Manchester United – Arsenal (1-2) : La Gunners Academy a vaincu le signe indien

Johnny Kreuz fait des métaphores de légistologue avec les testicules de Manchester. Kamoulox.

Salut tout le monde

Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette fois, je vous livre une académie rédigée dans de meilleures dispositions que la précédente. Pourtant, avant la rencontre, on ne peut pas dire qu’on était sereins du côté de la Gunners Academy. D’abord parce qu’à l’aller, on s’était auto-caricaturés comme rarement (on tire 23 fois, eux cadrent et marquent deux fois). Aussi, et surtout, parce que depuis quelques années, Old Trafford n’est pas vraiment notre jardin (non, je ne mettrai pas de liens vers nos branlées récentes, je les ai suffisamment vus passer sur les RESOSOCIO lundi matin). Ça fait neuf ans qu’on n’a pas gagné là-bas. Pour vous donner une idée, en 2006 :

– Horsjeu.net n’existait pas. Mais comment faisiez-vous pour tuer le temps, entre deux rendez-vous à Pôle Emploi ?

– Vos académiciens préférés étaient encore étudiants. L’un d’eux était même au lycée (OK, les deux en fait).

– Tout le monde s’arrachait Mathieu Flamini. True story.

– Notre équipe-type ressemblait à ça : Lehmann ; Cole – Campbell – Touré – Eboué ; Gilberto Silva – Ljungberg – Pirès – Fabregas – Hleb ; Henry. (Non les Gooners, revenez, ne sautez pas, promis, maintenant qu’on a le stade, ça va aller mieux !).

– Per Mertesacker venait de battre son record personnel aux 100m, en 24″38. Record qui tient toujours…

– Il y avait encore de superbes émissions culturelles à la télé. Tout se perd, qu’on vous dit…

D’autre part, jouer un lundi soir a deux avantages : cela réduit énormément le nombre de messages reçus à propos de l’élimination de Roger ou de Gertrude à Top Chef et ça te déculpabilise de picoler en semaine. Par contre, je remarque un truc : il n’y a pas si longtemps, les messages qu’on s’échangeait avec mes contacts pro-MU étaient du genre « On va vous exploser, on est les meilleurs ». Aujourd’hui c’est plus : « Vous allez nous exploser, vu les chèvres qu’on emmène paître sur le terrain ». Une autre constante se dégage de ces fructueux échanges (oui, ça ne me réussit pas de bosser dans l’administration), c’est qu’on va perdre sur un but dégueulasse ou un vol. A nos gars de prouver à tous ces parieurs du dimanche qu’ils ont tort.

ZE TEAM :

Composition malheureusement sans grandes surprises. On est en Cup, donc Szczesny est dans les bois, Mertesacker est aligné (pour mon plus grand désespoir) en défense aux côtés de Koscielny, Monreal remplace un Gibbs hors-sujet depuis le début de… sa carrière et devant, rien de bien surprenant. Ah si, Tonton a enfin sorti Ox de son rôle de 8, une zone un peu trop délicate à couvrir quand tu es un « tout droit » comme lui. Et aller vite, c’est bien, le faire à bon escient, c’est mieux. J’en veux pour preuve cette photo du Ox, prise par un paparazzi du Daily Sun.

Oui, bon OK c’était nul, mais il fallait que je la case. Un peu comme il fallait que Tonton fasse jouer Welbeck, forcément revanchard après s’être fait jeter comme un malpropre de son club de cœur, lui le Mancunien. C’est un peu comme si Fabregas avait la possibilité de revenir à Arsenal et finissait à Chelsea. Euh… Bref, passons au match.

ZE GAME :

(à revoir ici)

h-30 min : Arsène Wenger reçoit un coup de téléphone de l’agent de Laurent Koscielny, pour le rassurer. En mission bénévole pour un parc aquatique, le Français a juste mis un petit peu plus de temps que prévu pour venir à bout d’un poisson quelque peu capricieux. La preuve en images.

