Troyes – Metz (0-1) : La Metz Que Un Club Académie sort son petit décolleté.

Bande de tocards ! Que voulez-vous que je dise d’autres ? Et oui, tout va bien pour moi, merci de demander ! Tout va même trop bien, bande de baltringue !

5 victoires en 5 matchs… L’AsAnal, pareil, mais dans l’autre sens : Nickel, quoi ! Il y a un beau soleil dehors, j’ai la chance d’avoir une copine intéressante et intéressée dont la lubricité n’a d’égale que son imagination. Et pourtant, je suis seul chez moi, j’ai fermé les volets, et je me replonge dans la triste vie de Phoolan Devi, j’alterne avec du Baudelaire pour le spleen et l’horreur de la fuite du présent. Il est 14h00 mais j’ai déjà commencé à taquiner le bourbon. J’ai envie d’avoir mal…

Il y a les supporters en mousse, ceux qui sortent leurs jolis maillots seulement lorsque leur équipe triomphe, lorsqu’elle est fière, belle et un brin insolente tandis qu’elle exhibe ses beaux testicules épilés et arrogant à la face du monde, et puis… il y a les autres…

Ceux qui ont fait du supporter, la transcription littérale du verbe « supporter ». Qui signifie soutenir, endurer avec, assumer, subir. Cela vient du latin « supportare », qui signifie « porter de bas en haut ». Et c’est bien ce que j’ai fait… Surtout en National… Le NatiAnal putain…

L’année dernière, j’ai écrit sur la lente descente aux enfers du FC Metz, et là, on me demande quoi ? Commenter un Troyes – Metz moisi dont on sort encore victorieux ? Non, pas ça, pas ça…

Mais vous n’êtes pas là pour mes états d’âmes, on va laisser le bourbon s’agiter et j’y reviendrai dans la Conclu du Barbu…


ESTAC – FC METZ : 5e Journée.

Avec le bourbon, ils ont presque l’air beau…

 

Troyes, avant le match, c’était deux buts marqués et cinq encaissés. Metz, avant le match, c’était douze buts inscrits et quatre encaissés.

Après le match, Troyes, c’était deux buts marqués et six encaissés. Metz, c’était treize buts inscrits et quatre encaissés.


La Metz Que Des Notes :

 

Oukidja 5/5 :
Toujours Strasbourgeois pour moi. Mais sinon de beaux réflexes sur sa ligne et une belle sortie « ninja ».

Jans 4/5 :
Toujours Luxembourgeois pour moi. Mon pote commence à avoir une demi-molle sur lui, moi je préfère me tâter encore un peu.

Boye 4/5 :
Mon boye à moi.

Sunzu 5/5 :
Alors, là, je préfère citer mon ami, qui, vous en conviendrez, l’euphorie, tout ça : il barbote férocement dedans… Je n’arrive toujours pas à comprendre comment on peut dire ça d’un joueur de Metz, mais bon, jugez-vous-même :
« SUNZU ! Alors, lui ! Sur ce match… J’en suis tombé A-M-O-U-R-E-U-X ! Mais quel joueur ! Il a remporté « tous » ses duels ! Il a commis une seule faute, qui lui a valu un jaune… Il anticipe tout, il est M-O-N-S-T-R-U-E-U-X ! Je n’aimerais pas être un attaquant de Ligue 2 face à lui cette année. Il a sa place en Ligue 1… ET LAAAARGEMENT !! Qu’elle trouvaille ! »
Je vous jure que je n’invente rien… Une bise à toi Camille. Oui, il s’appelle Camille, mais c’est quand même un garçon…

Rivierez 3/5 :
Le seul qui est… trop « messin » à mon goût… Les grands coups de chaussons devant, la faiblesse technique et tactique… Des signes qui ne trompent pas.

Fofana 4/5 :
Un jeu simple, toujours porté vers l’avant.

Cohade 5/5 :
Mr intensité. Mr Panache. Mr Jason Statham ! 100% Adrénaline le mec. Au point que Tonton Neti a dû lui gueuler un « Gère tes effooooorts ! » de sa petite vois fluette ! Dommage pour la balle de 2-0 manquée.

