Notice: Undefined index: mime-type in /home/jdvu3391/horsjeu.org/wp-content/plugins/ultimate-social-media-icons/ultimate_social_media_icons.php on line 256

Aston Villa – Arsenal. Ouverture du score by RVP, égalisation coupable de Mertesacker, des Gunners qui végètent, couille arbitrale, victoire à l’arrachée. Y’a pas à dire, ce scénario, on le connaît déjà pour l’avoir vécu pas mal de fois. Boxing Day oblige, les protégés d’Arsène ont montré des signes de fatigue évidents face aux vilains Villans. Après la défaite laborieuse contre City il y a trois jours, on a donc eu droit à une très laborieuse victoire à Birmingham. Car hormis 15 minutes intéressantes en début et en fin de rencontre, Arsenal a passé son match sur courant alternatif… Espérons que la médiocrité dans le jeu ne dure pas trop longtemps.

Avec un peu de chance, la fin d’année nous apportera un latéral (gauche ou droit, Gibbs ou un autre, rien à braire), et donc une défense à peu près décente. Parce que la défense à trois centraux + un défensif, ça va 5 minutes…

 

Le live en retard :

1′ : Une fois n’est pas coutume, j’ai réussi à choper un streaming trois étoiles. Tout en HD, sans aucun lag, un vrai plaisir. C’est avec des commentaires en grec mais bon… Le grec qui est une langue relativement désagréable à l’oreille, soit dit en passant.

16′ : Côté gauche de la surface, la touche d’Arteta trouve Walcott. Ce dernier se passe le ballon derrière la jambe et va au but. Clark tente de garder le maillot de l’ailier d’Arsenal sans lui demander son autorisation. Penalty sans hésiter et sans même tomber. La classe. Robin Bourrine, 1-0.

20′ : Les Villans, dégoûtés d’avoir pris un but de gros cons, poussent dans le camp des Gunners. Koscielny veille au grain et Coquelin donne tout ce qu’il a pour faire face à N’Zogbia. Pour un bizutage, c’est vrai que c’est pas super marrant. Mais Tonton a dû lui faire miroiter une place en équipe première…

24′ : Pour une fois que la Bradwurst nous sort un bon tacle, ce qui lui a probablement demandé une anticipation digne de Minority Report, l’arbitre le sanctionne et offre un coup-franc dangereux à Villa. Ou pas. Malgré tout, Arsenal ne voit pas le jour. N’Zogbia viole Coquelin d’un petit pont avant de s’en aller centrer en Bernard Mendy style.

27′ : Round 2 : la revanche. Francis coupe les jambes de Charles à mi-tibia. Un partout.

31′ : Mais ce serait pas une femme le juge de touche là ? C’est autorisé ça ?

35′ : Vermaelen participe beaucoup au jeu, contrairement à Frimpong qui a autant d’influence qu’en aurait Eva Joly à l’ONU. Ça fait toujours un choc d’être titulaire mais là… On s’est fait escroquer ; on avait un Mister T nerveux et hyperactif et voilà qu’on dispose maintenant de Serena Williams, sans les couilles. Dur.

40′ : Arsenal remet un peu le pied sur le ballon. En fait, ça avance jusqu’au milieu, ça bute sur le premier rideau d’Aston Villa, ça fait du latéral et on perd la balle. C’est triste.

44′ : N’Zogbia lancé + Mertesacker arrêté = Tacle en retard et carton jaune. C’est pourtant simple les équations bordel de merde.

55‘ : Voilà, le grand Allemand a encore sévi. Sur une balle anodine côté gauche, Vermaelen redonne de la tête à Mertesacker dans l’axe. Ce dernier veut se la jouer défenseur international, genre je garde la tête haute. Résultat, Teuton nique son contrôle et passe à côté du ballon. Albrighton n’a plus qu’à récupérer pour aller battre Szczesny. Putain.

63′ : Arsenal est en dedans, c’est clair et net. Schéma classique du doute londonien après une égalisation chez une équipe inférieure. Tout le monde fait pipi dans ses caleçons. Arsène, changement ? Soit. Pingpong retourne sur le banc et laisse sa place à Rosicky.

70′ : Vermaelen défonce un arbitre assistant pour la 18e fois de la rencontre. Certains auraient pris un carton jaune depuis déjà une demi-heure, pas lui.

