La Blaugrana académie note Barcelone-Athletic Bilbao (2-1)

Hristo se relance de belle manière.

Autant dire que les mauvaises nouvelles s’accumulent pour le Grand Barça. Puyol est toujours absent, Arsenal a crée la surprise en ligue des Champions cette semaine, Madrid enchaine les victoires comme Emile Louis les autistes unijambistes, et si comme cela ne suffisait pas, Valdes est sur le flan pour un mois suite à un problème au genou. Et pour couronner le tout, Barcelone reçoit les basques de Bilbao, 5ème de la Liga, qu’ils n’ont pas réussis à battre lors du huitième de finale de Coupe du Roi. Tout va bien.

L’excellent Caparros s’appuie sur ses hommes forts et compose un inhabituel 4-2-3-1 lui grand adepte du 4-4-2 Ligue 1. Mais les cadors sont là : Martinez, Gabilondo, Amorebieta, Iraola, Iraizoz, Llorente. Seul le défenseur central Mikel San José, pisté par le Barça pour la saison prochaine est absent (bon ça ne tiendrait qu’à moi je ferai venir la moitié de l’équipe basque à Barcelone). Il est remplacé par le méconnu Ekiza issu de la cantera de Bilbao. Muniain paye aussi le prix de ce changement tactique et est placé sur le banc.

Pour sa centième en championnat, Guardiola est obligé de fignoler avec ce qu’il a, surtout en défense. Pinto, suite au forfait de Valdes, est bien entendu dans les cages catalanes. La défense centrale est quasi-inédite avec le replacement de Busquets aux côtés de Piqué. Un test pour le match retour face à Arsenal? Certainement. Abidal est titularisé à gauche tandis que Mascherano est promu au poste de premier relayeur. Devant, c’est du classique. Pas de Maxwell, Keita, Milito ou Bojan en vue, ça le fait. Un bon match pour se sortir la tête de l’eau.

L’équipe adverse :

Entraineur : Joaquin Caparros

Iraizoz – Amorebieta – Ekiza – Iraola – Koikili – Javi Martinez – Susaeta (remplacé par Lopez) – Gurpegi – Gabilondo (remplacé par Muniain) – Iturraspe (remplacé par Toquero) – Llorente

Les buts :

3ème : Xavi, aux 30 mètres, envoie dans les airs un ballon en profondeur pour Alves qui remet de volée en retrait pour VILLA, intérieur du pied gauche, ça finit au fond.

49ème : penalty d’IRAOLA sur un tacle de Busquets.

77ème : une action classique. Xavi aux 30 mètres, décalage pour Alves côté droit qui centre aux 6 mètres pour MESSI, intérieur du droit, but. Ouf!

Les notes :

PINTO /4 : sa parade sur la tête de Llorente a permis à l’Athletic de ne pas revenir au score trop rapidement. Mes que un remplaçant, il a troqué sa perruque de Sean Paul pour celle de Taboo des Black Eyed Peas. Un choix étrange tant sur le plan capilaire que musical, mais peu importe il va falloir faire avec pendant un mois au minimum.

PIQUE /1 : Pique/Llorente, ça sent le soufre. La première mi-temps est à l’avantage du basque avec notamment un enchainement de dribbles qui a donné le tournis au catalan. Et la seconde…aussi. Sa vitesse m’inquiète, il est plus proche d’un Jean-Jacques Pierre que du Piquenbauer de l’an passé. Aurait même pu laisser ses coéquipiers à 10. Vivement le retour du capitaine.

BUSQUETS /2 : un penalty provoqué sur un tacle mal maitrisé et on aura vite compris que le problème de la défense centrale n’est pas résolu surtout quand on ne sait pas trop quel était son poste durant la rencontre jusqu’à la 85ème. Arrière gauche? Demi-défensif? Défenseur central? J’avoue ne pas avoir compris grand chose.

ABIDAL /3 : un passe foirée obligeant Busquets à commetre l’irréparable a montré que le français avait aussi ses faiblesses. Mais une fois n’est pas coutume Abidal a sorti son constume de patron de la défense, que ce soit à gauche puis dans l’axe.

