ASSE – FCN (1-0) : la Forez Académie livre ses notes

L’avis de Notre Président :

Après la déroute en Coupe de France, il en avait gros, et il tenait à le dire. Notre Président s’est exprimé sur l’avant-mâche contre Nantes. Extrait :

Un sacré tas d’faramelans ces Casonis: ces badabeus s’imaginent qu’on va ouvrir les cuisses comme des gambelles, tout ça parce qu’on a pris un plein paillat d’buts contre les Kantaris. Ho les bobiats, ça va la haut ? Z’avez pas pris un coup sur l’gandot neuon ?? T’as Johan Audel en attaque et tu peuenses qu’y va s’ballader comme Platane Enlevetonsoutif ?? Allez redesceuend un peu d’ton nuage plein d’pluie, pas questieuon qu’on perde ce mâche.

Il a eu raison, les Verts n’ont pas perdu, la meilleure façon d’aborder le mâche dans la banlieue. Pour découvrir la suite, ça se passe à cette adresse sur la page de la Forez Académie.

 

Le mâche résumé en 1 phrase : « On s’est bien fait chier, mais les Verts ont gagné »

De ce mâche, on en retiendra les 20 premières minutes et c’est tout. Pour le reste, rien à signaler. Les Verts ont l’excuse d’avoir joué en semaine contre Paris, Nantes a l’excuse… ben d’être une équipe pas terrible depuis plusieurs semaines déjà. Au final, la victoire est logique, mais la manière ne restera pas dans les annales.

 

La compo :

Hamouma a toujours une gêne au mollet, il ne sera donc pas sur la feuille de match, et c’est le génial Monnet-Paquet qui prend sa place, Mollo débutant sur le banc. Erding est toujours préféré à Ricky qui s’occupe du placement des voitures sur le parking maintenant, et pour le reste c’est du classique depuis plusieurs matches. Seul changement par rapport à Paris : N’Guemo est préféré à Diomandé au milieu de terrain.

 

Le mâche :

Je vais pas la faire longue puisque comme je l’ai dit plus haut, seules 20 minutes de ce match sont à retenir. Les premiers à se mettre en évidence sont les Verts : sur un ballon mal renvoyé par la défense, Clerc tente une demi-volée, mais c’est trop croisé (3e). Les Nantais réagissent dès la 4e minute avec un déboulé de Gakpé côté gauche. Frappe croisée de l’ailier que Ruffier sort « main opposée Richard ». Le début de match est plaisant, on se dit qu’on va voir des buts. Pas raté puisqu’à la 18e minute, sur un coup-franc à 25 m, très excentré côté droit, Tabanou enroule fort une frappe qui ne redescend jamais et vient se loger dans la lucarne gauche de Riou. C’est superbe, le portier nantais ne peut rien faire. 2 minutes plus tard, le même Tabanou viendra heurter la tête du roc Perrin, et laissera sa place à Brison, ce choc lui ayant secoué les 4 neurones  qui lui permettent de jouer au foot d’habitude. Voilà, c’est tout pour la 1e mi-temps.

Pour la 2e mi-temps, ben… Bon. Voilà. A part une occasion d’Erding sur un centre venu de la droite (contrôle puis reprise enchaînée dans les 6m, 69e), mais repoussée par Riou, on ne verra rien du tout. On s’est vraiment fait chier depuis le but de Tabanou, et ça s’est poursuivi jusqu’au coup de sifflet final, sans qu’heureusement les Verts ne prennent de but. Seul bémol, les cartons jaunes : si celui de Ruffier est anecdotique, ceux de Perrin et KTC sans conséquence car ils en prennent finalement assez peu, Lemoine sera suspendu. Heureusement, ça sera face à Montpellier, il pourra donc concasser de la quenelle dans 1 semaine. D’ailleurs, en parlant de Papy, il a déclaré sur ce mâche : « On a été nuls de chez nuls ». C’est pas faux, mais même en étant nuls, les Verts engrangent. C’est la 47e rencontre disputée cette saison (32 en Ligain, 8 en Coupe d’Europe, 2 en Coupe de la Ligue et 5 en Coupe de France), forcément ça tire un peu. Mais les semaines à 2 voire 3 matches sont terminées, et les organismes pourront mieux souffler, ce qui ne sera pas un luxe. En attendant, les Verts comptent 1 point de plus que la saison précédente à la même journée (56 contre 55), et établissent un nouveau record pour le club depuis la victoire à 3 points.

