Le match résumé en 1 phrase : « Ouais, j’ai déjà vécu ça y’a pas longtemps il me semble… »

2ème rendez-vous face à l’OL de la semaine, après le 8ème de finale de Coupe Moustache mercredi. Et bis repetita pour les Verts, qui perdent pour la 2ème fois. Cette défaite est encore plus frustrante que celle de mercredi car les Verts ont joué à 11 contre 10 pendant 40 minutes, après l’exclusion de Dabo. Sauf que…

Sauf que cette expulsion a eu l’effet inverse de celui escompté. Les Lyonnais se sont montrés plus solidaires mais aussi plus pleureuses, avec cris et roulades valbuenesques à chaque contact. Et au final les Verts encaissent 2 buts, dont le dernier anecdotique, mais qui fait mal au cœur.

Au final, on a vu un match relativement engagé, avec pas mal de contacts rugueux mais pas de blessures heureusement. Je n’ai pas spécialement envie de m’étendre plus que ça sur le match alors on va passer à la suite.

La compo :

Organisation classique chez les Verts avec ce système en 4-5-1 que Galtier reconduit à chaque fois. La défense est inchangée, et on retrouve la paire Guilavogui-Clément au milieu. 3 surprises en attaque néanmoins : la titularisation de Sako côté gauche (dernière titularisation face à Evian à la 10ème journée), Aubameyang placé en pointe à la place de Kitambala, et surtout la 1ère titularisation de Nicolita sur le côté droit. Galtier décide donc lancer le Roumain dans un derby : un sacré coup de poker. D’après les infos du toujours très au courant Michel Panini (allez lire ses bianconero académies, c’est du bon), si Nicolita n’a pas joué jusqu’ici, c’est tout simplement parce qu’il tenait pas la route physiquement. Ben là du coup, on va vite savoir s’il en a dans le coffre.

Je dois avouer que j’étais curieux de voir le Roumain à l’œuvre, mais je me dis que c’était peut-être pas le meilleur match pour lui. Après, on est pas à l’abri d’une bonne surprise, vu qu’il m’avait semblé assez à l’aise sur coups de pied arrêtés. Je suis plus circonspect sur la défense qui me semble très légère, et notamment Néry qui n’est pas au mieux en ce moment.

 

Les faits de jeu :

8ème : Sako lance Aubameyang dans la profondeur avec une balle en cloche qui lobe toute la défense. La vitesse de l’attaquant fait la différence face à Lovren et Aubame peut frapper au 1er poteau de Lloris. Au sens propre comme au figuré, puisque le ballon heurte l’extérieur du montant gauche du gardien lyonnais. Encore un poteau, comme un symbole de poisse qui ne nous lâche pas.

10ème : corner de Sako au 2nd poteau, Lloris se troue sur sa sortie et Paulão peut placer un coup de tête mais c’est à côté.

20ème : Lacazette lance Cissokho sur le côté gauche qui centre en 1ère intention vers Gomis. Mais Ebondo a bien lu la trajectoire et dégage au loin..

24ème: Cissokho dribble au milieu de 3 Stéphanois, et tente une frappe à 20 m. A côté et sans danger pour Ruffier.

32ème: corner rentrant de Sako dégagé au 1er poteau et sur sa ligne par Réveillère.

34ème : Lacazette déborde sur le côté gauche bien poursuivi par Clément qui se jette trop rapidement et laisse l’ailier lyonnais filer. Centre au point de penalty, Gomis tacle le ballon mais c’est à côté du poteau droit d’un Ruffier qui semblait quand même sur la trajectoire.

 

===========MI-TEMPS===========

45ème : 5 secondes de jeu en 2ème mi-temps, et 1ère erreur de Néry qui se fait lober bêtement et laisse filer Briand qui déborde sur la droite, qui passe vers Gomis qui heureusement pousse trop sa balle et Ruffier intervient.