Où l’on voit que Sharky a souffert face au marquage impitoyable de Kos.

h-12 min : Howard Webb prévient l’élu de son cœur que le match va bientôt commencer. « Attends deux secondes, je termine » lui répond Sir Alex Ferguson.

h-11 min : Il n’y a pas à dire, cette vanne est beaucoup plus drôle en anglais.

h-8 min : Par réflexe, Danny Welbeck s’est rendu dans le vestiaire mancunien. Valencia le ramène sagement du côté des Gunners.

h-6 min : Arsène Wenger demande à Mertesacker de se rendre immédiatement sur le terrain. Histoire de gagner du temps.

h-3 min : Pressenti pour donner le coup d’envoi, Robin Van Persie vient demander à son coach comment cela est possible, sa carrière n’étant pas terminée. Louis Van Gaal manque de s’étouffer de rire.

h-2 min : A la vue  du ballon, Nacho Monreal tombe dans les pommes. Le pauvre n’a plus l’habitude d’en voir d’aussi près.

h-0 min : Coup d’envoi ! Je n’ai pas trouvé de vanne à ce propos, veuillez accepter toutes mes excuses.

2e : Première occasion gâchée par Alexis Sanchez, pour avoir voulu absolument frapper enroulé au 2e poteau. De rage, Le Père Fidalbion ouvre en deux son adversaire direct au foot. On a des valeurs ou on n’en a pas.

12e : Alex Oxlade-Chamberlain colle un grand pont à Luke Shaw et ses kilos en trop, mais son centre est dégagé in extremis. La preuve qu’il n’y a qu’un seul Luke S., et il est ici à Horsjeu.net . ET TU LE PASSERAS PAS.

19e : A ma grande surprise, Fellaini fait un truc utile et décale Ashley Young en plein milieu de notre surface. Heureusement, l’Anglais préfère imiter John Terry en finale de C1 que la mettre au fond.

24e : Peut-être notre plus belle action de la saison. Je ne déconne pas. Özil et Monreal tricotent côté gauche. Le hareng sert Ox et bordel. OX S’EST ACHETÉ UN CERVEAU et après avoir dribblé (avec un chouia de réussite) trois mancuniens, il pense à glisser la balle à Monreal, qui ouvre le score seul face à De Gea (0-1). J’en tombe à la renverse.

Il y a un truc, c’est pas possible. Normalement, il aurait dû aller s’empaler sur la défense. A noter le placement de Di Maria.

25e : Ah, on observe une réaction du côté de la Raide et Vile Academy. Visiblement, on n’a pas trop apprécié le placement de la défense par là-bas.

La Raide et Vile Academy s’apprêtant à noter ses joueurs défensifs

28e : Je me disais, c’était trop beau. Centre parfait de Di Maria. Kos est un peu trop court, Mertesacker est planté dans le sol tel un chêne tricentenaire et Szczesny n’a, à l’heure où ces lignes sont écrites, toujours pas décidé s’il valait mieux sortir ou non. Donc oui, l’INFERNAL WAYNE ROONEY est bien tranquille pour placer sa tête (1-1).

Dire que Mertesacker a un jour été reconnu par ses Per pour son sens du placement.

30e : BFM TV annonce une prise d’otage quai de Jemmapes. Un forcené, Bel Homme de son état, aurait pris en otage tout un pub et réclamerait la démission d’Arsène Wenger avant toute négociation.

31e : Tout rentre dans l’ordre. Un accès illimité aux cervoises de l’établissement permet de consoler temporairement le terroriste.

42e : Di Maria se présente seul face à notre plombier portier polonais. Et heureusement que 1/ l’Argentin n’a pas de pied droit 2/ Szczesny a pensé à mettre du grillage.

43e : Santi Cazorla, ce fils de Dieu asturien, enroule une merveille de coup-franc. Et c’est à ce moment précis que je regrette qu’on n’ait pas vendu notre gardien aux Raides et Viles.

45e : Mi-temps. On s’en sort presque bien, et le match est tout sauf dégueulasse. Par contre nos deux défenses sont aussi présentes qu’Abdelaziz Bouteflika à son bureau présidentiel. Ou qu’un député français au Parlement européen, si vous accordez une préférence nationale. Bref, espérons que ça sera mieux en 2e mi-temps.

