La Forez Académie raconte le merscato – Episode 26 : big deal avec Maupay et Jean-Christophe au rabeck

Nolan Roux, c’était le 21 juillet. Depuis les Verts ont passé un tour préliminaire en Europa League et perdu à Too-lose sans aucune autre recrue. Et là, BAM ! Roro a sorti le chéquier siglé de l’écureuil et envoie 2 nouveaux joueurs faire la pose avec l’écharpe : Neal Maupay et Jean-Christophe Bahebeck. Contrat de 4 ans pour l’un, prêt sans option d’achat pour l’autre. Voyons ce qui s’est passé dans les coulisses…

 

Romeyer : salut les b’lets. Beuon, c’est fait, on a nos 2  nouveaux joueurs, j’les ai envoyé s’faire tiré l’portrait pour les présenter. M’ont l’air pas mal ces pillots, du genre à en avoir dans les guiboles sans pour autant être complètement badabeus.

Galtier : oui, je suis très content de ces recrues. Jean-Christophe, on le suit depuis longtemps mais on avait jamais réussi à finaliser son arrivée. Même si c’est un prêt sec, il va nous faire du bien et remplacer poste pour poste Max-Alain.

Romeyer : oui, par contre les b’lets là, y’a encore un truc qui m’gêne. Balésteaks c’est son nueom ?

Galtier : Bahebeck.

Romeyer : oui, beuon, on va pas pichorgner, on va faire comme les autres, ça sera JCB. Dedzeu, mais KTC, KMP, JCB, RATP, SNCF… Ho ! C’est plus un effectif que j’ai t’sais ! C’est la liste de tous les feigneuants d’France ! Heueusemeuent qu’l’autre pillot il a un neuom plus simple. Par contre, c’est quoi son prénom ? Gilles ?

Rocheteau : non, Neal. C’est anglais je crois. Mais il a des origines argentines.

Romeyer : fouilla ! Attentieuon les gars ! Les faux passeports on a déjà donné dans la maiseuon ! Plus d’ça chez nous !

Rocheteau : non, il n’y a aucun souci Roland. Il est français, né à Versailles. Il a déjà joué dans les catégories de jeunes.

Romeyer : beuon, j’te fais confieuance Dominique. Sineuon, z’avez vu le communiqué qu’on a fait sur Gradel !! Haha ! BIM, un greuand coup sur l’gandot du p’tit poulet ! Atteuends ho ! J’l’aime beaucoup mon Max-Alain, mais faudrait voir à pas nous affiner comme si on était des badabeus ! Roro y sait compter les sous, et meuon Max-Alain, il en avait pioché un peu plus que prévu !

Galtier : on le connaît, Max-Alain. C’est quelqu’un de très souriant, mais qui se transforme en requin dès qu’on parle d’argent.

Romeyer : ouais, ben il a vite compris sur qui il était tombé. Et qu’ça joue les quinarelles dans la presse, et qu’ça met la pressieuon avec son agent ! Tsais c’que j’ai fait Christophe ? Je les ai pris deuans mon bureau tous les deux, et j’ai gueulé « La pressieuon, moi, j’la bois !! » Et j’me suis enfilé 1L de bière cul sec dans la chope que j’ai ram’né de Munich en 76 ! Ça t’les a calmé les 2 faramelans ! Par contre, après, j’étais fiol, b’let ! Comme la fois après Esjberg, où j’avais passé la journée à pitancher d’la Suze au canit.

Galtier : dans tous les cas, on est encore un peu juste devant. Et on risque de l’être aussi derrière…

Romeyer : oui, ben m’en parle pas Christophe ! C’te figure d’pain cuit toulousaine qui nous ablage meuon Loïc !! Avec meuon Baysse qu’est parti à Nice, meuon Bayal qui est abistrogné à la ch’ville et le matru Caramelo qu’est lui aussi ablagé, ben on est mal barré.