51ème : carton ROUGE pour l’OL. tacle absolument SCANDALEUX de Dabo qui se jette sur le genou de Nicolita le pied largement décollé. Carton rouge largement mérité malgré les protestations complètement déplacées des Lyonnais. La violence du tacle était telle que le bruit du protège-tibia percuté a fait l’effet d’une déflagration. La chaussette de Nicolita en porte d’ailleurs des stigmates. Un miracle que le Roumain se relève sans une égratignure. C’est le tournant du match.

59ème : Briand qui se sort du marquage de 3 joueurs dans la surface grâce à une série de rochets courts et de contres favorables, décale Lacazette qui enchaîne avec une frappe. Ruffier se couche bien..

71ème : corner tiré par Gourcuff au point de penalty sur la tête de Briand, qui place un bon coup de boule. Ruffier claque la balle en corner.

75ème : but pour l’OL. Corner tiré par Gourcuff sur la tête de Gomis qui voit son tir contré par le dos d’Ebondo. Ça revient sur Briand qui saute plus haut que Néry et Clément et propulse le ballon dans les buts malgré Ruffier sorti à sa rencontre. Briand doit être cocu 50 fois avec tous les contres favorables qu’il a eus sur ces 2 matches…

83ème : centre d’Ebondo qui avait débordé sur la droite pour Aubameyang qui place une tête plongeante au ras du poteau gauche de Lloris… qui n’est pas international pour rien et détourne le ballon en corner.

85ème : à peine entré en jeu, Gradel déborde et centre pour Sinama-Pongolle. Comme Aubame, l’attaquant stéphanois place une tête plongeante surpuissante. Lloris est battu mais cette fois c’est Cris qui dévie en corner.

90ème : but pour l’OL. Paulão tergiverse tout seul devant la surface de réparation de Ruffier, et se fait chiper le ballon par Gourcuff qui lobe Ruffier sorti à sa rencontre d’une petite pichenette sous la barre.

 

Les notes :

Ruffier (RAF, 3/5) : comme Rien A Faire. Encore une fois, Stéphane ne peut rien sur les buts où c’est plutôt sa défense qui est à mettre en cause. 2 matches pénibles pour lui, au moins autant que pour nous.

Néry (à doite ou sur le banc, 2/5) : c’est lui qui donne le corner qui est à l’origine du 1er but. Briand lui a posé moins de problèmes mais je le trouve moins bien en ce moment. En même temps, Galtier le fait jouer à gauche alors que c’est un arrière droit à la base.

Paulão (Braziiiiiiiil, 1/5) : des fautes, des interventions pas toujours au top et surtout cette énorme erreur à la 90ème qui rajoute à la défaite un but de plus. On avait déjà les fesses assez rouges comme ça, pas besoin d’en rajouter. Aurait quand même pu marquer sur un corner donc ça le sauve du 0 pointé.

Marchal (trop seul, 3/5) : il a essayé de secouer ses partenaires notamment quand Lovren est parti en dribbles depuis sa surface de réparation. En vain, il n’a pas pu empêcher les Verts de sombrer.

Ebondo (Snoop Bof, 2/5) : on l’a vu déborder mais défensivement, il a eu beaucoup de mal face à Cissokho. Ça s’est mieux passé face à Dabo, et encore mieux quand ce dernier a été expulsé. Malgré tout, les postes de latéraux ne sont pas les mieux fournis chez les Verts, et depuis plusieurs saisons déjà.

Clément (encore raté, 2/5) : il a gratté quelques ballons au milieu, et a moins souffert que mercredi. Je ne m’explique pas par contre, comment les attaquants lyonnais (Gomis, Briand, Lacazette) arrivaient systématiquement à prendre le ballon juste au-dessus du rond central, absolument libres de tout marquage ! T’étais où Jérémy ?

Guilavogui (le « Clément blanc », 2/5) : même match que son compère. Peu de présence au milieu, pas de percées ou de passes qui déséquilibrent l’arrière-garde lyonnaise, Joshua se rend compte que le haut-niveau c’est pas si évident que ça.

Battles (capitaine Flamme, 3/5) : a su montrer les dents quand Cris s’en est pris au jeune Guilavogui, Lolo n’a pas eu cependant d’influence en attaque. Un match difficile pour lui, bien pris par la charnière lyonnaise. Remplacé à la 76ème par SinamaPongolle (non noté), à deux doigts de marquer sur une belle tête plongeante.

