Brest – Gazélec (3-0) La Penn Ar Bed Académie corse l’addition

Des arrêts de jeu particuliers

Avant-Match :

On est 4e, ils sont 2e, on sait pas ce qu’ils font là, mais arrivé après 10journées, ils doivent pas non plus y être pour rien. En plus Pujol est pas blessé, ce qui me fait un peu peur.

Le podium en jeu, et surtout faire bonne impression à domicile, et oublier les points perdus à Laval.

Le Match :

  • On va pas commencer à gueuler sur une équipe qui vient jouer le nul à l’extérieur, on fait pareil.
  • La menace Pujol est là, il va plus souvent au duel avec Falette qu’avec Traoré.
  • On en chie quand même pour se montrer dangereux, ça sent bien le 0-0.
  • Y’a bien une reprise de Bélaud qui rebondit sur Laborde et passe pas loin du poteau mais sinon on s’emmerde bien en première période.
  • Filippi s’amuse au Jépatouchéo, manque de bol, il a touché et plutôt salement comme peut en témoigner la jambe de Verdier. Jaune, puis rouge quand l’arbitre a constaté la blessure. Lui et ses petits camarades viennent gueuler au complot anti-Corse.

Le Vine devrait être là, juste au dessus, mais j’arrive pas à le centrer (heureusement le service mise en ligne est là pour vous mon bon Mèch ndsmel)

Merci à ce bel homme de Petit Pont !

  • Belghazouani entre.

  • But de Grougi, débordement de Belghazouani, centre pour personne… mais la défense du Gazelec laisse tout passer, y’en a un qui finit par dégager… sur le tibia gauche de Grougi et ça rentre.

  • Alors qu’on était en 442 Losange, avec Grougi relayeur gauche et Ramaré à droite, on passe sur un 4231, Ramaré se replace à côté de Pérez, Laborde prend la pointe seul avec Alphonse derrière/autour de lui, Belghazouani se place à droite. Je ne sais plus si on était déjà comme ça avant le but de Grougi, Belghazouani ayant pu remplacer Verdier poste pour poste dans le 442.

  • Bréchet est sorti. Remplacé par Fall.

  • Fall se pense au club med, Laborde va lui prendre le ballon dans les pieds et trompe le gardien Corse pour son 1er but de la saison.

  • Belghazouani s’enflamme et tente un lob de 30m. A 2-0 pourquoi pas…

  • Tiens, les Corses chez nous, sur CPA mais Thébaux n’est pas mis en danger.

  • Tiens Grougi, a failli nettoyer une lucarne.

  • Grougi est trouvé quelques fois le long de la touche. Le défenseur croque à chaque fois qu’il fait semblant de centrer avec son pied gauche. Y’en a un qu’a pas bien préparé son match.

  • BUUUUUUUUUUT putain de merde y’a quoi là ?

  • Pujol est sorti ou va sortir, remplacé par Louis Poggi, qui jouera latéral gauche. (pas vraiment du poste pour poste donc.)

  • Le deuxième grand noir de la défense du Gazelec fait comme son copain et laisse ses pieds s’engueuler pendant qu’il est censé avoir la balle, on récupère, Belghazouani s’infiltre à toute vitesse et fonce vers la ligne pour faire un centre… Le gardien Corse lui flingue son coup en lui ouvrant grand le but. Chahir fait contre mauvaise fortune bon cœur et prend l’ouverture, il glisse la balle dans les filets. 3-0.

  • En tout cas, quand il veut, il court vite. Mais c’est jamais pour se replacer.

  • Passe, passe, Khaled, centre parfait de Khaled pour Belghazouani au 2e poteau qui tente un ciseau à l’horizontale. Le gardien la sort du bout des doigts.. Au point où il en était je trouve ça criminel.

  • Belghazouani, encore, il s’enfonce côté gauche cette fois ci, et la joue tout seul. Sur le poteau. C’est possible qu’avec une passe…

  • Traoré se retrouve dans la surface sur son pied gauche et.. NUAGES. Et si les Chemtrails ? Non j’ai bien dit Chemtrails.