52e : Ballon bêtement perdu par Smalling (Pléonasme ? Je ne me rends pas compte). Cazorla sert Sanchez, qui tergiverse un peu trop pour finir par être contré in extremis par Valencia.

59e : Ah. Bon. Ox jouait bien, c’est donc fort logiquement qu’il se claque. Avant que vous ne fassiez la vanne, je vous devance.

Oui, Jack Wheelchair tout ça, on sait.

60e : Certains automatismes ont la vie dure. Valencia se sent obligé de lancer parfaitement Welbeck, qui crochète De Gea et marque (1-2). Alors oui, il célèbre son but contre son ancien club, blablabla mais quand tu as tout donné à ton club de cœur, que comme tout Raide et Vile tu pries Satan/Morgoth/Mourinho (appelez-le comme vous voulez) et que tu te fais jeter comme une merde le dernier jour du mercato, tu peux l’avoir mauvaise. Surtout que le garçon regrette déjà apparemment. En attendant, du côté de chez nous, on finit de remplir les papiers d’adoption.

Et comme je ne résiste pas, revoici le but :

65e : Ah tiens revoilà Smalling. Le temps de louper l’égalisation seul aux 6m. Ne change rien, garçon.

74e : Centre en retrait d’Alexis. Le Bel ambidextre Santi Cazorla volleye le ballon du pied gauche, mais De Gea sort un arrêt réflexe monstrueux. Santi reçoit le soutien de Mario Balotelli.

76e : Angel Di Maria prend la tête pour l’édition 2015 du challenge Jordan Ayew du 2ème jaune le plus rapide après le premier. Averti pour une simulation grotesque, l’Ange se brûle les ailes chez les Red Devils et attrape l’arbitre par le maillot. Mes zygomatiques déclarent forfait pour la fin du match.

77e : Apparemment, Louis Van Gaal a un message à faire passer à Di Maria.

93e : On aura plutôt bien géré la fin de match. Et surtout, bordel ON A BATTU UNITED A OLD TRAFFORD ! Deux exploits en trois jours pour mes clubs de cœur. Si vous habitez à St-Pierre-et-Miquelon, ouvrez la fenêtre, vous risquez de me voir passer.

ZE IMAGE DU JOUR :

Le pied total.

ZE BACHES :

Szczesny (2+/5) : Rien de bien vilain à signaler, mais quand tu prétends, par paternel interposé, être un très grand gardien, autant montrer à ton rival que tu le fumes (vous l’avez ?).

Bellerin (1/5) : J’ai remarqué son existence quand il a pris un jaune débile à la 4e minute. Et il a disparu. Jusqu’à éviter de peu le rouge. Voilà voilà.

Mertesacker (0/5) : Aurait pu être remplacé par un ficus sans perturber davantage l’équilibre de l’arrière-garde. Au moins, c’est décoratif.

Koscielny (2/5) : Dommage que le but de Rooney soit pour lui, sinon c’était nickel, comme d’hab.

Monreal (3+/5) : Tout sauf dégueulasse. A même su se projeter vers l’avant. Et marquer. Je n’en reviens toujours pas.

Coquelin (4/5) : J’ai entendu ici ou là que Fellaini avait fait un très bon match. Vraiment ? Il avait Coquelin dans sa zone et Francis le Français a remporté 10 des 12 duels entre les deux hommes. Tout en étant très propre. La révélation de la saison, à n’en pas douter.

Cazorla (Santi Cazorla/5) : Santi Cazorla est beau, Santi Cazorla est ambidextre, Santi Cazorla a plus de talent dans chaque jambe que la moitié des joueurs de Premier League réunis et surtout Santi Cazorla ne perd quasiment jamais un ballon. Au fait, vous connaissez Santi Cazorla ?

Özil (2/5) : A déposé le concept de « joueur jetable ». Le mec fait le boulot sur une action et s’en va.

Oxlade-Chamberlain (4/5) : Pour une fois, il joue juste et lâche son putain de ballon. Et c’est évidemment ce jour-là qu’il se claque. Chienne de vie.

