Benficaca – Porto (1-0), la Dragão Académie note le Classicó

Perdre un classico c’est moche. Perdre sans faire la guerre, c’est la honte.

 

Bom Dia,

C’est le D Dia, le dia que tout le monde attend avec impatience, cette connasse qui te répète toute la journée « c’est pas maintenant, c’est pas maintenant » et qui se barre dès que le match commence.

Bref la lutte épique entre le bien (nous) et le mal (eux) va une nouvelle fois se produire dans l’antre des vils succubes rouges, alors que nos fiers guerriers essaieront une nouvelle fois de rétablir l’ordre, la justice et l’équilibre de l’Univers.

 

O Equipe :

 

Sergio s’appuie sur le bon match en ligue des champions et la possibilité de faire jouer Soares, qui remplace Corona.

 

O Jogo :

 

Le début de match est exactement conforme à l’attendu.

De l’engagement, du physique et des fautes à la perte de balle.

Soares est le premier à déclencher les hostilités mais sa frappe est sans danger (6e), suivie par un centre de Telles mais non repris.

On domine légèrement le début de match, mais c’est surtout car notre bloc protège parfaitement San Iker alors que Soares semble poser des problèmes aux salopes en rouge.

A la quinzième sur un coup-franc rapidement joué San Iker sort impeccablement et écarte le danger.

Comme à son habitude Maxí est chaud bouillant avec ses interventions viriles mais sourire au lèvre « j’tai niqué hein ».

C’est au tour des salopes en rouge de prendre l’ascendant même si pas de réel danger.

Dix-huitième Verissimo show qui met un jaune à Casillas pour gain de temps, on est fou, il a juste tenté de relancer, le joueur est pris au marquage, il s’arrête, recule pour balancer comme tous les gardiens de l’univers mais ce tocard lui met jaune.

Attention soyons clair, ce n’est pas “il nous a niqué, il est pour les autres, gnagnagna” NON ! Il est nul ! Ce mec est bidon, si c’est l’avenir de l’arbitrage portugais, on ne verra pas une coupe du monde avant 2040.

Soares se fait encore une occasion mais dans le petit filet.

Brahimi commence à prendre en main le jeu et on accule sur leur but les salopes, à défaut des les enc… bon t’as compris.

A la 35e, Dias est au duel avec Marega, prend le ballon et le Malien c’est corner.

Nouveau raté de Felipe qui laisse Seferovic partir mais il perd son duel avec Iker, mais il y avait horsjeu.net.

 

Mi-Temps :

Exactement ce à quoi on s’attendait. Du physique, de l’intox un peu, des occases un peu, des équipes qui prennent l’ascendant tour à tour, mais pas encore l’étincelle qui va mettre le feu au poudre.

 

On n’est pas revenu du vestiaire, on multiplie les fautes et les cartons, Sergio est obligé de sortir Otavio pour Oliveira.

Cependant on recule et c’est San Iker qui nous tient à flot.

En face Rafa est entré et fait tourner en bourrique Maxi.

Ce qui devait arriver arriva à la 62e, Felipe gagne son duel mais dégage mal, Militão perd son duel avec Seferovic qui bat Casillas.1-0.

 

On se fait marcher dessus, c’est honteux.

L’équipe ne réagit pas et laisse ces salopes nous balader.

Sergio fait entrer Corona pour Maxí.

C’est donc un passage en 352 avec Danilo qui est descendu entre Felipe et Militão.

On arrive enfin à reprendre pied mais Danilo ne trouve pas le cadre sur corner.

On est brouillon, sans idée et avec un taux de réussite pour nos passes aussi élevé que la côte de popularité de Macron.

L’entrée du jeune Pereira nous fait du bien, c’est sûr qu’un mec qui sait contrôler un ballon sans le faire à l’américaine, ça permet de construire un peu. Sur un de ses contrôles Lema lui met un taquet dans le bras par un réflexe de bourrin et prend son second jaune.

On est alors à 10 minutes de la fin douche arrêt de jeu inclus et un semblant d’espoir m’envahit quand enfin Yacine récupère la balle, enroule et… LA PUTAIN C’EST A CÔTÉ!

Derrière c’est échec sur échec, coup franc d’Oliveira, tête de Danilo ou truc de Marega.

