Montpellier-Arsenal (1-2), la Gunners académie livre ses notes

La Gunners Academy note Montpellier – Arsenal (1-2)

Tatati tatata, le retour de Giroud à Montpellier, le MHSC un peu mal en point en ce moment, l’occasion de briller face à un grande d’Europe (oui, 15 fois d’affilée en Champions, j’assume). Le décor est planté. Bon faut dire ce qui est, personnellement, je m’attendais à ce qu’on leur mette une grosse valise vu l’état de délabrement de leur défense. Mais ils ont sacrément bieng résisté, les bougres. Enfin Arsenal a surtout été carrément fantomatique. Par chance, les Gunners ont tout de même eu la présence d’esprit de sanctionner deux absences montpelliéraines, histoire de bien rappeler que Mertesacker était pas spécialement un modèle pour une défense entière. Par la suite, Per s’est chargé de montrer l’exemple mais on y reviendra…

Une première période jouée au ralenti, une deuxième au point mort : on s’en sort donc vraiment bien avec les trois points. Parce que se prendre la misère par Cabella et se faire abuser par Belhanda, ça s’appelle faire de la merde. Niveau technique au ras des pâquerettes, déchets dans les passes, pas de changement de rythmes : jouer des équipes de Ligue 1, c’est cool, mais est-ce qu’on est à chaque fois obligé de se mettre au niveau ? Quand on voit qu’avec deux accélérations, on plante deux buts, on se dit que y’avait moyen. Attention, je ne dénigre pas la performance des hommes de René Girard, qui ont tout de même fait une deuxième période sympathique et qui ont quand même mis des bâtons dans les roues à ceux de Wenger ; je dis juste qu’en jouant pour de vrai, peut-être qu’il y avait moyen de soigner les stats…

 

 

 

Les notes :

Manonne : 3/5 : Pas grand-chose à faire. Quelques dégagements dans les choux, un presqu’arrêt sur la panenka de Belhanda, qu’il avait visiblement sentie venir. Il a le mérite de rester au milieu de ses cages quand ledit Younes l’allume comme un sourd à 5 mètres en fin de match.

Gibbs : 2/5 : S’est fait emmerder pendant tout le match par un sous Cristiano Ronaldo, qui n’a probablement jamais touché une gonzesse de sa vie. Redescend doucement dans mon estime comme la kékette de Moké dans son calebut après un passage sur YouPorn.

Jenkinson : 1/5 : Pour la passe décisive, et encore en vrai son centre est tout pourri, heureusement que Bedimo et Jourdren savent pas contrer des balles à ras de terre au premier poteau… Le reste était à la hauteur de ses performances de l’année passée : placement merdique, relance pourrie. Please Poulpy, come back to me.

Vermaelen : 2/5 : Je vais pt’être paraître de mauvaise foi à certains (en même temps je m’en fous), mais je trouve que son intervention sur Belhanda est loin de justifier un penalty. Le truc c’est que derrière, c’est pas franchement brillant. Placé comme une teub sur la dernière occaz’ du meneur montpelliérain, trop attentiste sur les incursions de Cabella.

Mertesacker : 1/5 : Note acide et injustifiée mais qui équivaut à ma colère en le voyant tacler comme un mongol sur Belhanda en fin de match, juste devant la ligne de but. Heureusement que Younes est pas adroit, sinon on repartait avec un seul point et Per avec un zéro. Y’a un mec qui s’appelle Koscielny sur le banc ; bah il est carrément meilleur.

Arteta : 3/5 : Pas franchement dans un bon jour, il a touché beaucoup moins de ballons qu’à son habitude et le jeu des Gunners en a pâti. Du coup, il a compensé en touchant les chevilles de Cabella. En même temps, dès que tu le vois, t’as envie de le gifler.

Diaby : 3/5 : Un des rares à avoir fait son match et à vraiment avoir eu de l’impact. Pourtant ça partait pas bien : 30 secondes de jeu, Diabou trouve rien de mieux à faire que de couper un Montpelliérain. Bon on n’a jamais dit que c’était une flèche non plus. Mais son intervention sur Cabella en fin de match est limite et sa glissade dans la surface aurait pu coûter cher. Sinon, d’accord avec Marcellin pour dire que le bonhomme ressemble à un chameau.

