La Bundesliga académie, premiere journée

Jan-Karl avait déjà fait sa rentrée, mais c’est du bon Sabatierung qui débute officiellement.

Deux ans après l’euro, les Espagnols se sont montrés une nouvelle fois insolent et ont empêché l’Allemagne d’être sacrée championne du monde. Les vacances à Palma de Majorque s’en sont trouvées gâchées, du coup le retour vers la Teutonie en tongs chaussettes fut plus rapide que prévu. C’est accompagné de Raul que j’ai pris la fuite, il avait accepté l’invitation du chat Magath. Pour cette première journée de Bundesliga il retrouvait comme adversaire son ancien partenaire Ruud.

Les matchs sous l’empreinte du Königlich Madrid

Le plus célèbre des anciens joyaux madrilène, Raul, est allé rendre visite à deux de ses anciens collègues en compagnie de Metzelder. Il a pu se rendre compte que malgré les années Ruud Van Nistelrooy n’avait pas changé. Pour l’occasion le Batave en a marqué deux, Raul quant à lui s’est retiré du terrain après l’heure de jeu suite à l’expulsion de Höwedes. Il a ainsi pu admirer dans de meilleures conditions la performance de Ze Roberto, toujours aussi fringant et constater que Metzelder était toujours aussi lent (le seul partenaire qui fini derrière lui aux séances de sprint à l’entrainement, depuis trois ans maintenant). Hamburg SV remporte le match contre Schalke 2 à 1. Westermann n’a pour l’instant aucun de regret d’avoir quitté la bande à Magath.

Le plus rancunier des ex-joyaux, Robben, n’a pas joué pour cette première journée, paraitrait qu’il est blessé. Son compère, Franck Ribery, qui rodait autour de la maison blanche à un moment donné, a quant à lui joué 90 minutes. Mine de rien, son dernier match plein commençait à dater. Il a ainsi contribué à la victoire 2 buts à 1 du Bayern contre Wolfsburg. L’équipe des loups est encore en rodage, un nouvel entraineur est arrivé (Mc Laren) et puis de nombreux joueurs sont venus compléter l’équipe (Friedrich, Kjaer, Cicero et Mandzukic). Le Bayern, mis à part Kroos de retour de prêt, aligne la même équipe que l’année dernière. Van Gaal a tout de même apporté quelques modification tactiques. C’est à présent Badstuber, aligné en charnière centrale, qui tire les corners sur la droite. Le coach souhaite certainement qu’il peaufine ses automatismes avec Van Buyten. L’ouverture du score au bout de 9 minutes n’est pas surprenante, le service vidéo n’a d’ailleurs pas manqué de souligner la qualité de la réalisation de Müller. Wolfsburg est complètement passé au travers lors de cette première mi-temps. En seconde période, au retour des vestiaires les visiteurs ont montré un meilleur visage, grâce notamment à l’entrée de Misimovic. Certes s’est l’inévitable Dzeko qui claque le but sur corner, mais l’action qui précède aurait mérité que le meneur bosniaque marque. Le FC Hollywood ne pouvait tout de même pas entamer la saison sans une victoire, il a tout de même fallu attendre les arrêts de jeu pour que Schweinsteiger fasse la décision.

Le principe des vases communicants a été défavorable au VfB Stuttgart et au Werder Bremen. Tous deux ont pioché plusieurs millions d’euros dans les caisses vides du Real en échange de leurs meilleurs espoirs, respectivement Khedira et Özil. Sur le terrain les deux équipes ont chuté (comme un symbole ?). Lourdement pour le Werder qui s’est incliné 4 buts à 1 à Hoffenheim. L’information à retenir de cette rencontre s’est qu’Ibisevic a retrouvé son genou, il en profite pour casser les reins des méchants défenseurs, la preuve en video (à 1’19). Le VfB s’est quant à lui incliné 2 à 0 sur la pelouse de Mainz. Les deux recrues de l’attaque, Allagui et Rasmussen, en ont profité pour se mettre en confiance.

Les faux départs

Trois équipes ont perdu à domicile. Köln n’a pas beaucoup changé par rapport à la saison dernière. Podolski ne marque toujours pas et l’équipe est toujours aussi douée pour se saborder. A l’occasion de la réception du promu Kaiserslautern leur défenseur central et capitaine Mohammad, pour l’exemple, a mis seulement deux minutes pour prendre un carton rouge. Novakovic parvient tout de même à ouvrir le score, mais ce sont les visiteurs qui repartent avec 3 points, score final 1 buts à 3.

L’autre promu, Sankt Pauli, a fait de même. Ils s’imposent sur la pelouse du SC Freiburg. Les hôtes, amenés par les redoutables ex-attaquant messins, Jager et Cissé, semblaient pourtant avoir la partie bien en main après 80 minutes et 1 à 0 en leur faveur. Les dix dernières minutes se sont pourtant avérées fatales, score final 1 à 3.

La dernière rencontre du week-end opposait Dortmund au Bayer Leverkusen. Les deux équipes alignaient pratiquement les mêmes joueurs que la saison dernière sur la pelouse. Coté Bayer, Ballack est venu renforcer le milieu de terrain. Côté Dortmund, deux nouveaux, le japonais Kagawa est venu renforcer l’équipe et a joué comme meneur de jeu, le jeune Mario Götze (18 ans) a semble-t-il définitivement intégré le groupe pro et était chargé d’animer le coté droit de l’attaque. L’exotisme et la jeunesse n’ont pas payé, le Bayer s’est imposé 2 à 0, deux buts en deux minutes (20ème et 21ème) du Suisse Barnetta et du Brésilien Renato Augusto.

Pour l’anecdote

Le Borrusia Mönchengladbach a fait match nul à domicile contre Nürnberg, 1 à 1. Hanover qui accueillait  Frankfurt s’est imposé 2 à 1.

Bonus

Felix Magath pourrait très vite rendre jaloux tonton Arsène en alignant de tels joueurs. Le BVB Dortmund espère que les fausses informations concernant l’age de Götze sur l’équipe.fr tromperont l’alsacien.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.