75′ : Ça y est, c’est n’importe quoi. On prend la marée comme pas permis, chaque fois qu’on sort de la surface, c’est pour mieux louper la relance et laisser revenir le danger dans les 16 mètres. D’habitude, à ce moment du match, on prend un but…

77’ : Van Persie, côté droit, sur son bon pied donc, a un peu d’espace devant lui. Assez pour mépriser trois défenseurs. L’un d’eux coupe le Hollandais dans la surface mais l’homme en noir préfère y voir une simulation et avertit le capitaine des Gunners. Phil Dowd likes this.

86‘ : Sur le onzième corner londonien de la deuxième période (Arsenal a dû en avoir une vingtaine en tout), van Persie trouve enfin la tête du terrible Benayoun… Sans déconner, prendre une tête de Benayoun, y’a un challenge là quand même ?

93’ : Alan Hutton est un mec bien, un type tout tatoué au crâne rasé. Mieux, il a joué à Tottenham. Et cet abruti ne trouve rien de mieux à faire que d’insulter van Persie devant l’arbitre après un contact légèrement rugueux. Ça frite gentiment, tout le monde s’en mêle, et alors que le jeu va reprendre, le petit Alan retourne chauffer le Dutch. Un crétin. Deux minutes plus tard, son tacle très en retard sur Vermaelen le renvoie au vestiaire. Bref, Alan Hutton, un mec bien.

 

Les notes :

Szczesny : 3/5 : Aucune responsabilité sur le but. Il s’est montré très présent sur les centres des joueurs d’Alex McLeish.

Coquelin : 3/5 : Le genre de match où on vous fait jouer à un poste complètement différent du vôtre, où on vous dit de faire de votre mieux de toute façon c’est pas grave, pour finalement vous rendre compte que vous vous cognez le meilleur joueur de l’équipe adverse. Il s’est quand même bien envoyé malgré quelques petites boulettes. Il pourrait être une bonne alternative en attendant le retour de Poulpy.

Vermaelen : 5/5 : Le Belge a encore rendu une copie impeccable. Défensivement irréprochable, il a fait preuve d’un excellent timing dans ses montées et franchement, il s’est montré plus technique que Santos. Ce garçon a un seul tort : avoir fait confiance, même pendant un dixième de seconde, à Mertesacker.

Koscielny : 5/5 : Propre, constant, efficace. Si je revois Kaboul en EdF, je porte plainte.

Mertesacker : 0/5 : Continuera de récolter des notes aussi basses que son niveau de jeu tant qu’il  coûtera un but par match. Dommage, le reste était correct.

Frimpong : 0/5 : Se la raconte quand il s’agit de rentrer en cours de match ou de jouer Leicester en League Cup. Mais pour sortir une grosse prestation en PL sur 90 minutes, y’a plus personne. Une imposture ?

Ramsey : 2/5 : Le Gallois illustre parfaitement le niveau physique des Gunners en ce moment. Ça fait déjà un bon mois qu’il n’a pas été décisif. Contre Aston Villa, il nous a même gratifiés de jolies transversales qui vont n’importe où.

Arteta : 4/5 : La montée en puissance de l’Espagnol compense la méforme de Ramsey. Une grosse influence sur le jeu, un niveau constant tout au long de la partie, précieux dans la conservation et la relance : enfin.

Gervinho : 3/5 : A tenté, tenté et retenté. Sans jamais rien réussir.

Walcott : 3/5 : A été bien moins actif que son collègue ivoirien, mais il a intelligemment provoqué le penalty. Ses rares débordements ont été plutôt probants, même s’il a perdu quelques ballons idiots.

Van Persie : 3/5 : Vingt premières minutes excellentes, avec un but et des ouvertures à droite à gauche. Puis il s’est un peu éteint avant de renaître en fin de rencontre. Aurait dû bénéficier d’un penalty à la 77′ pour son cassage de fesses maison.

 

Les substitutes for the big love :

Rosicky : Toujours mieux que Frimpong. Il a bien dynamisé le jeu à son entrée.

Benayoun : Un but de la tête pour le vilain petit oisillon. Qui l’eut cru ? Pas lui apparemment.