ALVES /5 : en position d’ailier ou d’avant-centre (oui il avait décidé de ne pas jouer défenseur), il a ruiné tout le côté gauche de l’équipe de Bilbao, notamment Koikili qui avait pourtant réussi à le museler en coupe du Roi. Sauf que cette fois-ci, la muselière n’a pas tenu le coup. Dani l’a déchiquetée et a mordu les joueurs et le ballon pour offrir 2 caviars à ses compères du front offensif. Seul bémol, son cinquième carton jaune reçu qui le privera du déplacement aux Baléares. Adieu les putes et les plages de sable fin.

MASCHERANO /3 (remplacé par MAXWELL à la 65ème) : ses 2 premiers ballons touchés ont été envoyés dans les pieds des joueurs basques, sacrilège. Bon on connait tous ses qualités de récupérateur de ballon et descructeur du jeu adverse, reste maintenant à améliorer son jeu de passe pour se fondre complètement dans le triangle du milieu en projetant le jeu vers l’avant et non vers l’arrière.

XAVI /3 : un peu comme un Lucho à l’OM quand ses attaquants ont décidé de ne pas faire d’appels de balle, il s’est contenté de gérer son match avec classe et sobriété, les tatouages en moins et c’est tant mieux.

INIESTA /4 : je me demandais, juste avant le match, depuis combien de temps on avait pas vu le Don à son meilleur niveau. Il me semble que cela remonte à la victoire sur la pelouse d’Alicante. Et puis au fur et à mesure de la rencontre, Andrès a balayé cette interrogation en livrant une magnifique prestation. Et bizaremment, ses enchainements contrôles orientés/dribbles assassins ont été exécutés lorsqu’il se positionnait sur le côté gauche de l’attaque.

PEDRO /2 (remplacé par AFELLAY à la 90ème) : il y a un mois, il était partout sur le terrain et plantait but sur but. Désormais il est partout sur le terrain mais ne sert plus à rien, il ne touche plus un ballon. Qu’il s’inscrive au prochan marathon s’il veut courir dans le vide mais je ne suis pas certain qu’il le termine. Il est cuit.

VILLA /4 (remplacé par KEITA à la 85ème) : el Guaje, après une période un peu creuse, serait-il enfin à son meilleur niveau? Au delà de son but, il a failli inscrire la copie conforme de son lob face à Gijon, mais la barre transversale en a décidé autrement. Si l’écart ne fond pas entre le Barça et le Real, c’est en grande partie grâce à lui.

MESSI /3 : tantôt catastrophique et insipide en première période où il n’a rien réussi, tantôt génial en fin de match grâce à son but et ses incursions magistrales au coeur de la défense basque durant le dernier quart-d’heure. Mais n’est-ce pas ce que l’on peut attendre d’un joueur de son niveau dans une période de moins bien? Avec 25 buts en Liga, on s’en contente largement.

Remplaçants :

MAXWELL (remplace MASCHERANO à la 65ème) : son entrée en jeu a été déterminante. Oui vous avez bien lu. Non pas que le brésilien ait enchainé un double-contact suivi d’un coup du sombrero enchainé d’une frappe en pleine lucarne, mais qu’il a permis le replacement de Busquets au milieu de terrain qui a changé la phisionomie du match.

KEITA (remplace VILLA à la 85ème) : le changement de la honte! Pep s’obstine, persiste et signe 4 jours après son erreur de coaching en Ligue des Champions. Comme on dit à Madrid, à force de jouer avec le feu on finit par se noyer.

AFELLAY (remplace PEDRO à la 90ème) : un changement inutile qui offre une minute de plus aux basques pour égaliser.

Une victoire à l’arrachée, avec les tripes, les poumons, les cojones et autres organes génitaux ou non. Ce mois de février ressemble étrangement à celui de l’an dernier où Barcelone galérait à enchainer les victoires probantes, vivement le mois de mars.

Prochaine rencontre samedi sur la pelouse de Majorque.

23 thoughts on “La Blaugrana académie note Barcelone-Athletic Bilbao (2-1)

  1. Au-delà des blessés et des suspendus, le vrai problème du « mès » en ce moment, semble être le coach…
    La rentrée de Keita est symptomatique, et celle d’Affelay, peut-être moins inutile si moins tardive…

  2. En tout cas Llorente est très fort, avec son gabarit à la Brandao, il a douché sur l’aile le Piqué. Il faut arreté de snifer de la colombienne Gérard xD

  3. Guardiola m’horripile de plus en plus.
    Une petite elimination en Champion’s, une suite de match nul, Pep viré, bonjour Domenech et le retour du beau jeu en catalogne

  4. Du coup, ça méritait bien un coup de sifflet ;)
    En prime, on a deux Loulou maintenant…
    Un rapport avec la nouvelle « Napoli Académie  » ?