C’est fini, on a perdu et le pire c’est que c’est logique vu la prestation que je ne peux même pas qualifier de merdique sous peine que la merde fasse un procès au site.

 

O Dragoes :

Casillas (3+/5) :

Toujours au niveau, ne peux rien sur le but et des arrêts de classe

Maxí (0/5) :

Faire des sourires de sadique c’est sympa, mais pour se faire souiller va te faire enculer.

 

Felipe (1/5) :

La seule action où il anticipe bien, il rend la balle pour le but, retour de karma bitch.

Militão (2/5) :

Fait un match propre jusqu’au but, pas pour lui complètement mais impliqué.

Telles (2/5) :

A tenté de combiner et donner des cadeaux, ben putain c’est encore loin Noël finalement.

Danilo (3/5) :

Il a surnagé dans un milieu qui a sombré. Sans lui j’imagine même pas le résultat.

Herrera (1+/5) :

Après une première période ou il a guidé l’équipe, il a quitté le navire comme le capitaine du Costa Concordia voyant le rocher.

Otavio (1/5) :

Défendre c’est pas son truc, mais quand attaquer non plus, ça devient problématique.

Brahimi (2/5) :

Le seul qui aurait pu sauver la soirée à 2cm prêt comme dis ta femme avec le point G.

Soares (2/5) :

On le sait ce n’est pas le plus beau, mais pourtant le plus dangereux.

Marega (1/5) :

Cours Forest cours! A merde on joue au foot.

 

O Banco :

Corona (2/5) :

Entré arrière droit il n’a pas été pire défensivement que Maxí, deux trois dibbles et un bon centre ce qui pour lui est une grosse entrée.

Oliveira (2/5) :

L’impression qu’on a appelé un plombier pour réparer une fuite, enfin la canalisation de la rue qui a explosé.

Pereira (2+/5) :

Meilleur que les deux autres en moins de dix minutes douche arrêt de jeu inclus.

 

Remarques à la con :

Voilà la vingtième aura été la bonne pour Rui Vitoria qui bat enfin le FCP.

Même pas une vrai bagarre, pas d’insultes entre les bancs, Classicó de merde.

A la fin du match Sergio annonce que c’est pas grave on a été champion l’an dernier et qu’on va tout faire pour être bi-champion, faites-moi confiance… J’ai vu des tracts de marabout pour faire revenir l’amour ou réparer les ordinateur plus convaincants.

 

Moi à la fin du match

Si tu veux discuter ou suivre mes conneries c’est possible sur TWITTER @franckhomer

Beijos anal

Homerc

Né un soir de mai 1987 devant une talonnade devenu mythique. Tranchant comme Couto, précis comme une trivela de Quaresma, Dingue comme Futre #Troll #Sexe #RockNRoll

4 Comments

  1. Votre superbe choix de photo pour illustrer la performance de Maxi me porte à croire que notre historique de recherche doit être sensiblement le même.

  2. Perdre contre les salopes, ça me fait chier, mais la défaite est logique.
    A force de jouer comme des merdes (la photo de Maxi en atteste) , fallait pas espérer mieux.

    Maxi j’en peux plus, y’a vraiment rien d’autre en magasin (un type de la B, Fonseca par exemple) ?

    Marega aurait dû être vendu à un pigeon anglais cet été parce que là on a clairement perdu de la thune. Le Lukaku du pauvre.

    On est qu’à 2 points. Força Porto.

    • J’avais trouvé joao Pedro pas si mal en taça de Liga.
      Après surtout pour le faire tourner car Maxi ne peut pas tout enchaîner sur la saison.
      Si je veux être positif je me dis que le petit Pereira a un truc, qu’Oliver a fait une bonne entrée en LDC et que Oliveira est très très très intéressant.
      Pourquoi pas un 451 avec
      ————–Danilo—————
      ——-Oliveira/Torres/Herrera(2/3)
      Corona——————-Brahimi
      —————Soares——–
      442 avec Oliver pour Otavio et Pereira pour accompagné soit Marega soit Soares.
      Bref il y a des possibilité mais est ce que Sergio va remettre en cause un système qui l’a fait champion.
      Faut garder espoir Força Porto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.