La Meringue académie note Real Madrid-F.C. Barcelone (1-1)

Dudu sait qu’il n’aura pas son titre, par contre sa coupe…

Laver l’affront du match aller. C’était l’objectif de ce match à Bernabeu. On s’attendait à un combat acharné, Ce fut le cas. Une splendide bataille dont personne ne sort vainqueur au score, mais c’est bien Barcelone qui s’envole définitivement vers le titre.

C’était un vrai Clasico, tendu sur le terrain. Une équipe du Real musclée au milieu de terrain avec un « trivote » composé de Pepe, Khedira, Xabi Alonso, deux ailiers pour jouer les contres et le pauvre Benzema se démerdant tout seul en attaque. Sans oublier une défense Ramos-Carvalho-Albiol-Marcelo devant le capitaine San Iker.

Cette rencontre que Canal nous a survendu l’heure précédant le coup d’envoi a tenu ses promesses pas comme un vulgaire match de L1. Là on parlait du vrai Clasico, de joueurs de classe mondiale. Puyol à la surprise générale étant titulaire, le Barça est avec l’équipe type, manquant juste Abidal à l’appel. Un match qui commence, des fautes qui s’enchainent, le jeu est haché. Le ballon tourne mais pas d’opportunités. Messi ouvre les hostilités, mais son lob est arrêté par San Iker. Benzema répond dans la foulée pour se qui sera sa seule occasion. Le Real ne se crée des possibilités que sur coup de pied arrêté. La preuve en est avec ce corner juste avant la mi temps, repris par Ramos puis Ronaldo et sauvé sur la ligne par Adriano.

On sent que le Barça peut marquer à n’importez quel moment. Faut dire que la défense avec Albiol et Marcelo, c’est pas l’assurance tout risque. Au retour des vestiaires, Ronaldo fait trembler le poteau sur coup franc avant que n’arrive le tournant du match. Ce couillon d’Albiol s’essaie au judo avec Villa et concède un penalty qu’on ne peut discuter. Messi transforme, le Real est à 10, Le Dudu tremble, repense au match aller et se dit que ça peut refaire pareil. Le Barça se contente de faire tourner la balle et de garder ce score au lieu d’enfoncer le clou. Résultat, sur une percée de Marcelo, l’arbitre siffle faute d’Alves. Penalty que se charge de transformer Ronaldo. Le Barça réagit à cela en tentant de reprendre l’avantage mais Iker veille et le Real manque le hold up par Khedira.

1-1 score final, mais Dudu a l’impression qu’après l’ouverture du score, le Barça n’a pas franchement cherché à enfoncer le Real et s’est fait un peu couillonnement rejoindre au score. Le Real s’est quand à lui montré solide, heureusement, vue la tactique employée par Mourinho. Solide sans toutefois gâcher la beauté de ce match. Ce premier acte annonce des belles promesses pour les prochains matchs, avec déjà mercredi la Copa del Rey.

Les notes:

San Iker Casillas (5/5) : On a retrouvé le vrai San Iker. Décisif, il manque le match parfait en effleurant le pénalty de Messi. Et quelle classe il a, en bon capitaine qu’il est, il montre l’exemple comme lorsqu’il s’agit de saluer les supporters à la fin du match, chose qui se perd chez ces ingrats de joueurs. Merci San Iker.

Sergio Ramos (4/5): On ne l’a pas trop vu, c’est qu’il n’a pas trop fait de conneries. C’est bien, en plus il n’a séché personne aujourd’hui.

Ricardo Carvalho (4/5): Pas aidé par l’autre couillon qui lui servait d’acolyte. Il a l’expérience de ce genre de match et il livre donc une bonne prestation.

Raul Albiol (0/5) : Il a tenté un ippon dans la surface sur Villa. Quel con, il a failli niquer le match. Dudu s’est chié dessus après sa sortie. Sinon il faisait un bon match à l’image du reste de l’équipe.

Marcelo (4/5): Il avait la hargne, l’envie de gagner, la rage de vaincre. Il s’est plutôt bien chargé de sa tache défensive. Ensuite quand le Real s’est retrouvé mené, il a eu droit d’effectuer ses montées, et sur l’une d’elle il obtient le pénalty. Il se permet le luxe de mettre un tampon à l’arbitre de touche en début de match. Solide Messi tout de même.

