16ème CdF – Red Star / Consolat (2-0) : Ni aux docks ni ailleurs, Jules Rimet à Bauer

Petit coup de gueule

Toujours la magie de la Coupe, toujours sur le site du Collectif Red Star Bauer.

Pour les tours précédents, cliquez donc (oui, ça commence à en faire des numéros) : 5, 67, 8 et puis 9 (ou si vous préférez : 512ème, 256ème, 128ème, 64ème et finalement 32ème).

Bonjour jeunesse, bonjour la direction du club, bonjour ces messieurs-dames de la fédé,

Nous y sommes, enfin. La 6ème on la veut, ai-je tendance à me répéter. Et ce n’est pas Marseille – enfin, Consolat – qui nous empêchera d’atteindre cet objectif ô combien sacré.
Red Star – Consolat, le petit classique comme certains trous du cul subventionnés aiment le répéter. Formule qui ne veut rien dire, sinon dévoyer la notion même de classique. Et le qualificatif « petit » c’est rien que de la condescendance à deux balles, mais en même temps soyez déjà bien content qu’on vous fasse de la pub.

Merci mais non merci.

Il faut savoir que la logique du commentateur sportif (oui, ces gens sont des commentateurs et non des journalistes) se définit dans un espace-temps limité. Un PSG-Marseille, classique disneyien s’il en est – depuis presque vingt ans déjà, tu te rend compte la portée HISTORIQUE du truc ? – Un PSG-Marseille, dis-je, c’est la RIVALITÉ incarnée, le match que les français attendent, la Capitale contre la Province, le Sud contre le Nord, la tête de con contre le con de tête, le BIEN contre le MAL (je vous laisse choisir qui est qui, perso je m’en contrebalance les noyaux de Poissy).

Il faut être dans l’instant, quitte à dévoyer des termes au service du merchandising. Qu’est-ce qu’un PSG-Marseille a de Classique par rapport à – disons – un Red Star / Sète ?
Olala, mais on fait son susceptible et on nous ressort l’armoire à poussière ? Mais c’est vieux tout ça, les images sont en noir et blanc, et puis la nostalgie c’est pour les losers, il faut vivre avec son temps.

Vis avec ton temps si tu veux, et fait comme si le monde s’était créé hier, mais pourquoi utiliser ce terme de Classique pour désigner des matchs qui n’en sont pas ? L’Histoire on s’en fiche sauf quand ça sert à légitimer une parole de pubard ? Pour une telle affiche, t’inquiète qu’on en use et abuse.
Et si par effet tâche, ce classique devient un « petit classique » alors vas-y fonce coco. Parce que hey, Red Star – Consolat c’est avant tout un petit Paris-Marseille, peu importe de savoir si ces équipes n’ont aucune histoire de confrontations entre elles (une seule… cette année) ni aucune rivalité, c’est forcément un « Petit Classique », en tout cas, c’est comme ça que les annonceurs veulent le vendre.

Tant de gens achètent… Comme ces âmes perdues ce vendredi qui crûrent bon de crier « Marseille, on t’enc… » ou ce pauvre Florian Makhedjouf qui a confondu Bauer avec une annexe du Parc des Princes. L’émotion sans doute, et ça ira pour cette fois.

Mais pas deux.

Bref, tout ça pour dire que votre pseudo-rivalité dégoulinante d’huile de récup’, elle n’existe simplement pas.
Que ce soit Consolat, Arlavignon, Forbach, Noeux-les-Mines, Aulnay ou Puteaux, l’adversaire du soir est notre ennemi, et il faut le battre. Et si on perd, tant pis, nous reviendrons l’année prochaine, et l’année suivante, et encore celle d’après. Nous avons l’Histoire pour nous, faite et à faire.
Des dizaines de clubs au départ, nous n’étions pas forcément les plus légitimes. Mais le tamis du temps a fait son office. Très peu ont survécu. L’Étoile Rouge, elle, est toujours là. L’Histoire nous a donné raison. Le Classique, c’est nous.

Je me rend compte qu’avec tout ça, je ne parle pas du match… Tout s’embrouille dans ma tête.
Consolat a bien joué, certes. Mais nous, nous avons simplement été plus fort. Captain Sam, toujours là, et toujours buteur. Farid marque son but sur penalty…
Une mi-temps pour jauger, une autre pour dominer. Marseille, console-toi.
Bon, on a la belle équipe tout de même, taillée pour la Ligue 2 et faite pour brandir la Coupe de France ! Reste à améliorer l’efficacité face au but. Lefaix revient, vite !

Tiens, regardez les joueurs :

Allain (4/5) : Pas très inquiété, mais surtout pas très inquiétant.

Marie (4/5) : Match plein, défense solide et montées fréquentes.

Ielsch (4/5) : Idem, rien à craindre de ce côté là.

Cros (4/5) : Contre Sainté, il aura les croc ! MDR.

Allegro (6/5) : Ô Capitaine mon Capitaine. Exemplaire et incontesté. Un DIEU VIVANT !

Da Cruz (5/5) : Hier c’était la Cruzière s’amuse ! (tagada tsoin tsoin).