Angban 4/5 :
Du talent pour casser des reins et se projeter vers l’avant. Quand j’ai entendu que Chelsea nous filait un joueur, je flairais l’arnaque. Quand j’ai vu « sans option d’achat », je me suis dit : Roule mon frère, et éclabousse nous de ton talent !

Boulaya 0/5 :
Un match quasi-parfait. Des gestes de VRAIE grande classe. Pourquoi zéro ? Cf mes anciennes acad’.

N’guette 2/5 :
Monsieur je cours et je m’écroule. Monsieur je drible et je me plante. Monsieur je suis cuit au bout de 20 min. Tu es l’ex que je me suis fait complètement bourré et que j’essaye d’oublier… Le désamour est consommé.

Diallo 3/5 :
Un peu en dessous, mais toujours autant de panache et de rage.


La Conclu du Barbu :

Quoi le match ? Je vous en ai déjà trop dit… Il y a le résumé sur le net pour ceux qui veulent bander sur la fantastique reprise loupée de Diallo… qui se change en passe décisive pour Angban… Il a vraiment toute la réussite pour lui en ce moment notre Habib. On lui souhaite de garder sa baraka et sa femme infidèle. Au moins jusqu’à la fin de la saison Habib… Fais ça pour le club, les supporters et pour le mec qui s’occupe de ta femme quand tu vas jouer à Troyes.

Un mot sur l’interview d’Antonneti après le match. Pas mal. Même s’il saluait la bonne défense et la charnière solide, il déplorait l’incapacité à sortir le ballon proprement parfois. Et bon sang, je sais que ce constat a dû être fait par 100% des entraîneurs qui sont passés au club. Mais ça me fait plaisir de savoir que Tonton Neti a identifié le problème. J’attends de voir ce qu’il va en faire… Rien, comme d’hab’ sûrement…

Je pense avoir tout dit, là, non ? Je peux passer à ma conclusion ? Quoi ? Le montage Paint dégueulasse de la semaine ? Il est où ? Pfff…

 

On peut passer à la conclu’ maintenant ?

 

Je sais que l’image que je me fais du rôle du supporter est très personnelle. Je ne cherche pas à critiquer les autres ou à prôner tel ou tel fanateurisme. Même quand je parle de supporter en mousse, derrière la vanne, je m’en fiche si le mec sort son maillot une fois tous les 36 du mois lorsque le Fc Metz finit champion. C’est plus ma propre attitude qui me laisse perplexe.

Je me rends compte que la saison passée a laissé des traces. Je me rends compte que notre équipe ne manquait pas de talents, tout comme cette année. C’est peut-être pour ça que je suis moins sujet à l’euphorie. Moins conciliant.

C’est un peu comme un premier rencard avec une fille. Au début, elle est belle putain. Toute pomponnée, avec un décolleté juste ce qu’il faut de suggestif et de titillant… juste ce qu’il faut, vous m’avez tous compris, hein les cochons ? Assez pour vous faire fantasmer toute la soirée sur votre récompense si vous vous conduisez bien. Alors là, c’est magique. Tout à coup, vous êtes gentil, super positif, vous riez, vous êtes malin, tendre, mystérieux et puissant. En vrai, ça, c’est dans votre tête. En vrai, vous êtes juste un énorme bazar psychologique sans véritable réflexion à long terme. Vous ne voulez pas voir les ennuis qui vont débouler, non. Vous êtes dans le rêve… Ou plutôt vous ne pensez qu’à une chose…

Vivre l’euphorie !

Après ? C’est la descente… Mais là, on n’y est pas encore… Alors je n’en parlerai pas. De toute façon, vous ne m’écouteriez pas… Je vous laisse en profiter… Allez va petit puceau de Ligue 2… Va… Quand tu la trouveras chiante, ta copine messine, et ça arrivera, je serais là… Je serais là, pour « supporter » avec toi…

 

Bises Anales.

LeGrasAuLLy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.