Nicolita (tibia d’acier, 3/5) : pour un mec à la rue physiquement, il a plutôt bien résisté au tacle de boucher de Dabo. Dans le jeu, Banel s’est rarement montré son avantage, et même ses coups de pied arrêtés n’ont pas toujours été très bien tirés. Bon, comme c’est sa première, dans un contexte particulier, on ne va pas trop l’enfoncer. Remplacé à la 85ème par Gradel (non noté) qui a failli donner une passe décisive à Sinama-Pongolle.

Sako (Pirelli, 3/5) : toujours aussi puissant. Mais sans maîtrise, la puissance n’est rien, et il n’a pas connu de réussite dans ses choix ou ses frappes. Sa passe vers Aubameyang aurait pu être décisive toutefois. Un match moyen pour Baky, qui n’était peut-être pas à 100% (problèmes d’adducteurs).

Aubameyang (presque but, 3/5) : Aubame a encore fait un bon match avec un tir sur le poteau et une tête plongeante sauvée de belle manière par Lloris. Pas de réussite pour lui ce soir, mais il semble être plus dangereux que Kitambala devant. Peut-être que Galtier tient sa solution devant.

 

Le coach (impuissant, 2/5) : pour cette 2ème confrontation en 1 semaine, Galette rejoue la même partition mais pas avec les mêmes musiciens. La titularisation de Nicolita était un sacré coup de poker, pas vraiment réussi. Il a bien essayé de dire à ses joueurs de se calmer après l’expulsion de Dabo et de ne pas tomber dans le jeu des provocations. En vain. Il n’a pas réussi non plus à tirer profit de jouer en supériorité numérique.

 

Les adversaires : Dabo a pété les plombs sur son tacle. Briand a toujours autant de réussite en ce moment. Lloris a fait un arrêt de classe internationale. Avant qu’il ne blesse, Cissokho semblait dans un bon jour, ce qui est assez rare.

 

Roland Gromerdier

 

Roland n’est pas aigri juste déçu, alors il vous met quand même les images.

Il tient aussi à remercier le site envertetcontretous.fr, qui propage la parole de Roland malgré les défaites.

PS : Roland est sur fessebouc, alors n’hésitez pas à venir le voir et à vous en faire un ami. Il ne mord pas, certains le disent même plutôt sympa.

9 thoughts on “La Forez Académie note Lyon-Saint Etienne (2-0)

  1. Roland, je te trouve très généreux pour Paulão. En effet, il échappe au 0 pointé car il aurait pu marquer sur corner, mais sur ce coup de tête en question, il empêche surtout Battles de prendre la balle alors qu’il était tout seul au 2ème…
    Et cette perte de balle sur le 2ème but, elle mérite -9 à elle toute seule!

    Sinon, Sako est de plus en plus pénible à vouloir tirer ses corners à 2 pour repiquer à l’angle de la surface et tenter sa frappe de mule au 1er poteau. Depuis le début de la saison, entre ça et ses tentatives sur CPA à 35 mètres, ça commence à devenir lassant.

  2. Bonjour cher voisin.

    Assez d’accord avec tes notes, sauf Paulao…. non la c’est 0 sérieusement. J’étais au stade (comme toujours) et franchement ce gars n’est pas au niveau. Pis qu’est ce qu’il met comm coups…..

    Analyse assez objective, sauf sur 2 petits points de détail, c’est plutôt Guilavogui qui provoque Cris et j’ai pas vu de contestation lyonnaise sur le rouge (incroyable ce tacle).

    Sur les simulations valbuenesque, ca fait partit du jeu d’en rajouter un peu d’en rajouter un peu d’autant plus que y avait souvent faute, l’agression d’aubameyang sur Kallstrom (en europe ca peut faire rouge), la béquille sur GOurcuff au seul (mcCaw style) et la manchette de Paulao sur Briand c’est pas des simulations.

    Je suis quand même surpris par la non-réaction des verts après le rouge…. Perrin vous manque terriblement.

