Juventus – Ajax (1-2) la Bianconero Académie s’incline

ANDIAMO A MADRID (NON).

Salut les zèbres,

On peut dire que ça faisait un moment que nous ne nous étions pas vus en semaine pour la Tchampionsse, n’est-ce pas ? Le bel Alessio Tachycardie a plus que brillamment assuré les dernières joutes européennes pour le compte de la Bianconero Académie. Il a peut-être aussi assuré quelques jutes avec des européennes, mais il s’est bien gardé d’en parler ici. Avouez qu’une Late Sex with Drunk Erasmus Students Académie aurait de la gueule. Rien à voir avec le foot comme souvent, mais ça aura au moins le mérite de réveiller vos corps caverneux. Enfin, j’ose tout de même espérer que l’affiche du jour l’a déjà fait. Si le succulent Lorent Quetsche a noté ce match 5 PINTES BORDEL, c’est pour une bonne raison. Si un fin connoisseur du ballon comme lui a – je cite – « eu une telle barre que la serveuse m’appelle Tabarly depuis une semaine » c’est que la partita qui nous attend ce soir possède tous les ingrédients. Tout ce que le football peut avoir de bon réuni dans un match. Je pense que vous m’avez assez entendu chier sur le football et ses dérives depuis que j’écris ici. Alors quand une telle double-confrontation m’est offerte, j’ai plus qu’à fermer mon claque-Bonucci et à prendre du plaisir comme ce soir de mai 96 où mon père m’a tanqué devant la télé en me disant que la Juventus n’était pas une équipe comme les autres. Et que j’allais vite savoir pourquoi.


Mais ce soir, l’émotion, était différente. Et s’il y a eu de l’émerveillement, il n’est pas venu de mon équipe. Vous aurez peut-être la chance de lire une Ajax Academy pour vous en parler, (encore mieux, une Hype Académie a débarqué entre temps) puisque nous ne sommes pas sensés parler des méchants. Mais pour faire simple : il n’y a rien eu à faire. Le but de Cricri, une jolie tête sur un corner botté par Pjanic (1-0, 28e) n’aura fait illusion que quelques minutes. Van de Beek égalisera quelques minutes plus tard, bien couvert par Bernardeschi (j’ai beaucoup insulté De Sciglio en croyant que c’était lui, mais je ne regrette rien tant il a été mauvais). (1-1, 34e).

Van de(r) Beek pleurant de joie après son but.



La seconde période sera un récital de pets foireux de la part des juventini.

Masterclass défensive.



Sans un manque de réalimse défiant toute concurrence, les Amstellodamois nous auraient humilié. C’est de Ligt qui enfoncera la saucisse finale en poignardant successivement les culs de Sandro, Rugani et Bonucci (qu’il se réincarne en poussin mâle et qu’il finisse en nugget). Sa tête ne laisse aucune chance à Szczesny (1-2, 67e), qui aura pourtant fait un tout bon match ponctué de nombreuses RAIES de grande classe.


Le rêve européen s’arrête une nouvelle fois en quarts. Mais cette fois, point de rancœur envers l’adversaire ou l’arbitre. Parce que oui, Clément Turpin a fait un très bon match. Et parce que cette équipe de l’Ajax a amplement mérité sa victoire. Ce n’est d’ailleurs pas faire injure à la Juventus de dire que l’Ajax d’Amsterdam est un plus grand club que nous. Seuls les « millenials » peuvent croire l’inverse. Les Bataves ont un ADN football et malheureusement, la Juventus a un ADN d’entreprise. Alors, passée la colère et l’amertume de l’élimination, je me réjouis presque de la victoire d’une certaine idée du football.

Le chantier estival promet d’être énorme du côté de Turin. Une défense vieillissante et pas au niveau qui nécessitera un nouveau patron (coucou Matthijs), un milieu sans génie dont on peut se demander si l’arrivée d’Aaron Ramsey suffira et une attaque où, à l’exception de Moïse Kean, les joueurs sont soit vieux (Cricri, Mandzu) ou bien inadaptés au système ou plutôt au coach (Dybala)… Puisque Max Allegri sera encore sur le banc la saison prochaine, à lui de travailler avec les dirigeants pour reconstruire cette Juve au bout du rouleau.


LES NOTES


SZCZESNY (4/5) : Autant de raies qu’à Pampelonne en juillet. Mais ça n’a pas suffi.

DE SCIGLIO (2/5) : Propre mais inoffensif. Comme un micropénis dans du formol. Remplacé par CANCELO qui n’aura pas fait mieux.

