En Ecosse, il n’y a pas que des frappes de loin.

Oui, c’est un beau but, mais ce n’est pas une raison pour faire peur au juge de touche.

Et non, il n’y a pas que des sous-Mac Fadden dans le championnat ecossais, il y a aussi de joueurs capables de jolis gestes. Bon bien sûr, l’auteur n’est pas écossais, mais ceci importe peu. La vraie question, tout le monde la connait : Coupet l’aurait-il arrêtée ?

5 thoughts on “En Ecosse, il n’y a pas que des frappes de loin.

  1. Sachant que le gardien est placé un peu comme Landreau face à McFadden et que la balle arrive à peu prêt au même endroit (bon c’est pas la même frappe), on peut présumer qu’il l’aurait arrêté oui.

  2. Ouais, ça c’est du foot, tout est absolument volontaire et remarquablement construit, le dégagement du guardien pour la tête de Machin, tête chandelle de 10 mètres de haut qui fait passe décisive avec le rebond pour Bidule qui savait déjà que ça se passerais comme ça et qui avait donc déjà préparé son retourné acrobatique, qui finit au fond comme prévu, y a que le guardien adverse qui n’était pas au courant dans l’affaire, quel con çuila…
    Voilà, tout ça c’est calculé, c’est fait exprès, c’est ça que vous comprenez pas.
    Retournez vous toucher sur votre équipe de nains qui s’emmerde à jouer au football autrement, plus intelligemment, putain ! Des nains savants ? Et pis quoi encore…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.