La Jup’ a un nouveau leader – 4e journée

Salut les filles !

Vous le savez, nos play-offs sont enviés dans le monde entier. Ainsi, lorsque Sean Murphy propose une réforme de la première division irlandaise, il veut s’appuyer sur la Jupiler Pro League. Bel Homme.

À part ça, il y avait une journée de championnat, marquée par 7 victoires à domicile.

Bruges / Courtrai : 2-1

L’infirmerie brugeoise ne désemplit plus. Si Bolat, Vazquez et Mechele réintègrent le groupe, Duarte, Denswil et Engels rejoignent Meunier, Refaelov et Izquierdo au coin des éclopés. Cette situation dure depuis de nombreux mois, et il est de plus en plus compliqué de mettre ces absences sur le compte de la malchance. Pour ce match face à Courtrai, à quatre jours du déplacement à Old Trafford, Preud’homme avait en plus mis au repos Cools, Diaby et De Sutter, qui rejoindra Ismet Danlkü à Bursaspor après le match retour de Ligue des Champions.

Bruges prend malgré tout les trois points, après une prestation une nouvelle fois peu convaincante. L’ouverture du score de Vormer (49’), joueur à tout faire, a soulagé les Brugeois, mais Courtrai a égalisé dans les arrêts de jeu par Papazoglou (90’+1). Dans la foulée, Dierckx (20 ans), le seul joueur offensif brugeois à se mettre en évidence en ce début de saison, gagnait son face-à-face avec Keet et offrait la victoire au Club.

Mouscron / Standard : 1-1

Après trois défaites, le RMP marque son premier point en décrochant un bon nul face au Standard. Très naïve, l’équipe de Janevski tente de produire un jeu intéressant mais a trop peu de joueurs expérimentés pour encadrer un effectif très jeune, international et très largement modifié cet été.

Le Standard avait d’ailleurs ouvert le score sur leur première action cohérente, grâce à Knockaert (23’). Le Français semble aussi indispensable qu’insupportable depuis son arrivée. Vingt minutes plus tard, Peyre égalise de la tête sur coup de pied arrêté, gros point faible des Standardmen.

À noter qu’à l’issue de la rencontre, le RMP s’est (déjà) séparé de son directeur sportif.

Genk / Westerlo : 2-1 (à partir de 14’00)

La semaine a été agitée à Genk. Les Limbourgeois ont vendu à un très bon prix Kara, qui remplacera Mbemba à Anderlecht. Son successeur est Sébastien Dewaest, l’excellent défenseur de Charleroi, qui déclarait 24h avant de signer 5 ans qu’« évoluer à Genk ne constituerait pas véritablement un grand pas en avant. Si c’est pour évoluer à la Cristal Arena, autant que je reste au Mambourg ».

Sur le terrain, le KRC a plutôt fait bonne impression contre un Westerlo très résistant. L’ouverture du score de Buyens (11’) et l’égalisation de Gounongbé (39’) sont à mettre sur le compte d’erreurs individuelles un peu grossières (coucou Schuermans et Tshimanga). En revanche, le but de la victoire est fort joli. L’appel de Buyens, la passe forte, précise et à ras de terre de Schrijvers, la remise dans l’axe du premier cité et la finition de Buffel me réconcilient avec ce qu’on a pu voir à Genk depuis presque 2 ans.

Belle explication.

Lokeren / Malines : 2-0 (à partir de 22’50)

On n’en aurait pas un peu rien à foutre de ce match ? Malines semble incapable de retrouver sa qualité de jeu entrevue entre janvier et mai. Désolant.

Les deux buts ont été inscrits à la fin de chaque période. Maric ouvre le score en reprenant son pénalty repoussé par J-F Gillet (41’). En fin de match, Ansah va marquer tout seul le deuxième but en profitant des espaces (88’).

Waasland-Beveren / Zulte : 2-1

On s’est souvent moqués de Beveren. Il y avait de quoi. Avec ses 20 recrues estivales depuis 3 saisons, Waasland n’arrivait à rien. Mais constatons que ce début de saison est intéressant dans le contenu. Le danger ne vient plus seulement de Renaud Emond, mais aussi de Steeven Langil, Gano, etc…

Reconnaissons également que Zulte a tout fait pour encaisser samedi soir. Myny est ainsi un peu seul sur l’ouverture du score.

Tandis que Lepoint s’étire, Joël Sami nous fait apprécier sa science du marquage et toute la défense offre un modèle d’alignement.

Le match devient bien soporifique après l’égalisation de Lepoint (49’). C’était sans compter sur #Bossut2016 qui, après avoir vu le Brésil en 2014, ne verra sans doute pas la France après ce but de Gano (82’).