  5. En même temps quand on vois le banc de touche qu’il a à sa disposition, on peux pas beaucoup en vouloir à Pep.

  6. Piqué en devient inquiétant sérieux… Il s’est fait bouger de tous les cotés, le retour de Puyol va sans doute lui permettre de retrouver au moins un niveau convenable !

  7. J’ai vraiment adoré cette équipe Basque, comme le dit Hirsto, j’en ferais bien venir la moitié du côté de la catalogne si j’en avais le pouvoir !

  8. la phisionomie ?
    Je pense que Guardiola va mettre Keita à la place de Villa et Milito à la place de Messi d’entrée de jeu pour le match retour de CL.

  9. Pas un seul mot sur la position de Dani sur le premier but….bon, en même temps, à part redonner un faux air de suspense à la Liga, c’est vrai que tout le monde s’en fout qu’ils gagnent sur des erreurs d’arbitrage ou non.

  10. >Moke
    Nutello ou Nutella? Pastis ou Pastos? Granola ou Granolu?

    >JCR
    Je ne commente jamais les décisions de l’arbitre (tu peux aller gratter sur les anciennes académies) parce que si je commence à faire ça, c’est la porte ouverte à tout. Demain j’achète une Logan, ensuite je commence le tunning, puis je débute une collection de boîtes de camembert vides, je vais en vacances à Center Parcs, j’écoute du Johnny et je change de pseudo toutes les semaines pour pas qu’on me reconnaisse tellement je raconte de conneries. Tu vois le processus?

  11. Moi je le vois le processus! Les faits de jeu on s’en tape! Y a que le jeu qui compte, l’arbitre a pas sifflé on s’en tape c’est comme ca, la victoire se merite sur le pré point barre! Bref moi je dis contrairement a tos que le coup de faire jouer l’equipe type tout le temps! Et messi a chaque match bah ca leur fera rien physiquement, un coup de mou o mois de mars mais ca c chaque annee donc bon… Je pense pas qu’ils baisseront le pied en tout cas!

  12. @ Hristo: Bon, d’accord, j’arrête de changer de pseudonyme. Il faudra que je consulte pour tuer les différents personnages sautillant dans ma tête. Ceci dit, Jean-Claude sera toujours aussi têtu, rien à faire.

    Et je comprends aussi ton point de vue sur les erreurs d’arbitrage, c’est vrai que si on devait y revenir à chaque fois avec le Barça, on serait mal barrés, mieux vaut oublier le sujet.

    @LeMadMachin: c’est vrai quoi, à quoi bon avoir des règles…vive les Barton et Nolan, vive les De Jong et les Van Bommel, poussons les arbitres hors du terrain, et point d’arbitrage vidéo pour les remplacer. Laissons les supporters décider, tout ça sera bien plus drôle.

  13. Je ne dis pas qu’il faut supprimer l’arbitre loin de la, juste que revenir toujours sur les faits de jeu, c’est chiant a force, si l’arbitre siffle tant mieux sinon tant pis…que ce soit pour ou contre l’équipe que je supporte, si y a rouge pour busquets tant pis, sinon tant mieux je m’en tape! par contre discuter et analyser la performance des deux équipes, ca c’est constructif, enfin je le pense! Enfin et ca c’est très personnel, je trouve ca petit de toujours revenir sur les erreurs d’arbitrages, si vraiment une des deux équipes veut gagner qu’elle le montre et fasse l’essentiel pour! Après bien sur que l’arbitre a un role dans le match et encore heureux d’ailleurs! Mais constamment y revenir c’est chiant point!

  14. woyyyyyye !

    Les corbeaux planent au-dessus de nos têtes blaugranas, Xavi est blessé.

    Une absence prévue de 10 jours seulement, mais 10 jours c’est déjà trop, surtout que ce n’est pas le moment.

  15. >Chulo
    Ouais, à première vue c’est mauvais mais en y regardant de plus près, il vaut mieux que ce soit maintenant. Au pire il sera absent à Majorque et à Valence. C’est préjudiciable certes mais il reviendra frais comme un gardon pour la C1.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.