Makhedjouf (0/5) : Très bon joueur, une patte magique… Mais chut, ne parle pas. Tais-toi, entend le vent dans les arbres, le silence après l’ondée, la danse des étoiles. Ferme ta gueule, stp. Merci. Remplacé par Fournier à la 70ème.

Beziouen (4/5) : Buteur sur penalty, le reste du temps…

Beziouen (illustration)

Sliti (3/5) : Il a raté un pénalty, tu le crois ça ? Pour le reste, son retour est une bonne nouvelle… En championnat ça va faire mal ! Remplacé par Castro en fin de match.

Hergault (3/5) : Aléatoire.

Bouazza (3/5) : Spécialiste du boulet de canon inefficace. Remplacé par Tall, baptemisé.

Bouazza (illustration)

Et après :
Donc le sort nous a donné Sainté pour les 8èmes, c’est bien. En tout cas, c’est toujours mieux que le PSG ou Monaco. Et puis entre nous, on marche sur du synthé toute la saison, alors… Enfin, si on la veut la 6ème il faudra bien battre toutes les équipes. Par contre, c’est nul, parce qu’on jouera pas à Bauer.

Mon cerveau après avoir appris la nouvelle (illustration)

A Bauer, on aurait notre chance, et ça serait encore une belle fête (pour reprendre la terminologie officielle). Mais notre Président a choisi JeanBouhin à la place, sans même faire appel de la décision inique de la fédé comme quoi notre stade serait pas au norme. Le Graët démission !

Personne parmi les supporters du Red n’ignore les penchants mégalomanes et limite masochistes de notre Président qui préfère largement une fessée publique en terre adverse qu’un baroud d’honneur à Bauer. Ce sera donc JeanBouhin. Et Pourquoi pas le Parc des Princes Qataris pendant qu’on y est ? Non mais, vous imaginez nous autres Red Star Fans débarquer à Jean Bouin ? On ira boire un verre aux « trois obus » ! Le verre à 8 euros dans le XVIème c’est tellement POPULAIRE.

En plus, tout le monde s’accorde à dire que ça sera rempli à 80% de stéphanois. Les 20% restant étant occupés par des germanopratins trouvant là l’occasion du goûter au sport du petit peuple sans se risquer dans les mauvais quartiers.

Nous, on en veut pas. Le Red Star c’est Bauer. Dans certains clubs, les Présidents auraient sondé leurs supporters AVANT toute tentative de négociation avec la FFF. Ici, le communiqué masque mal la bave aux lèvres devant une petite recette.
Si au moins cet argent servait à la rénovation du stade, la pilule serait toujours difficile à digérer mais on la digérerait néanmoins… Qu’est-ce qu’un match hors les murs pour une éternité dans son stade….

Nous sommes des amoureux du Red Star et du Stade Bauer, Monsieur le Président. Et d’autant plus fortes sont nos peines de cœur. Vous êtes un communiquant parait-il… Aussi en tant que communiquant n’avez-vous pas songé que l’image du stade Jean Bouin, le Stade mitoyen du Parc des Princes, n’était pas à des années-lumières de ce qu’est le Red Star ?
Le Red Star est un Club à part, vous le dites vous même… Pourquoi s’efforcer de ressembler aux autres ?
Nous avons notre stade, notre stade pourri oui. Et on l’aime. En prenant le Red Star, vous l’avez pris, vous aussi, lui et ses cent ans d’histoire, lui et sa ville de travers à la politique aléatoire et affairiste, lui et ses supporters relou et grande gueule qui ne vous lâcherons jamais, JAMAIS sur ce point-là :

Le Red Star, c’est Bauer.

C’est bon, vous avez chialé ?

OK, alors j’y go.

PS : comme Porthos boycotte ce match que c’est une honte (et même que ça lui fait super mal au cul), du coup c’est MDR alias Truan 2 lé Glair alias Kevin Marlet qui fera l’académie. Quand je lui ai demandé s’il faisait le boycott, il m’a répondu – je cite – que « ça l’fait trop ‘ap » et que « le forez j’le bèze, MDR ! »

Vous êtes prévenu.

J’vous mets les liens là :
Collectif Red Star Bauer (Red Star Fans United)
AllezRedStar (revue de presse, feuilles de match, photos, brèves et archives)
Red Star Actus (le site d’un vrai journaliste)
Le Red Star à Bauer (et nulle part ailleurs).

Cordianalement,

Porthos Molise

5 thoughts on “16ème CdF – Red Star / Consolat (2-0) : Ni aux docks ni ailleurs, Jules Rimet à Bauer

  1. Bravo. Ravi de voir que tu encules les « marseille, marseille on t’encule » des enculés de lecteurs de l’équipe et planète PSG. Bonne ambiance quand même.

  2. Ouais bah faut demander à Steevie Marlet aka Kevin aka MDR aka Truan 2 lé Glair aka l’UgoBoss du Ter-ter…

    Moi je boycotte.

  3. Porthos, on a prévu une banderole à sortir à Jean Bouin avec les potos pour montrer au prez que nous aussi, on aime Bauer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.