  3. Honteux, dégoûtant, rageant, écoeurant …
    Y’a tellement de choses à dire sur ce match que je ne sais pas par quoi commencer. Du coup je vais surtout me concentrer sur Galette qui, pour moi, a définitivement montré ses faiblesses tactiques sur ce match.
    Le remplacement de Battles par Sinama est un non-sens absolu puisque dès lors on s’est retrouvé avec 4 attaquants et 6 défenseurs sans aucun vrai milieu de terrain pour orienter le jeu et faire de bonnes passes. Pourquoi ne pas avoir fait rentrer Lemoine au lieu de se la jouer FIFA 12 fin de match en empilant des attaquants?
    Le match de Nicolita m’a laissé perplexe tant il a été inoffensif mais précieux sur le plan défensif. Ça donnerait presque envie de le reculer d’un cran, pour voir.
    Paulao est une chèvre doublé d’un idiot sur le 2ème but.
    Si je revoie Sako tenter un corner rentrant en perdant 1-0 je lui envoie une compilation des actions de Pastore histoire qu’il arrête de se croire qu’on pourrait le confondre avec son frère.
    Guilavogui a été mauvais, Clément fantomatique.
    Bref, un match de merde perdu lamentablement.
    Dans des moments pareil je me dis que vraiment, supporter c’est souffrir.

  4. Roland, je te trouve trop gentil avec ton équipe.

    Franchement, j’ai vu des verts qui se chiaient dessus (copyright Lloris) alors qu’ils sont en supériorité numérique, qu’ils n’ont pas pris de but en 1ere période, et qu’ils avaient une revanche à prendre. Ils se sont laissés ballader comme des juniors. Sans oublier un arbitrage qui leur a été largement favorable.
    J’ai vu une équipe de St-Etienne sans âme, sans envie, sans lumière, sans orgueil. Une bien mauvaise équipe, et un bien mauvais coach qui n’a pas retenu les leçons de mercredi.

  5. Paulao a l’air d’être une belle quiche. Dire qu’il a fait une finale d’europa ligue la saison dernière. Demandes des comptes à Nicolas Vilas.

    Merci, pour la dédicace. Le moins qu’on puisse dire c’est que pour son premier match, le Nicolita (désolé pour l’orthographe)a été servi…

    Sinon, Galette, pauvre de vous d’avoir un entraineur pareil. La pensée footballistique périmé des années 4-6-0… Sinon Battles qui tient encore l’équipe, vu son age, c’est pas raussurant. Quand au milieu Clément-Guilavogui.. Pour démarrer des actions, c’est pas l’idéal.

    Enfin, prendre un nouveau but de Briand, ça fait mal.

  6. Salut tt le monde.

    Ouais me relisant une fois publié, je me dis que je suis trop gentil. Mais j’étais tellement la tête dans le seau que j’étais plus blasé que enervé. En fait j’arrive plus à m’énerver après coup. Pendant le match j’insulte les joueurs mais après… Ben j’en ai rien à branler. Je me suis même demandé si ça valait le coup de faire une académie pour ça.

    Y’a tellement à dire et en même temps pas grand chose : Sako à été mauvais comme l’a souligné Sanava, Paulao mauvais comme l’a dit… Ben tout le monde,… Je me dit que les absences de Perrin, Mignot ou le faux bond de Malbranque nous font vraiment mal. Quant à Galtier, c’est un entraîneur plus que frileux mais c’est pas lui qui joue. Certes remplacer Battles par Sinama au lieu de Clément par exemple est un non sens. Mais s’il met sa tête… Mais avec des si, on serait déjà champion de France. Je ferai peut être un papier post-derby pour analyser la situation et repenser à tout ça la tête froide

  7. Je tenais juste a preciser que le bruit du tacle(qui reste extremement dangereux et meritait le carton rouge) provenait de la crevaison du ballon. En outre, le but de Jimmy Briand n’a pas ete marque a la 75e minute mais a la 82e. Voila, en tout cas j’ai quand meme vu une equipe de saint etienne interessante et un OL qui n’a pas domine ce match de la tete et des epaules (loin s’en faut).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.