« Une véritable savonnette. »

Ostende / Anderlecht : 3-1 (à partir de 1’00)

Avant ce match, les deux équipes étaient en tête avec 7 points. Le KVO a développé un football très agréable sur ces 3 premières journées, tandis que le RSCA a été beaucoup moins convaincant.

C’est donc assez peu surprenant de voir Musona ouvrir le score dès la 3’ après une superbe course, en reprenant de volée un corner. La domination des Côtiers est totale et l’écart d’un but à la mi-temps peut sembler miraculeux.

Ce qui l’est encore plus, c’est l’égalisation anderlechtoise dès la reprise : sous pression, Milic inscrit un CSC en taclant le ballon qui rebondit sur sa main, lobe Sylla, heurte le poteau et finit par rentrer. Les minutes suivantes sont totalement en faveur des Mauves. Ovono dévie sur sa barre une tête de Gillet. C’est pourtant Ostende qui va reprendre l’avantage, presque contre le cours du jeu après 20min compliquées. Au terme d’une belle action entre Berrier et Musona, l’ancien joueur de Zulte Waregem trouve Cyriac au 2e poteau pour le 2-1 (65’). En fin de match, Kara termine en fanfare ses débuts incroyablement nazes en faisant obstruction sur Akpala, qui allait presser Proto après une passe en retrait beaucoup trop faiblarde de Najar. Le penalty est transformé par Musona (88’).

Ostende bat Anderlecht pour la première fois de son histoire et prend la tête du championnat.

La Gantoise / Saint-Trond : 1-0 (à partir de 23’40)

Tout comme Ostende, Saint-Trond produit un jeu bien sympathique depuis le début de saison, emmenés par des ailiers très vifs (Edmilson et Dompé). Avec 7 points, les promus sont à environ 13 points du maintien (selon la moyenne du nombre de points obtenus par le dernier depuis le passage à 16 clubs). Côté gantois, c’est un peu moins flamboyant que la fin de saison dernière, mais ça reste tout à fait correct.

Au final, après un match un peu chiant, les champions en titre s’imposent 1-0 grâce à Depoitre (30’), au départ et à la finition d’une action bien menée.

Les Trudonnaires n’ont toutefois pas démérité, puisque Dompé a touché la barre sur une très lourde frappe. Dans les arrêts de jeu, Koulibaly (Gand) en a fait de même.

OHL / Charleroi : 2-0

Quel match de merde. Certes, Louvain ouvre le score sur un penalty discutable (51’) et le but refusé à Charleroi dans les arrêts de jeu était probablement valable. Rarement Felice Mazzu s’est montré si remonté envers les décisions arbitrales, alors qu’il est souvent exemplaire sur ce point. Il n’a néanmoins pas manqué de souligner la performance très médiocre de son équipe. La prestation ressemblait un peu à ce qu’on voyait il y a 2 ans, quand Charleroi se battait pour le maintien. Le départ de Dewaest est une sacrée perte mais n’explique pas tout. Peut-être le premier contrecoup d’une saison commencée très tôt ?

Jean-Marie Pfouff

Retrouvez-moi sur Twitter, Facebook et sur la page de la Jup’ Académie.

Bart Van der Van Krrr, ce Bel Homme, est aussi ici et .

On a récemment accueilli Llikael dans l’équipe. C’est un Liégeois mais il ne se gaufre jamais.

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

4 Comments

  1. J’ai essayé de poster un commentaire sérieux, et après j’ai lu « Gounongbé ».

    Sinon je me souviens d’avoir vu un résumé d’un match du Club Brugge avec deux buts de Vormer et Diercx, mais c’était pas contre Courtrai. Est-ce vrai ou ai-je confondu ?

  2. Bon boulot Jean-Marie ! Ostende fait de très belles choses pour l’instant, je me demande même si ils ne seront pas l’équipe « surprise » qui a su se qualifier en PO1

  3. Hey Gonzalo ! Je ne trouve pas trace d’un match au cours duquel Vormer et Dierckx ont marqué. Ni cette saison, ni en 2014/2015.
    Peut-être confonds-tu avec Diaby, puisque les 2 ont marqué contre Malines il y a 2 journées ?

    @Bart : merci ! Effectivement, ça pourrait très bien être la surprise. Des résultats et un jeu de très bonne qualité, pour l’instant ça rappelle Zulte 2012/13.
    Les PO1 seront de toute manière l’objectif dans les 2-3 ans, vu la progression du club et ses capacités financières. Seul « bémol », ils sont en tête en ayant joué 3 des 4 matchs à domicile. Du coup j’attends de les voir à l’extérieur. Déplacement au Standard dimanche d’ailleurs, ça va être amusant. 3-5 la saison dernière !

  4. Pas impossible que ce soit contre Malines. Je vais voir l’acad’ d’avant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.