Sanchez (1/5) : A laissé son cerveau au vestiaire, ou dans la boîte crânienne d’Oxlade-Chamberlain. A tout de même trouvé le temps de faire perdre un rein à Valencia. Vous pouvez toujours venir le récupérer à l’Emirates les gars.

Welbeck (5/5) : Danny fait toujours son boulot. Danny a une mentalité irréprochable et aujourd’hui, il a eu une occasion. Et l’a mise au fond, face à son ancienne maîtresse (non, pas de Gea). Je n’en demande pas plus. Au contraire, je te remercie. Van Gaal, beaucoup moins.

ZE SUBSTITUTES FOR LOL :

Pas grand-chose à signaler. Giroud a quand même été un poil dangereux, Chambers a toujours quelques soucis avec le concept de marquage et Ramsey a fait le boulot. De toute façon, cette Acad est déjà beaucoup trop longue pour que j’aie envie d’en dire plus.

Ah oui, au fait, Bobby Carlton vous donne l’avis d’en face ici.

La suite maintenant, en Cup, c’est Bradford ou Reading. Donc ça devrait passer et une jolie finale nous attendrait potentiellement contre Liverpool si tout va bien. De quoi bien rire vu les deux défenses. En Ligue des Champions, on n’a plus qu’à espérer un miracle à Louis II. Quand au championnat, faut pas chercher, on finira 3e ou 4e et on jouera la Ligue des Champions l’an prochain, pour changer. Avec Arsène aux manettes, évidemment.

A bientôt,

Johny Kreuz (@Ros_Jo21)

Tu aimes Horsjeu ? Tu veux que cette belle histoire se poursuive ? Abonne-toi par ici on est gentils et le stagiaire fait le café.

Tu aimes Arsenal ? Tu as raté l’Acad’ d’un match ? C’est par ici.

Ou alors il y a la version plus militaire de la chose (Même si en ce moment le Géranal est loin. Très loin).

Tu aimes les films de gladiateurs ?

Sinon, le squatteur des lieux fait plein d’autres trucs. Tu peux le retrouver ici ou encore pour ses tweetstories.

Et si jamais t’as envie de taper dans un ballon en vrai, le site 1 ptit foot est fait pour toi.

5 thoughts on “Manchester United – Arsenal (1-2) : La Gunners Academy a vaincu le signe indien

  1. Très belle académie encore une fois. J’ai plusieurs remarques, cela dit.
    Je comprends pas trop pourquoi les gens s’acharnent sur Welbeck, de notre côté, dans la mesure où : a) On n’en pouvait plus de son efficacité, b) tout le monde était trop occupé à se pignoler sur l’arrivée de Di Maria pour vraiment en avoir quelque chose à foutre, c) Si y en a un qui est fautif, c’est pas vraiment lui.

    Bon, après, quand je lis un peu partout « Welbeck terrasse United », j’ai surtout envie de dire que c’est Valencia qui nous tue. Honnêtement, même Bendtener aurait pu la mettre, celle-là.

    Mais où as-tu lu que Fellaini a fait un bon match, bon sang ?! Ce type n’a visiblement pas fini de m’exaspérer.

  2. T’abuses un peu avec les notes de Mertesacker et surtout Ozil, il a fais un match impeccable !

  3. ALors je veux pas critiquer ou quoi que ce soit, mais j’aimerais que l’on me justifie la note de Welbeck, parce que certes il a mit un but, mais 5/5 quand même.

  4. @Guy Georges Brassens : J’assume la part de mauvaise foi et de gros craquage. Mais par principe, un ancien de MU qui marque à Old Trafford mérite 5/5.

    @Tifo : Oui en effet, j’ai eu la main aussi lourde qu’un pas de Mertesacker dans ma notation des deux champions du monde. Disons qu’entre un dont je n’espère que le départ et un autre dont tu sais qu’il peut faire mille fois mieux, j’ai du mal à rester objectif.

    @Wayne : Il a fait un bon match, comparé à ses standards cette saison (ce qui correspondrait à un bon niveau en CFA), non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.