Rocheteau : on va attendre encore un peu pour Loïc, en savoir plus sur sa blessure. Mouss, ça n’est pas trop grave. Mais la question d’acheter un autre défenseur peut se poser…

Romeyer : font qu’on réfléchisse bien, les b’lets. On peut mett’ des sous sur un joueur, mais va bien falloir identifier le pillot qui nous manque, et pas se retrouver avec une jambe d’alu qu’on enverra s’faire voir chez Cadet au bout de 2 mois. Allez, Christophe, faut qu’on y aille : tu passes devueant la commission après avoir voulu apéger le saccaraud toulousain. T’inquiètes pas, on va s’défendre et le Roro, il lâchera pas l’morceau.

 

Alors, Romeyer va-t-il réussir à faire plonger Arribagé (qui mérite avec sa gueule de 1er de la classe) plutôt que Galtier? Le côche a-t-il déjà coché la date du match retour pour se faire Pesic dans les couloirs du Chaudron ? Est-ce que Perrin bluffe jusqu’à la commission pour infléchir la décision ? La réponse au prochain épisode.

 

Roland Gromerdier

 

Vocabulaire :

  • Affiner : tromper par ruse,
  • Abistrogné : blessé, dimunué,
  • Ablager : blesser,
  • Aller se faire chez Cadet : Cadet était un célèbre photographe stéphanois exerçant Place du Peuple, cette expression signifierait littéralement: « Va te faire tirer le portrait ailleurs, ici on veut plus voir ta tête ». Plus couramment, on l’employait pour signifier à l’importun de partir et vite,
  • Apéger: donner un coup assez fort ou violent,
  • Badabeu : niais, avec une connotation péjorative ou rustre,
  • Belet : agneau, utilisé aussi avec une certaine tendresse pour parler d’un proche,
  • Canit : bistrot, café,
  • Dedzeu: ou nom de dzeu ! juron, forme atténuée de Nom de Dieu !,
  • Faramelan: vantard,
  • Fiol : saoûl,
  • Fouilla: intraduisible, c’est l’expression typique stéphanoise qui traduit la surprise, l’étonnement, l’exclamation…
  • Gandot : faire le nez, refuser spécialement en parlant de la nourriture. Par extension, la tête,
  • Jambe d’alu : nigaud, maladroit,
  • Pichorgner : faire le nez, refuser spécialement en parlant de la nourriture,
  • Pillot: poussin (ici dans le sens de petit, gamin),
  • Pitancher : boire de l’alcool sans modération,
  • Quinarelle : jouet, instrument de musique au son monocorde et aigü et assez désagréable. Par extension personne qui se plaint en permanence.

Rendons ici hommage au « Cri du Pillot », qui paraît régulièrement dans le Progrès, édition stéphanoise (pas l’autre qui sent la quenelle), et dont le format de cette fiction est inspiré. Toutes les expressions, et bien d’autres encore, peuvent être retrouvées ici ou .

Roland Gromerdier

Né dans le Chaudron, de la verveine coule dans mes veines. Mes analyses sont aussi carrées que les poteaux de Glasgow. Peu importe les époques : je n’oublie jamais qui sont les plus forts.

3 commentaires

  1. Malheureusement en 76 ce n’était pas à Munich, mais à Glasgow. A moins que Roro se soit trompé dans son déplacement :)

  2. Badabeck a bien montré ses qualités hier. J’espère voir Neal en Moldavie, peut-être dans un schéma un peu particulier, associé à Roux ?

    Yohan « L’homme qui murmurait à l’oreille des biceps » Mollo va partir en Russie. Ce n’est pas dramatique, mais ça montre qu’il y aura pas mal de changement. On parle d’Eysseric, celui qui a ablagé le Yorkcheure du milieu de terrain en 2013, et d’Espinosa (ça ressemble trop à Esposito pour être honnête) pour jouer milieu offensif. Derrière, on envoie chez nous de l’anglais mal cuit et du slovène Robert Dlaric, qui va relancer le trafic de ballons. Bref, un merscato bien mouvementé s’annonce, surtout si on va en poules !

  3. Merci Roland, je me remets toujours pas du passage de Gradel et de son agent dans le bureau de roro!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.