France – Portugal (0-0) La Bacalhau académie livre ses notes

Bom dia,

aujourd’hui la meilleure équipe d’Europe se déplace chez la dernière équipe à avoir gagné la Coupe du monde. On peut d’ores et déjà dire que les Portugais sont désavantagés car leur supporters ne pourront pas remplir le stade de France pour cause de COVID. 

O equipe :

L’ingénieur est revenu à une compo solide avec la doublette Danilo/William au milieu et un Cristiano en pointe accompagné de Bernardo et Felix.

O Jogo :

Dès le début du match on joue haut en mettant la pression sur les Français.
Le plan de jeu semble le même que depuis le retour au jeu de 2020 : jeu court avec peu de touches alternant avec un jeu profond au-dessus du milieu et de la défense.

La France ne se laisse pas dominer mais ne se montre pas dangereuse et un round d’observation s’installe les 10 premières minutes. On observe que la France n’a pas de jeu.

C’est bien sûr Bernardo qui allume les mèches d’abord par un dédoublement avec Semedo mais Lloris intervient, puis en se retrouvant à la retombée d’un ballon piqué de Fernandes mais sans pouvoir reprendre.

Visiblement on n’hésite pas à laisser la balle pour tenter à la récupération de lancer Cristiano mais la défense française intercepte aussi bien que n’importe quel fait divers par CNEWS.  La première action française voit M’Bappe hors-jeu de 5 mètres. Toujours à la pointe de l’innovation le coup franc à deux dans le cul d’Hernandez, y’a pas à dire ça bosse à la ciudade de Futbol.

Quand on a la balle dans le camp français on met la pression et Pavard puis Hernandez sauvent devant Fernandes puis Cristiano alors que par reflex j’étais presque debout en train de crier EDEEEEERRRRRR.

La France tente du jeu direct mais Giroud ou Griezmann n’inquiètent pas Patricio. On est dangereux sur coup franc mais Felix en tentant de reprendre enlève la balle de Cristiano.
On est très serein et il faut un concours de circonstances et trois contre favorables pour que Giroud se retrouve avec un ballon dans la surface mais ça frappe s’envole dans les tribunes vides.

Le retour des vestiaires met un frisson dans le caleçon puisque M’Bappe passe pour la première fois mais Patricio repousse sans problème.

Le Portugal se reprend rapidement et un centre de Guerreiro trouve Cristiano mais qui remet pour…. Personne.

La France prend l’ascendant mais sans être dangereux, on recule et fait le dos rond pour jouer les contres. Jota entre pour Bernardo ce qui nous fait perdre en qualité pour les sorties de balle.

Sur un coup franc de Guerreiro, Pepe reprend seul second poteau et marque mais il est hors-jeu d’un poil de cul.

Les Français répondent par une frappe de Pogba mais sans problème pour Patricio. Le match s’endort et les changements ne changent pas grand-chose. On est venu prendre un point et on s’attelle à le faire.
C’est à la 90e que le mach s’emballe avec Rénato puis Cristiano bien servi par Trincao pour voir des frappes dangereuses mais qui ne font pas mouches et une tentative de ciseau de Martial toujours sans danger pour Patricio.

Os Quinas :

Patricio (4/5)
Comme dans le monde d’avant il interdit aux Français de le battre au stade de France, vous voyez qu’il reste des repères.

Semedo (3/5)
Très actif mais trop scolaire. Il est prévisible comme une prof de musique au collège qui fait apprendre du Jean-Jacques Goldman aux enfants en pensant les sauver de ce qu’ils écoutent.

Pepe (4/5)
Un monstre, l’âge n’a pas de prise sur lui, je pense que c’est un Highlander.

Dias (3/5)
Et voilà un carton jaune juste pour avoir rappelé à Giroud ce que sont des contacts de premier league ! Puis un CRS qui a repoussé l’écolo qui boit son Maté, saloperie de hippie !

Guerreiro (3/5)
Le meilleur latéral français sur le terrain. 

Danilo (4/5)
Il a réduit au silence les vaines tentatives françaises de passer par l’axe. Meilleur que le sketch de Maxime “le videur”.

T’as vu tes cheveux tu rentres pas!

William (3/5)
Un grand noir costaud milieu de terrain, oui mais avec une qualité de passe et une protection de balle à faire pleurer Domenech, et oui c’est bien la formation qui fait l’intelligence de jeu et pas le physique.

Fernandes (3/5)
A Bruno, tout ou rien, tu donnes de l’espoir et reçoit soit des éloges soit des insultes selon ce que tu fais de la balle. Plus de bon que de déchet donc une notre généreuse.

Bernardo (3/5)
Dès que tu touches la balle il y a un frisson comme Ursula Andress sortant de la mer, il suffit de regarder le sublime, même si c’est inutile.

Felix (3/5)
João heureux le joueur, qui sur le chemin de son destin, grandit pour prendre en main, la succession du héros, qui nous montré le chemin.

Cristiano (3/5)
Quand on est le plus grand il est toujours bien de montrer aux fans qu’on sait passer du temps avec eux, que ce soit avant le début de la seconde période ou à la fin du match en donnant un maillot. 

O Banco :

Des changements trop tardif pour voir une vraie différence sauf pour Trincão qui n’a pas eu de balle.

Remarque à la con :

Donc si la France est nulle, blinde son milieu et à une défense avec 4 centraux qui propose juste du défi physique sans jeu, c’est la faute des adversaires si on se fait chier…On a tenté de gagner le match en première, la baisse physique et le résultat qui allait bien à Santos. Tout ça nous a laissé sur un goût d’inachevé, on aurait pu aller les chercher mais certainement en donnant l’espace et en se faisant punir. La France c’est moche à voir jouer mais solide et avec assez de talent pour te planter. Ah ouais une équipe de Deschamps en fait.

Tu aimes horsjeu.net ? Évidemment !

Tu te demandes comment nous rejoindre ? Ici

Tu veux nous filer de quoi acheter des 8.6 ?

Tu n’es pas poète et un peu radin ? Tweet, Partage sur tes réseaux socianaux préféré, ou dénonce au Comité.

Si tu veux discuter ou suivre mes conneries c’est possible sur TWITTER @franckhomer

Beijos anal, Homerc


Homerc

Né un soir de mai 1987 devant une talonnade devenu mythique. Tranchant comme Couto, précis comme une trivela de Quaresma, Dingue comme Futre #Troll #Sexe #RockNRoll

3 commentaires

  1. C’est toujours votre faute Homerc. Rendez l’Euro, c’est tout ce qu’on vous demande. Et arrêtez de mettre des coups-francs en plein lucarne aux HJïades, on n’est pas habitués à voir des gens qui savent jouer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.