JUVENTUS DE TURIN – AJAX AMSTERDAM – (1-2) : LA HYPE ACADEMY VIENT FAIRE COUCOU

Faut pas se plaindre si à la fin mémé finit dans les orties.

L’autre soir je croise l’Editeur (ce bel homme) et son a(l)colyte Louis Cifert au comptoir et voilà ce qu’ils me disent :


– Mais bordayl sac à merde (on est très proche), tu te rends compte qu’on n’arrive jamais à surfer sur la vague du clic.
– On est toujours à coté, on fait un podcast 5 ans avant les autres c’était pas encore la mode, on appelle notre site horsjeu(.net du coup) 10 ans avant les autres, personne connait, on avait une académie de l’Ajax y’a des années, c’était pas encore hype, on se roulait des pelles entre gros membres, les minorités LGBT ne passaient pas encore à la télé…


Alors autant certains sujets ne m’intéressent pas (sans déconner qui s’intéresse aux podcasts ?), autant l’alcool aidant, savoir que l’Ajax n’avait plus d’académie alors que c’est quand même ce qui l’a rendu célèbre (ça et la guerre de Troie) ça m’a fait du mal à mon petit cœur.


Voilà donc pour vous, ESSEPPTTIONNELLEMMENTT une Hype Academy qui revient sur le match retour de quart de finale d’UEFA Champion’s League de mardi.


Le Match :

La vieille dame essaye de nous en mettre plein la vue dès l’avant match. Ça spectaclise son et lumière, ça fait les gros yeux plus gros que les ventres, ça attaque tambour battant et puis pschittt. On répond au mal par le mal, aux mâles par les mâles et on cadenasse la malle. Enfin, c’est ce qui était prévu, malheureusement au lieu de mettre un gars au marquage de chaque Turinois dans notre surface lors des coups de pieds arrêtés, on décide de se marquer entre nous, résultat ce sont eux qui marquent (1-0 Ronaldo 28e).
La Juve se sent plus pisser et veut marquer son territoire, le souci est que chez nous, c’est blindé de blondins. Ca tire de loin, ça se fatigue, ça nous voit pas partir dans son dos et qui se retrouve marron ? Le slip des supporters adverses (1-1 van de Beek 24e).

La mi-temps arrive, on se détend, on se charge en bière, on voit entrer Moise Kean, on recharge notre bière.

Ça joue viril mais correct, ça se rend coup pour coup puis notre fauve Matthijs de Ligt trouve la lumière et le ballon de sa tête pour catapulter cet objet au fond du but de (cherche toi-même l’orthographe du gardien adverse) (1-2 de Ligt 67e).


A partir de là, l’euphorie, l’alcool et la présence de voisins italiens m’ont fait sortir du match plus vite que Mazraoui du sien. Je me souviens des RAIES du gardien polonais, je me souviens de la VAR (mais casse-toi de notre sport une bonne fois pour toute toi), je me souviens des gesticulations ostentatoires mais sans doutes coordonnées des joueurs et entraîneurs adverses, j’entends encore le coup de sifflet final puis cette image :

Sans doute un message caché pour Bergkamp

Contrairement au héros de Cervantès, La Juventus a débarquée aux pays des moulins à vent, puis est tombée face à des géants.


Les Notes :

Onana : 3/5
Frappe si t’es un homme. S’incline sur une tête de Cricri laissé seul cueillir les champignons dans notre surface, impeccable sur les deux autres pauvres tentatives de Pjanic et Dybala.

Mazraoui : NN/5
Venu pour souffrir, OK. Remplacé par Sinkgraven 3/5.
Tête de puceau, vice de Puteaux. Si t’as pas vu son vis-à-vis c’est qu’il était trop occupé à chercher une voie de contournement pour éviter les face à face.

Blind : 3/5
Mérite peut être plus mais la comparaison avec son compère de charnière lui fait perdre des points.

Ligt : 5/5
Lourd. Je sais pas quel est le débile en face qui l’a énervé mais merci. Défend, attaque, tond la pelouse, fait revenir l’érection des impuissants. Déductible de la fiche d’impôt en qualité de monument historique de la partie.

Veltman : 4/5
Face aux fantômes de Matuidi et d’Alex Sandrine, qui de mieux placé que le professeur ?

Jong : 3/5
Vas-y Frenkie c’est bon. Le gonze à 21 ans et déjà toute la panoplie du milieu de terrain d’expérience. A sans doute menti sur ses fiches de paies pour cotiser plus vite et se casser d’ici avant les autres.

Schöne : 4/5
Le sosie de Régis Laspalès n’était pas là pour rire. A ratissé plus de ballon que Nicolas (Laspalles) le jardinier de feuilles mortes.

Neres : 3/5
David Nerestera pas très longtemps à l’Ajax s’il continue sa progression. A un poil trop tendance à privilégier le collectif, bien pour nos yeux, moyen pour ses stats.

Ziyech : 4/5 (Note du Rhinit : -1 point)
Déporté sur la #droite, le n°10 de cœur a surtout servi de double lame défensive sur l’aile droite. Activité intéressante pour aider ses milieux à ressortir proprement et créer des occasions depuis son exil à tribord.
Remplacé par l’Hommetelaar : 5/5
Mandzukic pas présent, la testostérone du terrain s’est trouvé un nouveau parangon. Comment être objectif quand il apparaît sur la pelouse et dans notre écran ?

Van de Beek : 4/5
A crotté sur toute la défense adverse.

Tadic : 3/5
Caution expérience de l’équipe. Soirée Giroudesque pour Dusan. Peu en vue et pourtant ô combien important pour gêner la charnière centrale adverse. Les spécialistes vont aller mater ces stats et le dire tout pourri, ceux derrière leurs bières savent le travail ingrat qui lui était demandé.


Lorent Questsche

5 commentaires

  1. Je vous vois Lolo. « J’aimais l’Ajax avant que ce soit cool » hein, c’est ça ? Belle idée que cette Aïpacadémie, et bien exécutée. Dommage que ce soit suite à un poignardage de cul des miens.

  2. Poignardage dans le cul ok, mais au moins avec une saucisse j’espère

  3. J’adore cette phrase : »Ça spectaclise son et lumière, ça fait les gros yeux plus gros que les ventres, ça attaque tambour battant et puis pschittt. On répond au mal par le mal, aux mâles par les mâles et on cadenasse la malle.  »

    Et celle-ci :
    « La Juve se sent plus pisser et veut marquer son territoire, le souci est que chez nous, c’est blindé de blondins.  »

    Celle-là aussi :
    « Contrairement au héros de Cervantès, La Juventus a débarquée aux pays des moulins à vent, puis est tombée face à des géants. »

    Je m’arrête pour être poli. Mais sinon, une hype académie que j’aimerais bien continuer à lire :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.