Xabi Alonso (4/5): Moins en vue qu’à l’accoutumé, il n’en sort pas moins une bonne prestation. On peut toujours compter sur le beau Xabi. Remplacé par Adebayor à la 66e (Quelle insulte pour Xabi).

Pepe (5/5): Si on a moins vu Xabi, c’est parce qu’il y avait un mort de faim nommé Pepe au milieu de terrain. A la limite tout le long du match, il a été omniprésent, et a tenu un rôle essentiel lors de ce match. Dans la lignée de sa prestation à Bilbao, il réussit encore l’exploit de ne pas prendre de carton. Et en plus il engueule Messi. L’homme du match côté madrilène.

Sami Khedira (4/5): Il est bon à la récupération, et il l’a encore été lors de ce match. Mais pourquoi s’évertue-t-il à monter ? Il est aussi efficace devant les buts qu’Adebayor avec ses pieds. Du gâchis en attaque donc, comme d’hab’.

Angel Di Maria (3/5): Il a bien su provoquer, il a même réussi à se créer des opportunités mais ses 2 tirs ont fini haut, très haut dans les tribunes, c’est bien dommage. Remplacé à la 67e par Arbeloa.

Cristiano Ronaldo (2/5): On attend plus de lui sur ce genre de match. Certes il marque, certes il tape le poteau et voit une de ses têtes être sauvées sur la ligne. Mais dans le jeu, le néant. On ne l’a vu que sur coup de pied arrêtés. Dudu est exigeant et déçu.

Karim Benzema (3/5): Esseulé, il devait se douter qu’il devait profiter de la moindre occaz’ pour tenter de faire mouche. Il en eut une seule et tira sur Valdes. Sinon on ne l’a pas du tout vu. Dommage. Remplacé par Ozil à la 57e.

Remplaçants:

Mesut Ozil: Sa non-titularisation est une totale incompréhension pour le Dudu. Comment se passer des services d’un tel joueur ? Dès sa rentrée, il a pu amener sa vision du jeu et sa protection de balle pour que le jeu madrilène aille mieux, et soit quelque peu plus efficace en attaque.

Emmanuel « la chèvre » Adebayor: Dudu a peur a chaque fois qu’il touche la balle. La connexion entre le cerveau et ses pieds doit être cassée vu comment il s’en sert. Visionnaire en loupant son contrôle, ce qui amène le penalty de Marcelo.

Alvaro Arbeloa: Bien bonne entrée. Pas plus à dire. C’est toujours mieux qu’Albiol, lui n’a pris qu’un jaune.

Un match ou Dudu a serré les fesses et ou au final, le Real s’en sort bien. Encore 3 matchs comme ça, l’prochain mercredi.

szólj hozzá: Real Madrid v Barca Highlights

Un bisou sur chaque fesse, Dudu.

13 thoughts on “La Meringue académie note Real Madrid-F.C. Barcelone (1-1)

  1. Vé, c’est pas trop tôt! D’accord avec tes notes, sauf pour le 3/5 un peu généreux attribué à Benzema. A part ça, se passer d’Özil, c’est vrai que ça peut surprendre, mais dans un tel système de jeu ça se justifie non? Après José aurait pu se montrer un peu moins frileux aussi c’est sûr…

  2. Comme disait Houiller : « Un grand club ne perd jamais deux fois de suite ».

    C’est vérifié, après sa défaite à domicile contre Gijon, Mourinho voulait prouver à tous que le Real ne perdrait pas (encore) contre le Barça et a joué le nul.

    Bravo José tu entraînes un grand club, tu nous l’as démontré.

  3. un beau match?tu parles si c ca c kon apl du foot autant supprimer la fifa.c une mauvaise publicite du football avc une equipe ki n veut pas jouer(real madrid).vous savez le comble?c k vs l soutenais.

  4. @ Ricky
    Oui un beau match. Le football est quelque chose de tactique. Il ne faut pas attaquer comme un con tout le temps pour en prendre 5 à la fin. Va méditer sur ça à Fifa 11 ou PES.
    Toi tu dois bander dès que tu vois un score fleuve ou il n’y a pas de defense. Pfffff. Il faut savoir apprecier l’intensité, la tension qu’il y a sur le terrain, la classe de tout ces joueurs présents.

  5. Une question à dudu :

    Tu as vraiment apprécié le match???

