne verrez pas dans cette vidéo:

  • Une première mi-temps stéphanoise ;
  • Une victoire de Sainté ;
  • Un arrêt de Stéphane Ruffier.

Les notes :

Ruffier (soldat à terre, 1/5) :

Je n’ai toujours pas compris pourquoi il s’est mis à faire du break dance sur le 3e but brestois. Sa tentative pour déconcentrer l’attaquant n’est visiblement pas au point.

Maçon (fissuré, 2/5) :

Deux buts viennent de son côté mais il n’est pas plus fautif que Fofana (voire moins) sur les deux fois. Encore remplacé très tôt pour cause de réorganisation tactique, l’apprentissage de la Ligain se fait avec une poignée verre pilé pour Yvann (avec deux « n », comme dans « maintien »).

==> Remplacé à la 46e par Honorat (tout droit, 2/5), qui a mis de la vitesse sur son côté droit, mais qui ne percute pas encore assez, la faute à une qualité de dribble semblable à celle de Yann M’Vila.

Saliba (un cran en dessous, 2/5) :

De la facilité certes, mais parfois trop. Il a pris l’eau comme l’ensemble de la défense en 1e mi-temps, avant de se reprendre avec un défenseur de plus à côté de lui. Mon ami @fouillasse suggérait de le faire monter au milieu pour profiter de son aisance technique dans un milieu qui en manque cruellement : et pourquoi pas ?

Fofana (la foire, 1/5) :

Miracle : il n’a pas été averti. Pas miracle : il a dansé la zumba sur le 2e but, et a sombré dans la plupart de ses duels en 1e période. Plus à l’aise lui aussi dans cette défense à trois, il doit prendre conscience du taf qu’il lui reste à assimiler avant de se voir signer un gros transfert.

Kolodziejczak (retour en fanfare, 1/5) :

Mais par contre, c’est la fanfare qui a joué l’hymne russe à Poutine… Quelle horreur purée. En retard sur tous les ballons qu’il a eu à défendre ou presque, comme sur ce 1er but brestois où il se balade incompréhensiblement au 1er poteau. Et non, ce n’est pas Charbonnier qui l’aspire puisqu’il est toujours devant l’attaquant, sans le regarder une seule fois. Marre.

Cabaye (arnaque  toujours, 1/5) :

Certes, une passe décisive pour Diony. Mais pour le reste… Cabaye, c’est Pajot avec un salaire triple. En gros, on a acheté un international français sur Wish, et on se retrouve avec une contrefaçon éclatée.

M’Vila (qualité LDC, 1/5) :

LDC = Ligue Des Clampins. Sa perte de balle ridicule au milieu de terrain sur le 3e but est le point d’orgue d’une mi-temps complètement loupée. Plus à l’aise quand il n’a plus à courir et doit se contenter de contrôler de loin. Sénateur par excellence.

Camara (masqué, 1/5) 

S’il pense qu’on ne l’a pas reconnu, ce n’est pas à cause de son masque, mais plutôt parce qu’on ne l’a quasiment pas vu du mâche. Planqué qu’il était dans les trous que laissait la défense stéphanoise, il en est sorti en milieu de 2e mi-temps pour pas grand-chose en fait.

Boudebouz (à l’aveugle, 1/5) :

Toujours pas convaincu. Dès qu’il court moins, il se révèle assez inutile en fait, n’arrivant pas à faire la différence par une vision de jeu que je pensais bien meilleure que ça. Le sniper se révèle plus Gilbert Montagné que passeur d’élite.

==> Remplacé à la 80e par Benkhedim (non noté), que j’ai du mal à imaginer s’imposer chez nous. Dès que le combat se pointe, il disparaît alors qu’il semble avoir de belles qualités techniques.

Bouanga (gourmand, 3/5) :

Il marque son penalty, mais oublie Diony alors qu’il y avait 3-2 à ce moment-là. Sinon, il reste l’un des plus dangereux sur le terrain, mais il est souvent trop seul.

Abi (dans le dur, 1/5) :

Rien. C’est terrible, mais le grand Charles pioche salement depuis quelques mâches, et tout n’est pas à mettre sur le dos des autres. Aucun tir tenté encore une fois, c’est dur de se dire que même Roux arrivait à mieux se montrer que lui.

==> Remplacé à la 46e par Diony (à l’aise, 3/5), qui se rappelle aux bons souvenirs de ses années dijonnaises avec ce but. Faut dire qu’on est un peu dans la même situation qu’eux à l’époque.


La question minitel :

Et c’est donc une nouvelle défaite pour les Verts ! La 4e de suite en Ligain, le souffle chaud des dernières places commence à nous caresser l’anus. Mais on retient quoi de ce mâche ?

« Magnifique défense mon Glaude, merci ! » « Non, mais ce n’est pas une défense, c’est un panier percé… » « Ah mais oui suis-je bête ! Il y a deux trous plus grands pour les défenseurs centraux. En plus ça tombe bien, je n’avais rien pour descendre en Ligue 2. Non écoutez, je suis ravi ». Si Yann avait été dans un club normal, sa boulette aurait mis temporairement fin à sa carrière chez nous. Ouais, mais ici c’est Sainté, double-présidence et un ancien vendeur de voitures qui gère le sportif. Si on m’avait dit qu’un jour l’entrée de Diony serait la seule chose positive à retenir, j’aurai sans doute répondu « Oui, mais alors on sera sûrement en train de jouer le maintien haha ! ». Ah… Enfin, bordel, rendez-nous Ruffier aussi là, les mecs qui demandaient Moulin titulaire recommencent à pointer le bout de leurs nez et ce n’est pas beau à voir.


Roland Gromerdier


HorsJeu recrute donc si le cœur t’en dit, lance toi en cliquant sur le bouton plus bas! Et si tu veux juste nous aider un peu à produire des contenus de qualité, alors tu peux faire un don, en cliquant juste à côté.

Roland et ses collaborateurs tiennent à remercier EVECT, pour ses infos quotidiennes sur le club, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, Furania Photos pour ses images des tribunes stéphanoises à domicile comme à l’extérieur, ainsi que Poteaux Carrés, où l’on trouve un peu de tout.

N’oublions pas aussi d’encenser la Divette de Montmartre, qui permet à Roland d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Enfin la fine équipe est aussi présente sur les réseaux sociaux, alors n’hésite pas à venir nous voir et à tailler l’bout d’gras, la page FB de la Forez Académie est fort enjaillante.

Et tu trouveras Roland sur fessebouc aussi, et sur touitère. Il ne mord pas et certains le disant même plutôt sympa. Gruger est aussi  sur le sôchôl net-oueurk, tout comme Robert Binouzaret : viens donc les saluer.

Roland Gromerdier

Né dans le Chaudron, de la verveine coule dans mes veines. Mes analyses sont aussi carrées que les poteaux de Glasgow. Peu importe les époques : je n’oublie jamais qui sont les plus forts.

5 commentaires

      • Ce n’était pas une blague, bien que cela aurait pu. Ça aurait ressemblé à : « comment ne pas prendre les 3pts à domicile quand t’as le match en main, face à Dijon qui perd toujours à l’extérieur ? Réponse : s’appeler les Girondins de Bordeaux ».
        Ce n’est pas drôle mais je crois que de toute façon, il faut redoubler d’énergie pour l’être dans nos académies respectives cette année…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.