  • Victoire, le jaune puis rouge a clairement fait la différence.

Gaz – C’est vraiment Poétique.

  • Fête.

  • Tous au Pénalty, un ours géant est offert, il fait la joie des petits et des grands.

  • Alcool, Vauban, on bouge, on est 3, tiens un voiture. Oh ils s’arrêtent. Les flics.

  • Sacrebleu, ils embarquent un collègue pour un prétexte de cheveux trop longs à leur goût je pense. Ils demandent si on paye des impôts.

  • On essaye d’aller chercher le copain à Colbert. On me demande ce que je fais ici, et on me prie de dégager « sinon je vais te mettre une patate »

  • Je vais prendre un café dans le Hall du commissariat.

  • Promenade, Recouvrance, J’aime Lire (comme Fleur Pellerin) .trouvé dans une cave mal fermée. (comme Fleur Pellerin?)

  • Dodo.

Les Joueurs :

Thébaux 4/5 : Pas emmerdé, mais concentré comme du lait.

Bélaud 3/5 : Appliqué.

Traoré 3/5 : Serein. Sauf quand il a du utiliser son pied gauche dans la surface adverse, je pense que c’était un album de Jefferson Airplane dans sa tête.

Falette 3/5 : Parce qu’il a pas fait d’erreurs, mais reste dans ton match ! Dès qu’il n’a pas totalement le dessus sur son adversaire on dirait un enfant qui est prêt à faire un caprice. En plus c’est pas une honte de se faire posséder de temps en temps par Pujol.

Makonda 3/5 : Appliqué, lui aussi.

Perez 4/5 : Dans un match comme ça, où l’adversaire est venu défendre bas il est à l’aise, un début de match dégueulasse avec des passes immondes durant le peu de temps où les Corses ont mis de l’intensité. Ensuite il était tranquille, surtout en supériorité numérique. C’est con, il est à la fois le point fort et faible du jeu Brestois avec tous les ballons qui passent par lui. Faudrait creuser de ce côté là avant que les adversaires ne le fassent.

Électricité – C’est quand même beau le nucléaire, on dirait des Erlenmeyers géants

Ramaré 3/5 : On l’a pas beaucoup vu, c’est bon signe, c’est qu’il n’a pas eu de trou à combler.

Grougi 4/5 : Un but du tibia de sa mauvaise jambe sur un dégagement adverse. Grougi est l’homme le mieux placé du monde dans une surface après Pippo Inzaghi

Verdier 14/5 : Points de sutures. Sinon c’était mobile et combatif mais bloqué par la défense regroupée.

Laborde 4/5 : Un but, enfin, un gros travail, et maintenant c’est 90minutes. Du plaisir à venir pour nous.

Le Coach et les Remplaçants :

Dupont 3/5 : Semblait quand même pas mal  pour se contenter du 0-0 et plus si malentendu. Alors qu’on commençait à se dire que Verdier pourrait prendre un côté ce qui permettrait de se passer de Grougi (barré par Alphonse à son meilleur poste) et de Belghazouani improductif, les voilà qui scorent. Problème de riche, à lui de gérer ça au mieux.

Belghazouani (Verdier 45e) 4/5 : était pourtant parti pour nous faire le même match que d’habitude à base de dribbles inutiles et d’empalement sur l’adversaire, les cadeaux de la défense et les espaces en ont décidé autrement. A reproduire dans un contexte moins favorable. Mais je suis pas optimiste malheureusement.

Khaled (Grougi 77e) : Auteur d’un centre parfait pour Belghazouani qui méritait que le gardien se troue.

Sea (Alphonse 83e) : Si je me trompe pas il a fait un amorti de la poitrine parfait, enchaîné d’une belle passe. Peut-être les effluves d’alcool de l’avant match et l’anticipation de ceux d’après match. Une entrée pleine d’énergie comme d’habitude sinon.

1 thought on “Brest – Gazélec (3-0) La Penn Ar Bed Académie corse l’addition

  1. le protège tibia devait être mal mis, même si ce putain d’attentat devrait valoir au moins 5 matchs…

    Il a eu quoi ton pote au final?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.