La Canaris académie a une semaine de retard

Bravo Coco Sududeau. Le record de Torben est battu.

Coco s’est senti tout chose en ce dernier vendredi… Ca fleurait bon la Ligue 1 d’il y a encore quelques années, quand Cyrille Pouget se frottait à Roman Kosecki (Yoann Gourcuff en rêve encore la nuit…). Toujours est-il qu’aujourd’hui, Metz-Nantes c’est juste un match de L2 avec 2 équipes de niveau L2 et des joueurs niveau L2… mais pas tous…

Les canaris, complètement dépassés, se sont fait furieusement rentré dedans pendant les 45 premières minutes (Yoann aurait apprécié…), ont eu un maximum de réussite et aurait même pu réaliser le hold up en deuxième période quand les messins ont baissé de pied.

Tout ca, Coco ca lui a mit la pute à l’oreille (comme diraient l’Francis et le Frankie aussi) : si en jouant comme des brêles, le FCN est quand même foutu de ramener 1 point de l’extérieur alors tout les espoirs sont permis…

N’Dy Assembé (4/5) : Meilleur canari sur la pelouse, il a bien gardé ses bois en multipliant les envolées aériennes. Finalement la seule chose ridicule chez lui, c’est son prénom… Guy-Rolland, c’est moche.

Sasso (2/5) : Tant que ce sera David Fleurival devant lui ca ira. Mais son manque d’automatisme à ce poste semble rédhibitoire pour espérer aller plus haut comme dirait Tina Arena (oui Coco a des goûts de chiotte en musique…et alors ?)

Vivian (2/5) : L’italo-brésilien n’est pas encore au point (attention alexandrin). Amorphe sur le but messin, il manque clairement de repère. Mais Coco sent que ca va rapidement tacler de partout dans les 18 derniers mètres, sentir la sueur d’homme et l’urine…Yoann approuve.

Pierre (1/5) : Jean-Jacques est au FCN et au football ce que son demi-frère Christian-Jean est à la télévison : inutile et dangereux pour les yeux. Ridicule sur le but messin, avec lui Nantes joue en 3-3-3.

Carole (3/5) : Il a un nom de gonzesse, mais de sacré cojones. Il a fait un paquet d’allers-retours sur le côté et n’hésite pas à apporter le surnombre (Yoann approuve de nouveau). Quelqu’un a des nouvelles de Damien Tixier ?

Djilobodji (1/5) : Papy de son prénom à a peu près les mêmes qualités défensives que Zlatan Ibrahimovic, le tarin en moins, le même jeu vers l’avant qu’Arles Avignon et la relance de Jean II Makoun. Mais avec tout ca, il est quand même titulaire…Il a des potes dans la mafia corse ou quoi ?

Cheyrou (1/5) : Complètement hors du coup, il a joué à la vitesse d’une paramécie neurasthénique. Faut se réveiller Bruno, Famagouste c’est fini !

Darbion (3/5) : Encore une fois, il a souvent été le seul à réussir à faire la différence. Une valeur sure. Coco l’aime bien, sans doute parce que son nom rime avec arpions ou morpions…

Capoue (2/5) : S’il fallait trouver ce qui se rapproche le plus dans l’équipe d’un brésilien (et là Coco ne veut pas parler de ses « amis » du Fucking blue boy du Quai de la Fosse), ce serait Aurélien : un type complètement intermittent, à l’hygiène de vie douteuse, capable d’un éclair de génie au milieu d’un désert de volonté. À croire que le FCN ne se fait refourguer que les mauvais frangins…

Lee (1/5) : Il a tout d’un nem : intéressant à première vue, on se demande quand même ce qu’il y a vraiment dedans une fois qu’on y a gouté…Lui risque de regoûter au banc ou à la CFA pendant un moment.

Djordjevic (3/5) : L’action de son égalisation est digne d’un bêtisier de m6 (mais sans la gourdasse blonde) : dégagement foireux de la tête de Tamboura pour une chandelle à la Michalak, Joris Delle total aux fraises (oui ce nom aussi est immonde), l’ami Filip et ses cheveux longs et gras saute plus haut que Fallou (dont la détente verticale approche celle de Passe-Partout), but. Le foot ? Un sport de moulu.

Remplaçant

Ba (non noté) : pendant 25 minutes, Papa Malick (putain mais c’est quoi tous ces mecs qui souffre d’un handicap patronymique au FCN ?) a montré qu’il pouvait apporter pas mal au milieu mais aussi dans les réactions d’après match : « les nuls n’ont jamais fait avancer. Ils ne mènent nulle part »…pas très sympa pour Jean-Jacques Pierre quand même…

Bonus track

Info Coco : si les messins ont semblé tellement amorphes en seconde période c’est qu’ils ont se sont tapé un gueuleton à la pause. Et oui à la mi temps, les Grenats dinent.

5 thoughts on “La Canaris académie a une semaine de retard

  1. ça valait la peine d’attendre. Excellente canari académie!
    Juste dommage que vous vous limitiez à analyser ces matchs plutôt que du football.
    M’bokani de Monaco est d’accord avec vous pour la question du handicap niveau prénoms.

  2. Génialissime. Coco a trouvé le moyen de me faire aimer le FNCA

    mais putain la L2, ça a l’air d’être une autre planète…

  3. Merci Coco. J’ai eu peur : une semaine c’est long. Mais ce n’est pas grave. Pour les noms, ce doit être un critère de recrutement. Ce n’est pas possible autrement.

  4. Bientôt Jean-Eudes Maurice?

    Beau travail Coco, plus agréable de lire ton compte-rendu que de regarder le match.

  5. Elle est facile la ptite phrase sur JJP, moi je le trouve pas moche sur le terrain, et puis que celui qui n’a jamais raté une relance, lui jette la première … pierre.

    Ouais pour les noms on est pas mal, et encore il manque ernest akouassaga (ah ouais nan il manque pas) et aristote lusinga , ça doit etre hype de porter un nom de vieux au FCN !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.