Nîmes (0-1) Clermont : la Consanguine Académie se taille la part du croco

Après nos deux victoires précédentes, nous avons l’occasion de poursuivre cette belle série avec ce déplacement à Nîmes. Croquer les crocos, quoi de plus logique ? D’autant que nous les avions battu (3-0) à l’aller. Mais prudence, d’autant plus que Maoulida signe son retour.

Compo : Jeannin- Konongo, Avinel, Martin, Agounon – Ekobo, Moulin, Capelle, Dugimont, Nkololo – Diedhiou

On débute le match sérieusement, voire trop ? Il ne se passe rien. Les deux équipes se regardent en chien de faïence. Cette 31ème journée commence timidement, peu de buts, on s’ennuie ferme ! La première mèche est allumée à la 18′ avec Diedhiou qui tente sa chance des 25 mètres. Nîmes réplique deux minutes plus tard avec un jeu collectif magnifique en triangle, heureusement Jeannin sort dans les pieds de l’attaquant.

Les nouveaux crampons nîmois. Homologué par Thiriez le fdp himself.

Les nouveaux crampons nîmois. Homologué par Thiriez en personne.

La quinzaine de supporteurs clermontois donne de la voix. C’est beau, j’écrase une larme de crocodile. Beau contre de Nkololo qui s’envole à grandes enjambées vers le but adverse avant de perdre la balle. Il s’impose comme le dix dont on avait besoin. A la 30′, coup-franc après un déboulé d’Agounon a.k.a Kirikou. Nkololo cafouille, remet à Diedhiou mais un défenseur sauve sur sa ligne. Corner. De plus en plus d’imprécisions des crocos, le ballon est récupéré au milieu de terrain grâce au pressing efficient. L’étau se resserre. Notre jeu en déviation fait merveille, Diedhiou est un magnifique point d’ancrage, tout comme Nkololo qui distille le jeu et porte le ballon de manière plutôt efficace. Mais méfions-nous des locaux, comme l’énonce un proverbe africain :  » Il faut attendre d’avoir traversé toute la rivière avant de dire que le crocodile a une sale gueule ». Autrement dit, le match est loin d’être fini, avant d’en faire une descente de lit, les crocos sont loin d’être farcis.

Dans l'idée voici comment les Nîmois devraient finir.

Dans l’idée voici comment les Nîmois devraient finir.

A la 36′ belle remise en retrait de Nkololo pour Diedhiou qui tente sa chance à l’entrée de la surface mais Michel, le gardien adverse, s’interpose. Six minutes plus tard, les crocos restent vivaces : un contre rondement mené après une belle occasion pour les Consanguins. Moulin est obligé de faire faute : premier carton jaune de la partie. Coup-franc côté gauche bien capté par Jeannin. Solide Mehdi ! Juste avant la pause, Avinel récupère le ballon et nous fait son habituelle remontée fantastique à la Lucio : il transmet à Diedhiou qui lui remet à 20 mètres des buts. Cela ne donnera rien, dommage ! Mi-temps : comme depuis Ajaccio, les Consanguins se réunissent en cercle dans le rond central. Capelle a la parole avant de rentrer aux vestiaires.

Les Nîmois retournent sur le terrains sous les cris de « Oh battez-vous merde ! » des supporteurs… Qui ne seront pas comblés puisque l’entame de la seconde période est consanguine mais Dugimont manque sa reprise tandis que le but était grand ouvert après une frappe de Capelle. Cependant réaction nîmoise avec une belle frappe de Vlachodimos dégagée des deux poings par Jeannin.

POING MAGIQUE !

POING MAGIQUE !

Premier changement pour Nîmes : Hsissane sort pour Parpeix. A la 52′ puis 56′, deux biscottes pour les locaux : Harek puis Nouri sont tous les deux coupables de vilaines fautes. Une minute plus tard, Martin manque de tromper Jeannin sur un centre de Cordovale : sa tête a failli finir dans le but. Corner. Depuis dix minutes, on subit le joug nîmois, nos hôtes n’ont pas encore marqué malgré trois franches occasions mais méfions-nous :  » Si tu vois un crocodile en train d’acheter un pantalon, c’est qu’il a trouvé le moyen de sortir sa queue ». Nouveau proverbe africain de derrière les baobabs ! Arrêtons de cafouiller sur les corners, de mal dégager et de jouer au billard dans notre surface. Nous perdons bêtement le ballon.

Crocodile nîmois en fin de match.

Crocodile nîmois en fin de match.

Et contre toute-attente, Diedhiou repique dans l’axe au milieu de terrain, transmet à Moulin qui décale sur l’aile droite Dugimont qui adresse à un centre parfait à notre attaquant prêté par Sochaux : but (1-0) ! Dès lors, les Nîmois ont pris un coup sur la collerette. Second changement Robeil laisse sa place à Mendy. Un supporteur en profite pour glisser un « coupez-lui les jambes » envers Nkololo. Cela prouve l’importance du numéro 12 clermontois ! A la 75′, une frappe de Capelle à l’entrée de la surface heurte la transversale. Chaud cacao ! Carton jaune à la 82′ pour Renaut, il s’est passé un truck devant la surface : coup-franc de Moulin, claquette de Michel. La France profonde apprécie ! Ekobo y va aussi de sa biscotte avant que Nkololo soit remplacé par Rivas et que Clermont s’impose (1-0) à Nîmes :  » « A force de patience et de saindoux, l’éléphant sodomise le pou ». Troisième victoire d’affilée avant d’accueillir Orléans. Maintien assuré à 90 %, on est 13 ème avec 38 points, maintenant il faut grappiller des places !

 

Moulin pose serein avec son pote. Match majuscule de notre capitaine !

Moulin pose serein avec son pote. Match majuscule de notre capitaine !

stagiaire2D2

4 commentaires

  1. Putain, dire qu’il y a plus de spectateurs pour ce triste match que de lecteurs pour cette truculente académie… Non, vraiment, la France n’aime pas ses élites.

  2. Ne vous inquiétez pas. Je viens d’être reconnu à ma juste valeur, je viens de dégoter un stage « disponibilité linéaire » chez Orange. Bon je ne sais pas ce que c’est mais ma vie s’apparente à une frise chronologique. Un immense merci pour ce commentaire en tout cas !

  3. Soutien à cette académie injustement ignorée. Je suis Consanguine Académie.

  4. Bonjour cher Lord, en votre honneur, « Je suis Consanguine Académie » sera le prochain titre de l’acad’. J’insiste !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.