La Monte Carlo académie note Nancy-Monaco (0-4)

4

Ricardi Guidolino a quitté le poker pour la réussite…

Réussite : mot féminin définissant un résultat heureux, une chose réussie ou encore une partie de cartes. Les matches se suivent et ne se ressemblent pas au tableau d’affichage pour Monaco malgré un contenu qui progresse peu en termes de jeu. La mentalité et la dynamique, elles, ont changées et cela suffit pour tirer son épingle du jeu dans cette Ligue 1 aussi serrée que le string de Tata Suzanne dans sa sex tape.

Ruffier – 3 Une soirée qui aurait pu être plus difficile vu l’entame de match. Il s’est vite rendu compte de la soirée qui l’attendait et s’est fait des défis comme ca pour le plaisir ; le thème du soir : arrêter la balle sans les mains.

Puygrenier  – 3 Mais quel est ce Puygrenier? Pas celui de Nancy en tout cas, Pablo ne reconnaît plus ce beau boucher central reconverti en latéral droit qui tire des coups-franc…

Mongongu – 3 Un bon match mais toujours avec des errements à corriger. Mongongu le seul joueur à chercher des aires de repos sur un terrain…

Hansson – 3 Un peu de frayeur au début avec des mouvements qui montrent qu’il n’est vraiment pas à l’aise sur le synthétique mais a retrouvé son mode patron avec la contribution des « attaquants » nancéens.

Bonnart – 3 Du travail au début de match, a installé le tapis de jeu et a pu organiser son tournoi de cartes entre défenseurs monégasques pour rendre hommage à l’académie, merci.

N’koulou – 3 N’koulou rime avec bouche-trou en ce moment. Soit il a un peu trop profité du travail de ses coéquipiers lors de ce match soit il a tellement travaillé dans l’ombre en couvrant les espaces qu’on ne l’a pas remarqué…

Mendy – 4 Une surprise qui n’en est plus une, un peu comme quand on achète un cadeau d’anniv à un pote dont il n’a pas besoin et qu’on le récupère en refusant poliment sachant depuis le début à qui il serait destiné. Comme d’hab il ratisse, court et relance.

Gosso – 4 Est allé au charbon contre Nancy. Il se débrouilla avec ses armes qui ne sont pas forcément les meilleures mais à base de volonté et détermination, il se fit respecter au milieu.

Aubameyang – 4 Personne ne lui a dit qu’il n’a pas marqué le premier but et ça l’a mis (ou chorizo) en confiance. Il nous fait le coup de deux passes décisives en un match comme ça. Attends de savoir conduire pour avoir ton 5.

Malonga – 4 Avec le concours de ses anciens coéquipiers, il récolte un 4 un peu flatteur tout de même. On ne retiendra que les coup-francs victorieux et le résultat

Park – 4 Quand il attrape sa proie il ne la lâche plus, après une chasse aux buts le voilà lancé et après tant d’efforts on ne peut que lui dire que c’est mérité. Fidèle, il fait toujours la fête à Moustache lors des mauvais jours. Un slogan du « no pain no gain » dans un doggy style assumé…

Entré en jeu

Traoré pour Malonga (80ème)
Traoré est une nouvelle marque de béton… mouais… plutôt poreux d’après les derniers résultats

Si ce match était la main de Cristian Vieri, ce serait une paire de valets en pochette plastifiées distribuées par des locaux voulant jouer avec leurs cartes. Bien mal leur en a pris car la réussite les fuit depuis bien longtemps. Mine de rien notre ASM relégable n’est plus que à 8 points du titre…

4 thoughts on “La Monte Carlo académie note Nancy-Monaco (0-4)

  1. ‘tain c’est la fête sur le Rocher. Comme le ketchup, ça a mis du temps avant de sortir, mais le plaisir s’en ressent sur les notes des joueurs !!
    Faut que Mongongu profite de ce moment, ça ne va pas lui arriver souvent.

  2. Ce serait dommage car la Coupe de la Ligue est encore le chemin le plus court vers l’Europe…
    On attend le prochain 4-0 avant l’an prochain…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.