Cazorla : 3/5 : Impliqué sur le premier but mais peu en vue si ce n’est dans la circulation de la balle. Des corners mal tirés, enfin trop mous, on dirait qu’il a peur de faire mal au ballon.

Podolski : 3/5 : Le Teuton a encore pensé à marquer au bon moment avec un appel en plein cœur de la défense centrale qui a explosé en vol. Fixe le gardien finit intérieur du pied et disparaît un peu de la surface du globe jusqu’à la fin du match.

Gervinho : 3/5 : Une débauche d’énergie considérable en première période avec des courses et des centres dans tous les sens. Une bonne combinaison avec Giroud et Jenkinson a suffi pour faire craquer une deuxième fois Montpellier.

Giroud : 3/5 : Plutôt une bonne performance. Alors oui, l’ancien Héraultais n’a toujours pas marqué, mais ses ex-coéquipiers l’attendaient et l’ont pris au marquage plutôt deux fois qu’une. Il attire notamment deux défenseurs à lui avant de transmettre une passe décisive sur le but de Podolski. A aussi gagné une majorité de duels aériens.

 

Les substitutes for love :

Ramsey (pour Giroud) : Y’a du Andy Murray chez lui non ?

Walcott (pour Podolski) : Le genre de changement qui sert à rien.

Coquelin (pour Cazorla) : Rentrer sur le terrain pour prendre un petit pont par Cabella… Sans déconner…

 

En face :

Pas grand-monde à part Belhanda et Cabella. Le premier se la raconte en envoyant une panenka sur son premier penalty en Ligue des Champions (très intelligent ça d’ailleurs), mais n’est pas foutu d’aligner un gardien à cinq mètres et tombe dès qu’on lui met un coup d’épaule ; le deuxième a des skills sacrément efficace mais oublie ses partenaires et ne sait pas frapper une balle. Et tombe dès qu’on lui met un coup d’épaule. On en reparlera à l’Emirates, bande d’arrogants.

Tu aimes la Gunners Academy au moins autant que tu détestes Morlino? Alors fais savoir à tout le monde que tu es un lecteur éclairé en partageant cet article sur Facebook et Twitter. Tu peux même suivre les tweets du Père Fidalbion si tu veux un peu rigoler, ça change de ceux de Vincent Duluc.

Et si tu n’as plus envie de voir des mioches avec le maillot d’Arsenal quand tu cherches « Gunners Academy » sur Google, aide au référencement en faisant remonter la page grâce au bouton +1.

Et sinon, comme d’hab’, quand on n’est pas là, allez lire et discuter avec les Gunners de Groover, c’est bieng.

 

Roazh Takouer

5 commentaires

  1. Si Arsenal n’a pas existé en 2nde mi-tps, c’est pcq le MHSC a retrouvé son jeu de l’an dernier..
    Si la défense ne faisait pas d’erreurs bêtes et que les attaquants ne se loupaient pas, un 2-0 pour le MHSC n’aurait pas été du vol..
    P-è qu’au match retour :p
    Surtout que c’était le 1er match avec Estrada et Saihi depuis le début de la saison..!

    Kolscielny est blessé? Sagna
    Giroud se sent-il bien ds cette équipe? Podolski disant qu’il s’entendait bien avec Gervinho et Cazorla..
    On dirait que Giroud, comme Lloris vont avoir des débuts délicats !

  2. L’arrogance est réservée aux meilleurs. Le cas contraire, ça s’appelle avoir des couilles.

  3. @Payou : Oui, enfin si Arsenal n’a pas trop existé en deuxième mi-temps, c’est aussi et surtout parce qu’ils ont refusé de se bouger le cul… 2-0 pour le MHSC, honnêtement…

    Koscielny n’est pas blessé, simplement la défense tourne correctement avec Mertesacker et Wenger privilégie la stabilité.

    @Loulou : Oui enfin là moi j’appelle ça faire n’importe quoi. Question de point de vue je suppose.

  4. Trop condescendant, je bifle direct.
    A 10 contre 11, Arsenal a peiné. Oui je ne compte ni Herrera ni Camara.

  5. C’est plus appréciable que des joueurs inhibés pour leur premier match de Ligue des champions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.