BONUCCI (2+/5) : Un plus pour avoir foutu la merde sur le but de Cricri. Mais il a fait parti des putes de De Ligt sur le second but ajacide. Alors voilà.

RUGANI (2/5) : 4/5 en première période, 0/5 en seconde, je vous laisse faire le calcul.

ALEX SANDRINE (2+/5) : Un des moins mauvais défenseurs, c’est dire. Paraît que le PSGEL en donne cinquante myions. À ce prix-là, je l’amène en cinquecento par la route.

PJANIC (3/5) : Mire… Une beauté rare. Au four, au moulin, parfois au détriment de son rôle premier de regista. Ce n’est malheureusement qu’un homme.

EMRE CAN (1/5) : Khedira peut partir l’esprit tranquille, son remplaçant est bien là.

MATUIDI (2/5) : Marathon-man ça suffit pas toujours.

BERNARDESCHI (0/5) : L’un des ses pires matches en bianconero. Il va devoir nous prouver qu’il mérite de porter la maglia. Remplacé par BENTANCUR pour quinze minutes.

DYBALA (1+/5) : Début en fanfare puis éjaculation avec sa demi-volée à la 22e, puis plus moyen de bander derrière. Blessé à la cuisse (enfin vers la jambe quoi), il a laissé le soin à MOÏSE KEAN de qualifier la Juve pour le dernier carré. Mais Moïse est tombé sur Blind et de Ligt. Vous connaissez la suite.

CRISTIANO RONALDO (2/5) : Son but aurait pu être le début d’une autre soirée européenne magique au Juventus Stadium. Il n’en a rien été. Lui aussi n’est qu’une homme finalement.


FINO ANAL FINE.

ROBERTO.



Horsjeu a besoin de toi pour continuer à boire de la bière tiède pendant Radio Horsjeu. Regarde, c’est juste en dessous que ça se passe. Et n’hésite pas à nous rejoindre aussi, on est gentils. Sauf un.


PS : le VAR c’est de la merde. Et c’est toujours le département de naissance de Cricri Castaner.

Roberto Bettégras

Gérontophile lubrico-bakouniniste.

8 commentaires

    • Je sais pas Lolo. Vraiment. Le remplacer ? Par qui ? Son bilan au club est monstrueux et il a encore quelque chose à y faire (gagner la Thcampionsse bordel). Par qui pourrait-on le remplacer ? Conte ? Mouais. Courbis ? Mouarf.

  1. Vous êtes un très beau perdant mon bon Roberto. Promis, l’an prochain je vous soutiens pour la Tchampionneusse. Enfin, dès que toutes mes autres équipes préférées sont éliminées, je vous soutiens. Faudra aller loin, donc. Et merci de rappeler l’éborgneur varois à notre bon souvenir. STIFO cependant.

    • J’aime tellement l’amertume que je bois de la Suze (bientôt avec vous j’espère ?) et que je supporte la Juventus. Mais parfois, il m’arrive de m’incliner devant la beauté de ce sport jadis vertueux.

  2. 2/5 sur Ronaldo c’est dommage, il a énormément décroché pour construire des actions ou pour les sublimer, il a jamais été mis en bonnes conditions dans la surface adverse (coaching ? coéquipiers ?)

    Bref, au moins vous avez fini plus loin que le Real cette fois. Et c’est mieux de perdre contre une séduisante Ajax, une Ajax du jeu, que contre le Messi Football Club en demies.

    En tout cas, peut-être que le foot avait besoin que l’Ajax vienne remettre les choses à plat. Mais vu que vous vous êtes fait battre à plate couture, je comprends que votre moral soit un peu à plat. Mais place à l’optimisme, vous êtes une douce créature mon bon Roberto, et il me tracasse de vous savoir en peine.

    • Un peu des deux mon bon Jeannot. Allegri est connu pour laisser énormément de liberté à ses joueurs offensifs et malheureusement, le manque d’imagination de ces joueurs a été une constante cette saison. Je suis déçu de mon équipe mais autant l’année dernière je hurlais à l’injustice après les circonstances de l’élimination face à votre voisin tricheur, autant cette année il n’y a rien à dire. Votre compassion me réconforte l’ami, bon vent (ce n’est pas sale) à vous.

  3. Un très beau match, et une très bonne acad :
    « La Juventus a un ADN d’entreprise ». Vraiment pas mal. Déposez tout de suite vos droits à la sacem…

    • J’imagine qu’il faut payer pour ça mon frère, non ? L’argent c’est pas vraiment mon fort ces temps-ci pour tout vous dire. Je vais déjà devoir offrir mon corps gras à quelque riche radasse aux lèvres pendantes pour venir en Yaute…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.