La Ligue 1 académie, 30ème journée (à peu près)

4

Nouvel académicien, Jean-Paul Hoth ‘écoute tout le temps RMC qui ne l’entend pas…’

Salut les ptits loups,

On s’est bien régalé ce week-end quand même. La ligue 1, ça passe pas sur Canal par hasard. Le suspense nous tient en haleine, et les résultats de la journée de trois jours plus deux autres plus tard ne nous ont pas vraiment permis d’y voir plus clair que le haut d’Alain Roche.

Avant tous les matchs, ils étaient 6 – 1 (parce que Lille commençait à tirer sa langue au chat) à encore pouvoir prétendre au titre de champion. Maintenant, ils ne sont plus que 6, peut-être 7, parce que Rennes a l’air en forme. Mais le titre; ça reste compliqué quand même; le podium à la limite; c’est peut-être jouable. Ça dépendra des deux matchs en retard de l’OM qui auront lieu dans un mois alors que la prochaine journée, c’est ce week-end.

Enfin bref, vous avez compris la chose. C’est le bordel. Ce qui nous fait plutôt plaisir.

La journée a commencé avec Lyon/Grenoble le samedi à 17h. Le samedi à 17h, moi, ça me rappelle un bon Rennes-St Etienne, ou un bon Nice/Séchaux. Le genre qui te chauffe l’apéro et te met l’eau à la bouche ou à n’importe quel autre orifice.

L’issue ne laissait pas trop planer de doutes au coup d’envoi. Grenoble avec ses pauvres 15 points, la pire défense du championnat, la pire attaque, et sûrement aussi le pire milieu, se retrouvait avec un Brice de bleu dans les buts. C’est Guy Roux qui l’a dit à la télé : « un gardien inexpérimenté, jeune et sans expérience ». Ça sentait pas bon pour les Blancs et bleus. Mais le bleu avait revêtu son bleu et aura peut-être même un avenir en bleu vu qu’il a évité le naufrage tandis que sa défense prenait l’eau, Robinet quelques problèmes de fuite à gauche, alors qu’à droite son collègue boit la tasse et que Cesar préférait offrir à sa copine Ederson quelques bleus.

En fait je m’emballe un peu. T’as eu deux ou trois occasions grand max. Bastos a fini par trouver la faille, Cesar expulsé après s’être mangé un coup de coude, et dans les arrêts de jeu c’est l’autre Cesar, celui d’El Gado, qu’a tué le match, au cas où il bougerait encore.

Ensuite, il y a eu Marseille-Bordeaux. Marseille a gagné 3/1. Mon coloc Manolo dont la tante est née à Marseille était vachement heureux. Il s’est mis à sauter cul nu partout. Quand les gardiens lui ont appris que c’était la coupe de la lie, il avait l’air peiné et très con en même temps. Mais je l’aime bien Manolo. Régis, un autre coloc, j’aime pas trop, mais je l’aime bien Manolo.

Le dimanche, on a raté téléfoot parce qu’il fallait changer d’heures et qu’on avait oublié. Du coup, on était à block pour le match de 17h, et on s’est installé devant foot + à 15h30. On a regardé le multiplex vu qu’il y avait aucune équipe sérieuse qui jouait. C’est sympa le multiplex. C’est un peu comme une cabine de sex shop où tu changes tout le temps le programme. Des fois, tu tombes sur des trucs sympatoches, des fois, tu tombes sur des trucs que tu voudrais même pas essayer des yeux. Mais faut savoir se forcer gamin, ça ouvre l’esprit.

Pour faire court, les mauvais ont encore perdu : Le Mans, Boulogne, St-Etienne… Tous les cancres se sont faits corriger ce week-end. Tout looz aussi. Logiquement, les moyens ou les juste moins-mauvais ont gagné : Rennes, Lorient… Même Nice ! Même Nancy ! Même Paris ! Mieux : Kekman a marqué. C’est le carême en ce moment, mais le petit Jésus n’est pas avare en plaisanteries.

Fin de soirée en apothéose avec ce grand match : « Lille-Montpellier ». Des appels en profondeur, un jeu léché vers l’avant, des coups de reins dévastateurs, des pénétrations en finesse, et de bien belles mises au fond… Ah vous, je ne sais pas, mais moi j’ai pris beaucoup de plaisir devant mon écran.

C’est Gervinho qui martèle de ses crampons l’étendue de son talent à la ville neuve d’Arsche et permet aux losques de mener à la mi-temps. Comme un rat, Souleymane se faufile, frappe et danse après avoir trouvé la lulu de Mika Lambé-an-dro. Mais ces dogues-là ne sont pas du genre à se lécher les couilles à côté du radiateur. Ils ont repris la chose en main et ont percé de nouveau la bande à Loulou. Une fois. Deux fois. Trois fois. Quatrain :

« Gervinho trouve la faille,

Camara égalise,

Un pénalty de Cabaye,

Et Montpellier s’enlise »

Du coup, Lille se replace peut-être.

Hier soir, conclusion provisoire de la 30e journée, Auxerre est allé défier Monaco sur son rocher. La bande de la petite tarlouze Pédretti contre les Brésiliennes de Moustache. Comme ça, ça mériterait un premier samedi du mois sur canal, mais en fait ça ne pouvait passer que sur Orange, qui devait être vert, et qui pour l’occaz a ressorti son snake. J’ai pas osé regarder le match, mais si tu m’avais demandé le résultat la veille, je t’aurais quand même donné le score.

Auxerre reste ainsi en piste, et Monaco va se focaliser sur la coupe avant qu’elle ne soit pleine et frise de nouveau les moustaches de Guytou.

Si en haut, c’est encore le bordel, en bas c’est clair comme la chasse d’eau Da Rocha. St-Etienne devrait réussir à se sauver tellement le MUC ose et Boulogne a une équipe en bois.

Si jamais, vous avez des questions, hésitez pas à m’appeler. Je suis même prêt à vous accueillir les bras grands ouverts dans ma tanière.

A plus les copains.

Jean-Paul

4 thoughts on “La Ligue 1 académie, 30ème journée (à peu près)

  1. Juste avant de lire cet article, je me suis dit que ce serait cooool un académicien un peu bisounours qui ne décerne que des bons points.

    Si quelqu’un pouvait sauver le MUC, ça arrangerait mes impôts locaux… On a un nouveau stade avec ptet un toit à payer :o

  2. une question pour Jean Paul. Tu preferes Laurent Ruquier ou Bernard Mabille ? elle est où ta tanière exactement ? vous semblez nombreux déjà…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.