Finalement, il y a eu plus de spectacle dans les tribunes stéphanoises que sur le terrain (comme souvent, certes). Dans un Chaudron copieusement garni (presque 38 000 personnes, le 4e angle était ouvert au public pour la 1e fois), les 2 Kops ont répondu présents avec une grosse ambiance vocale et 2 beaux tifos à l’entrée des joueurs. Et bien sûr, une petite pensée pour les voisins et le parcage réduit la semaine prochaine à Gerland. On arrive…

Toutes les photos ci-dessous sont à retrouver sur l’excellent site Furania Photos (et si vous avez la flemme, en cliquant dessus, ça vous y envoie direct).

 

 

 

« 600 places ne nous suffisent pas. Nous ne sommes pas lyonnais. »

 

Les buts :

   18: but de Tabanou, 1-0. Coup-franc excentré côté droit que Tabanou se charge de frapper. Alors qu’on pense (surtout Riou) qu’il va la mettre dans le paquet, il enroule son ballon très fort au 1er poteau. La balle ne retombe pas et vient nettoyer la lucarne du gardien nantais qui est trop court pour empêcher la balle de rentrer.

 

Les notes :

Ruffier (en boucle, 3/5): je pourrai sortir les mêmes appréciations tous les matches ou presque. Encore un après-midi très tranquille pour Ruffier qui aura quand même dû sortir un bel arrêt sur la frappe de Gakpe pour éviter que celle-ci ne finisse au fond. Sinon, il a profité du soleil en 1e mi-temps avant de claquer une petite sieste à l’ombre en 2e.

Clerc (Nantes c’est bien, 2/5): mis à part ce déboulé de Gakpe, il n’aura rien eu à faire ou presque. Du coup, il est monté aux avant-postes et s’est même procuré la 1e occasion du mâche. Si la Ligain était composée de FC Nantes, François serait international. Comme à la belle époque de RayDo. Ah si : je lui mets -1 car il est le seul joueur de Ligain à sauter sur une feinte de Djilobodji.

Théophile-Catherine (indéboulonnable, 3/5): le mec est en train de faire son trou en central. Toujours aussi propre et rassurant dans ses interventions, son association avec Perrin est une franche réussite. Sachant qu’on ne sait toujours pas quand Bayal reviendra, et que Baysse ne semble pas avoir la préférence de Galtier, KTC risque bien de finir la saison à ce poste.

Perrin (la tête dure, 3/5): on le savait, le jeu de tête est un de ses points forts. Et Tabanou l’a appris à ses dépends. Sinon, un match tranquille, sans gros danger. Bammou a été transparent, comme Audel qui a pris sa place.

Tabanou (PAN ! puis Aïe !, non noté): son coup-franc est magnifique, avec une trajectoire flottante mais puissante qui vient se loger en pleine lucarne. 2 minutes plus tard, il sort du terrain suite à un choc tête contre tête avec Perrin.

==> remplacé à la 23e par Brison (roux libre, 3/5), qui a fait son boulot sans fioritures, peu emmerdé lui aussi par des attaquants aussi inoffensifs qu’un canari sans bec.

Clément (mouais, 3/5): il a fait le boulot, mais ne n’a pas spécialement marqué. Quelques passes faciles ratées, mais plus de ballons récupérés que perdus. Un match tiède, comme l’ensemble du milieu.

N’Guemo (verre d’eau tiède, 3/5): illustration parfaite de ce que je viens de dire. Le mec, on l’a pas vu du match, il sort  à la 56e, tout le monde s’en branle au point que je n’ai même pas entendu le speaker annoncer son changement. Un match sans saveur.

==> remplacé à la 56e par Corgnet (non noté), que j’ai autant vu que N’Guemo. On m’a rappelé que c’est lui qui avait fait le centre pour Erding. Sans doute. Mais c’est faible.

Lemoine (jaunard, 3/5): j’avais dit la semaine dernière qu’il n’était plus sous la menace d’une suspension pour accumulation de cartons jaunes. Raté, il en restait un et c’était celui-là. Du coup, comme il a mangé sa biscotte, Fabien sera suspendu pour accueillir les gandousiers de chez Loulou. Sinon, un match propre malgré une faute dangereuse (celle du carton) à l’entrée de la surface dont le coup-franc, heureusement, ne donnera rien.

Gradel (peu inspiré, 3/5): Max-Alain en mode éco. Peu de dribbles, aucun tir dangereux, des corners tous tirés à une hauteur valbuenesque : le fils de Dieu semble s’être endormi face à un adversaire peu inspiré. Petit match, mais on espère que son sursaut d’orgueil se fera dimanche.