Arshavin : 10 minutes pour se mettre dans le match avec des contrôles de poussin. 10 minutes intéressantes ensuite, puisqu’il provoque le corner du but.

 

En face :

Une équipe peu talentueuse mais très volontaire, qui a mis Arsenal en galère avec un pressing très, très haut. Sinon y’a un type qui s’appelle Bannan. Un Stephen Ireland qui sort à la 40e, sans que je comprenne réellement pourquoi. Et un Alan Hutton complètement con.

 

Tu aimes la Gunners Académy au moins autant que tu détestes Morlino? Alors fais savoir à tout le monde que tu es un lecteur éclairé en partageant cet article sur Facebook et Twitter.
Et si tu n’as plus envie de voir des mioches avec le maillot d’Arsenal quand tu cherches « Gunners Académy » sur Google, aide au référencement en faisant remonter la page grâce au bouton +1.
Et sinon, comme d’hab, quand on n’est pas là, allez lire et discuter avec les Gunners de Groover et Gunners.fr c’est bieng.

Le père Fidalbion.

14 thoughts on “La Gunners Academy note Aston Villa-Arsenal (1-2)

  1. Tu as oublié un point pour Charlie car le cassage de rein du pauvre Coquelin commence à la 10ème minutes

  2. Mettre la même note à Gervinho et à Van Persie.

    Dire que Ramsey n’est pas en forme physiquement, alors qu’il avait 6km au compteur à la mitemps.

    Sinon tout va bien.

  3. Notre anti-Merkesarkozysme nous aveugle un peu trop, car tout le monde sait que Per est une catastrophe, y compris (et surtout) ses coéquipiers. Un dieu vivant comme Thomas sait que les ballons dans l’axe sont dangereux, et il sait aussi que faire une passe à Per est une prise de risque considérable. Conjuguer deux erreurs grossières de telle façon, c’est aussi avoir sa responsabilité sur le but. -1 Vermaelen, ceci dit Mertesacker ne récupère pas le point, c’est toujours un plaisir de lui mettre un 0.

    @TITI BG: Gervinho a été moins décisif mais il avait beaucoup plus la bougeotte que RvP. A un moment il faut savoir être objectif aussi.

  4. C’est bien d’avoir la bougeotte, faut surtout être efficace et décisif, ce que n’est pas du tout le Gervais.

  5. Personnellement je trouve que Mertesaker n’était pas si mal, la passe de Vermaelen était faiblarde, et le physique du géant ne lui permet pas d’être vif. Le reste du match je ne lui ai pas crié dessus derrière mon écran c’est qu’il devait tenir la route, il a même faillit marquer un but ! Donc je juge le 0/5 très sévère, mais ça chacun voit les choses selon ses critères ;)
    Allez Arsenal !

  6. De la bonne grosse acad’ qui tâche avant les fêtes, c’est le moment ou jamais ;)

    Je charrie bien sûr. Bonne analyse dans l’ensemble, sauf pour Mertesacker. Je sais bien que l’Allemand a le dos large et les pieds plats, mais la connerie vient uniquement de Vermaelen, qui se chie dessus sous la pression d’Albrighton. Le Verminator et sa passe en retrait plus molle qu’une bûche de Noël de chez Lidl ne facilitent pas la tache du Teuton, pris à contre pied. D’ailleurs, Vermaelen remerciera Benayoun sur son twitter pour avoir rattrapé sa connerie.
    Mais bon, l’essentiel, ce sont les 3 points. Cette putain de défense expérimentale va devoir tenir le choc pour le Boxing Day. Croisons les doigts

  7. Dans ce cas là je ne peux que te conseiller de regarder les matches du Real et de Barcelone en championnat d’Espagne, si tu veux voir des stars, des 8-0 et tout ça, parce que là t’es pas du tout au bon endroit.

  8. Goal VP, Goal made in Mertesacker. On prend les mêmes et on recommence. « Boring boring Arsenal »

  9. @Clint DeuceY : Oui, oui, j’ai bien parlé du cassage de cul de Charlie. Dans le live ;)

    @TITI BG : PES ma l’a enlevé de la bouche. RVP a marqué un péno, et en a provoqué un (qui n’a pas été sifflé). Mais après c’était pas la folie non plus. Et Gervais a été aussi bon dans son propre rôle, celui d’ailier. Et tu parles d’être efficace et décisif : Robin ne l’a pas été tant que ça sur ce match.