    Tu as vraiment apprécié la tactique du traductor ???

    Tu as apprécié cette anti-thèse du real ?? Je suis peut-être par moment un véritable anti-madridista mais je me suis fait chier !!!

    Voir un Barça jouer comme s’il s’agissait d’un vulgaire Almeria, c’est pas ce que j’appelle un vrai duel.

  6. On a pu apprecier une partie d’echec tactique. Ca change des avalanches de buts. On ne peut pas suivre une tactique si elle mene dans le mur. Et je le dis et le redis, j’ai apprecié ce match. Le Real a l’équipe pour jouer en contre attaque. Vous ne savez pas apprecier un match sans qu’il y est une indigestion de buts vous tous ? Tssssssss. Patetico.

  7. Comme ne le montre pas mon gravatar, je suis un peu trop pro Barcelone, même si le match m’a plus, j’ai envie de te poser une question, honnêtement si Madrid joue à chaque fois comme ca contre le Barca, tu pourrais l’accepter en tant que supporter Madrilène? Je te pose vraiment la question car j’ai envie de connaitre la réponse, il n’y a aucune ironie, et de même tu l’accepterais aussi bien dans la victoire que dans la défaite, ou pas? Merci de ta réponse d’avance.

  8. D’accord avec Dudu : c’était pas un grand spectacle, mais c’était tactiquement intéressant. Les trois prochaines confrontations devraient ajouter du piquant:il sera intéressant de voir ce qui change ou ne change pas côté madrilène, et encore une fois ce sera tactiquement passionnant.

  9. Aj j’ajoute que moi en tant que supporter barcelonais, je peux te jurer que je déchirerais tout mes maillots si je voyais mon équipe jouer comme ca! Enfin ce n’est que mon avis.. et ca ne remet en rien en cause le tiens!

  10. Peut être qu’il faut se faire une raison des fois. J’prefere les voir comme ça plutot que de prendre 0-5 comme à l’aller. On ne peut pas garder tout le temps la même philosophie si c’est pour aller dans le mur. Je me suis habitué à voir le Real defendre cette saison donc bon.

  11. Merci de ta sincérité.
    Par contre je sais pas pourquoi, mais perso je reste persuader qu’il y a une autre façon de battre Barcelone (même si c’est vraiment pas ce que je veux lol), enfin si je sais pq je pense ca, parce que chaque équipe vient en défendant, pas une ne cherche à prendre le jeu à son compte comme Barcelone, peut etre Arsenal à l’aller et l’inter (aller aussi) de l’année dernière, mais encore… (et la preuve ca a marché, mais bon au retour c’était plus la même donne) De même et aussi fou que ca puisse paraitre, je trouve que le Real de Pellegrini, me fesait bien plus peur que celui-ci, je sais pas ce que tu en penses? Après c’est clair que le Barca est au dessus de celui de l’année dernière donc pas pas top la comparaison..

  12. Bon, si tu as réussi à te faire au style du mou, comment expliques-tu cette indulgence que la presse, public et dirigeants ont envers lui?

    Ni Capello, ni Schuster n’ont cette chance. Eux se faisaient découper dans la presse comme personne auparavant. Et je ne parle même pas du Pauvre Pellegrini qui à du faire avec les exigences de Florentin, et qui malgré cela avait fait des miracles. Son seul tord, être tombé sur un Barça stratosphérique. À la même époque le chilien faisait mieux que le traducteur sur le plan comptable et mieux sur le plan du jeu.

    Contradiction, schizophrénie, j’avoue ne pas comprendre madrid pour le coup…

  13. L’indulgence du peuple madridiste envers le Mou vient probablement du fait qu’il est le premier, depuis des lustres, a qualifier le Real dans le dernier carré de la C1, avec de vrais chances d’aller au bout.
    Et aussi, parce que tout le monde à Madrid a bien compris que ce Barça est inatteignable dans le jeu, et que le seul moyen de le battre c’est de se serrer les fesses en mode commando le couteau entre les dents.
    Ils s’y sont fait, et ils font bien, du moins tant que la Pep Team sera sur une autre planète.
    Ils ne sont pas stupide.

    Pour mercredi, catenaccio pour vous, possession de balle pour nous, comme samedi, sauf que cette fois, tout le monde ira à fond, c’est une putain de finale et on aura donc un putain de clasico !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.