Angleterre – Belgique (2-1): La Three Lions gagne salement

Salut les gueux !

J’ai raté le match contre le Pays de Galles. Il me semble que c’est le deuxième match que je rate depuis que j’académise. Je ne suis pas déso, j’étais aux 40 ans d’un pote. Et oui, on peut supporter l’Angleterre et avoir des potes. Bref, équipe B alignée, victoire 3-0 avec les trois premiers buts en sélection pour Calvert-Lewin, Coady et Ings. Si vous êtes confinés ou que vous vous ennuyez passablement au boulot, le résumé vidéo est .

La troisième journée de Ligue des Nations oppose les Three Lions à la Belgique, match particulier pour moi. Merci Spotify de me rappeler régulièrement que je dois vérifier si mon passeport est valide en Belgique, une fois le Brexit officiel.

Les deux dernières oppositions ont été en faveur de la Belgique, l’une nous ouvrant le tableau « facile » de la Coupe du Monde; le second nous laissant au pied du podium de la compétition.

Sans transition, le paragraphe tant attendu « le saviez-vous ? »

Ben non, je suis en grève; comme le bon sens en ce moment. De toute façon, vous ne pouvez pas aller en soirée (mondaine ou pas), alors je ne vais pas m’emmerder à vous instruire. Bisous.

Les gars

Sterling est absent, Kane a mal à sa jambe, Chilwell et Abraham boudés, ça donne un 3-4-3(offense) / 5-2-3 (défense).

Maguire est sorti des geôles grecques.

Le match

Pour me mettre de bonne humeur, l’arbitre offre dix seconds de « Black Lives Matter » aux caméras. Soit on interdit toutes les signes religieux ou politiques (indépendantistes catalans, chants Celtic / Rangers, « poppies » du 11 Novembre etc) soit on permet tout. Bordel.

Les deux équipes utilisent la même formation, à une différence près: les Belges savent quoi faire du ballon. Après dix minutes à faire tourner le ballon sans aucune idée, première alerte sur le but de Pickford: appel en profondeur de l’ailier belge, remise au point de péno et but . Annulé pour potentiel hors-jeu au départ de l’action et Castagne qui (hors-jeu) bloque Jordan.

Malgré ça, on ne change rien. Le ballon continue de visiter chaque parcelle du terrain, sans aucune utilité. Les deux latéraux hésitent entre monter et se faire prendre en profondeur. Du coup, ils ne font rien, tel le premier politicien venu. Tielemans et Witsel ont posé leurs énormes testicules sur Rice & Henderson, qui n’alignent pas une passe valable.

Niveau attaque, Mount est transparent, mais bon; il joue ailier droit alors qu’il est plutôt milieu offensif donc ça va voyez. C-L fait du Giroud, i.e. perdre le peu de ballons improbables qui lui arrive. Rashford (titulaire grâce à ses récentes performances ) est comme ce collégien boutonneux qui va tenter sa chance avec Julie, la grande blonde qui a des seins en 3eD : inutile. Pas de percussions, pas d’accélérations et uniquement des passes en arrière.

Sur un enième ballon en profondeur où le latéral est absent, Lukaku part au duel avec Dier. Cette action est à montrer en école de foot’ch. Lukaku sent que Dier va le tacler et le pousse légèrement au dernier moment afin qu’Eric rate le ballon, mais pas les jambes. Génie. Péno, Lukaku (0-1, 15e).

On s’achemine vers une branlée et pour une raison inconnue, Meunier décide d’accrocher Henderson sur corner. Péno, carton jaune. Rashford s’avance … Une seconde, je cite Ken Junior « mais y’a personne d’autre que ce gros nul ? ». C’est bien’g. Histoire de faire chier, Marcus marque, mais mazette quelle confiance dans la course d’élan ! (1-1, 38e).

J’ai lu que Gareth en avait marre des comportements de petits cons et de la répétition des « affaires » (Maguire, Greenwood / Foden, Chilwell / Abraham/ Sancho). On ne sait pas ce qui s’est dit à Wembley à la mi-temps. C’est une autre équipe qui revient, avec des principes simples:

  • Maguire prend Lukaku en marquage individuel.
  • Walker et Dier suppléent les latéraux sur les appels en profondeur.
  • C-L vient jouer en 10 à la Kane pour participer au jeu.
  • Du vice. Beaucoup de vice.

Et d’un coup, on dirait presque du football. Incroyable. Les Belges sont acculés, n’arrivent plus à se dégager. Pire, sur un bête tir détourné par Alder(« Appelons le Toby »)Weireld, Mount inscrit un but bien sale (2-1, 65e).

Bien aidés par la sortie incompréhensible de de Bruyne et les taquets répétés sur Gromelu (époque Anderlecht), les Belges s’inclinent pour la première fois en deux ans. Voilà comment passer d’une première mi-temps dégeulasse à une deuxième mi-temps où on démonte la meilleure équipe du moment.

Le résumé

Pour le pénalty obtenu de Lukaku, surtout. J’insiste.

Les notes

Pickford (3/5): N’écoute pas les envieux, tu n’es pas gracieux mais tu es bon.

Walker (2 puis 4/5): Pas de conneries et de belles interventions rageuses en seconde mi-temps.

Dier (2/5): Victime de Lukaku mais bon match par ailleurs (aucun souci gastrique).

Maguire (3/5): Combat de golgoth avec Lukaku.

Trippier (4/5): Bien devant et derrière, comme ton slip avant de parler à Julie.

A-A (1/5): Grosse déception. Des gros oublis en première mi-temps, invisible la seconde. Remplacé par James (NN).

Henderson (2/5): +1 pour le pénalty. Plus de justesse sur les ballons longs s’il vous plaît. Remplacé par Phillips (NN).

Rice (1/5): je l’ai vu prendre un carton jaune et c’est tout.

Mount (2/5): +1 pour le but. Sinon c’est faible … Remplacé par Sancho (NN).

Rashford (2/5): +1 pour le but. Va soigner ce vilain manque de confiance.

Calvert-Lewin (3/5): Commence à être bon quand il joue à la Kane. Remplacé par Kane (NN) pour faire chier José.

On se retrouve pour le prochain match, mercredi contre le Danemark.

Stay safe, bisous !

Ken SingTown

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.