    @tous sur la grosse Merte : Le 0 est tout simplement pour la boulette. Comme je l’ai dit dans la notation, coûter un but par match c’est abuser. Après, avec l’angle de caméra que j’avais, j’ai eu l’impression que Mertesacker chiait dans la colle tout seul comme un grand, sans Vermaelen. Mais je vais regarder à nouveau le ralenti pour voir ces histoires de passe molle et de remerciement Twitter ;)

    @SuperTimes : C’est vrai, t’as raison Per n’était pas si mal, et c’est ce que je dis dans le paragraphe qui lui est consacré. Mais je vais revoir l’action de la boulette. « Donc je juge le 0/5 très sévère, mais ça chacun voit les choses selon ses critères ;) » : Ca c’est du commentaire exemplaire, comme dirait Stéphane Echer, tu seras bienvenu chez moi.

  10. C’est pas Florent Pagny plutôt? Genre j’habite en Argentine et je te donnerai pas l’adresse.

    Bon pour MerdàSack on aurait pu lui reconnaitre la volonté de se rattraper en essayant de mettre un but. Mais ça aussi il l’a raté alors bon.

    Arsène devrait être un peu plus téméraire contre les Wolves, qui à priori ne représentent pas un danger insurmontable, wt titulariser Benayoun et Rosicky. Les deux m’impressionnent par leur combativité à chaque fois.

    Le but de Benayoun hier était plutôt chanceux on va dire, n’importe quel défenseur de Villa aurait pu intervenir, mais je crois que les mecs l’avaient tellement dure dans le slip en pensant au point gagné qu’ils sont restés plantés au sol. Mais sur l’ensemble de ses apparitions il mérite cette place plus que Walcott, qui est en perte de vitesse en ce moment. Du moins Arsène pourrait faire tourner un peu.

    Et Rosicky à la place de Arteta, ne serait-ce pour un match et voir ce que ça donne…quand il a dû faire l’intérim au milieu la saison passée, il s’en est plutôt bien sorti, c’était pas incroyable, mais je trouvais que ce poste lui allait bien, même que j’aimais le voir porter le brassard quand toute l’équipe (Vermaelen, Fabregas, RvP) était à l’infirmerie.

  11. @ Pere : « @T_Vermaelen05 : Great win today! I wasn t easy. Thanks to @YossiBenayoun15!! U saved me today mate!

    @YossiBenayoun15 : Important win I’m so happy finally to score in the league after long time..this goal is for thomas vermaelen!! »

    @PES : Ne soyons pas trop dur avec le Theo. Il a vraiment progressé depuis le début de saison. Il ne se contente plus de foncer tout droit sans réfléchir. Il propose beaucoup plus, permute avec Gervinho (et il se démerde pas mal à gauche au passage), il colle de VRAIS centres, au cordeau ou en profondeur. Et il défend en plus. Il a merdé contre City, mais hier, il s’est rattrapé je pense. Par contre, 100% d’accord avec toi concernant le turn over. Rosicky et Benayoun méritent d’avoir un peu de temps de jeu

    Attention à Wolverhampton : ils défendent comme des pieds, mais ont un mental de dingue. Leurs derniers matches, ils sont revenu en fin de partie alors qu’ils étaient menés de plusieurs buts. Ne les sous estimons pas

  12. Je reconnais complètement que cette saison il a fait un level up, mais depuis 2-3 matches il s’est à nouveau ramolli. Forcément quand il nous habitue à deux grands-ponts par match, après on en veut encore.

    J’ai rien contre le joueur, c’est plutôt la patience qui tient pas, ça fait trois saisons qu’on attend qu’il explose vraiment et qu’il gagne le niveau technique qui lui manque encore, à un moment il faut savoir être vendeur, si la Juve propose quelque chose d’intéressant, à mon avis il faut prendre. Surtout que le choix d’Arsène au niveau des ailiers est plutôt large.

  13. @Pierre : rosicky titulaire a la place d Arteta? Ha mais non , sa fait deux trois matchs qu’il commence a faire des chose plutôt intéressante ce serait dommage de le boycotter maintenant, même si en effet rosicky a bien tenu la baraque en tant que capitaine ….

Répondre à Pierre-Edouard Suppute Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.