Erding (série stoppée, 3/5): n’ayant eu aucun ballon exploitable (à part ce centre de Corgnet en 2e mi-temps), Mevlut n’a donc rien fait. Au moins, il aura mis la pression sur la charnière de poètes nantais, même si je l’ai moins vu aller au pressing que d’habitude. Il ne poursuivra donc pas sa série de buts face à cet adversaire sous le maillot vert.

Monnet-Paquet (verre d’eau qui pique, 2/5): comme N’Guemo, on ne l’a pas vu ou presque. En 1e mi-temps, il contrôle alors qu’il aurait pu frapper dans la surface (la faute à cette confiance de dépressif sous tranxène). En 2e mi-temps, il tente une frappe du gauche qui tue les pigeons. Voilà. C’est le verre d’eau mais avec un peu de tabasco dedans, qui fait que t’as envie de l’insulter quand tu trempes les lèvres dedans.

==> remplacé à la 74e par Mollo (non noté), qui a fait une bonne entrée comme à son habitude, très dynamique. Pas de but pour lui cette fois, malheureusement.

 

Le côche (encore un record, 3/5): malgré un nombre de matches plus importants, Galtier réussit à maintenir le cap des saisons précédentes, et parvient à rester dans la course pour les places européennes. La déception de la Coupe de France est évacuée avec cette victoire, et il reste le dernier objectif « direct » en cette fin de saison : le derby.

 

Les adversaires: rien à en dire, c’est faible dans tous les compartiments ou presque. Veretout qui avait été plutôt pas mal au match aller a été invisible, et Riou n’a pas su rééditer ses exploits. Bammou ne m’a toujours pas convaincu, très loin de là même.

 

La question minitel : la question remet les pendules à l’heure (place).

Après la désillusion de la demi-finale face au PSG, les Verts se relancent de la meilleure des façons en plumant les canaris, au terme d’un mâche assez insipide il faut l’avouer. Mais vous en retenez quoi au final ?

Click to enlarge tour question.

Ce que vous retenez c’est la praline de Tabanou. Faut dire qu’il nous a pas souvent régalé comme ça sur coup-franc, même si son but face à Nancy était loin d’être dégueu. A la 2e place, les « Casper » de l’ASSE, KMP et Corgnet. L’un était présent au coup d’envoi, l’autre est rentré en cours de jeu, mais les 2 ont eu autant d’influence sur le jeu que Ricky depuis le banc de touche. Enfin, une petite pensée pour notre ami Audel qui avait annoncé qu’il ne jouait pas le Real et qu’il espérait nous battre. Alors oui, c’est vrai, Sainté n’est pas le Real, loin de là. Mais quand on a marqué 38 buts en 10 ans de carrière alors qu’on est attaquant de pointe, on évite de prendre les adversaires de haut.

 

Roland Gromerdier

 

Roland t’offre les images du match. Tu regardes juste le coup-franc de Tabanou et tu peux éteindre si tu veux.

L’avis d’en face c’est la Canaris Académie qui devrait te le donner. Bon, après, on ne les a plus revu depuis une victoire face à Bordeaux en décembre…

Roland tient à remercier le site envertetcontretous.fr, qui relaie l’académie toutes les semaines, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, ainsi que la Divette de Montmartre, qui lui  permet d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Si tu veux te bidonner sur des images qui bougent, alors Fouillasse est ton ami. N’oublie pas d’aller voir sa boutique avec pleins de t-shirts faits maison.

Enfin Roland est aussi sur fessebouc et sur touitère, alors n’hésite pas à venir le voir et à t’en faire un ami. Il ne mord pas, certains le disent même plutôt sympa.

Roland Gromerdier

Né dans le Chaudron, de la verveine coule dans mes veines. Mes analyses sont aussi carrées que les poteaux de Glasgow. Peu importe les époques : je n’oublie jamais qui sont les plus forts.

2 commentaires

  1. Désolé hein, on est tellement mauvais qu’on arrive même à contaminer nos adversaires.
    Bravo pour l’acad’, moi ça fait trois mois que j’essaye d’écrire sur du vide, et j’arrive toujours pas.

    Et dire qu’on est 11ème…

  2. Ouais c’était pas jojo et vous a pas aidé. Un des pires match que j’ai vu cette saison, mais on sentait que les joueurs n’avaient aucun jus sur le terrain. La chaleur, la fatigue, ou autre,je ne sais pas.

    Sinon, la meilleure performance restera celle de la préfecture de la Loire qui a réussi à dégouter vos supporters et à les renvoyer chez eux à 30 bornes de Sainté. On a changé de préfet, mais la situation n’a pas évolué. Au contraire,je crois que c’est la 1e fois que ça se produit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.