L’Avant Crime

Hier soir un crime a été commis, un crime contre le football. A la suite d’un Vendredi soir plus que difficile et sur les coups de 19h alors qu’il vient encore de vomir il y a peu de temps, Mèch Tuyot se rend au stade, une ambiance bizarre règne, il sent qu’un truc va arriver.

Il aurait dû voir venir le coup, et éviter cela de façon habile, en se rendant au cinéma voir un magnifique film sur des manchots qui dansent, ou au restaurant mexicain pour finir d’achever son ventre, ou bien même en allant vomir sur sa prostituée favorite, mais non, l’habitude le conduit 26, route de Quimper aux alentours de 19h.

Énumérons maintenant les éléments du crime :

  • Auxerre.
  • Une pelouse gorgée d’eau après les pluies importantes des derniers jours.
  • Brest.
  • Tony Chapron.
  • Tony Chapron ? Ça s’annonçait déjà mal que Mèch n’avait pas encore cet élément, à la vue du crâne lisse de l’arbitre officiant ce soir, un sentiment d’effroi.

Côté Auxerrois, pas de Traoré, ni d’Oliech, Mèch est déçu, il avait tout préparé pour cette académie en tenant compte de la présence du buffle bourguignon. Mais voilà, le drame continue et le Kényan est suspendu. Mèch vous offre tout de même un petit moment avec la femme qu’il aurait aimé être, s’il avait du laisser ses couilles aux vestiaires. Son accent français est formidable.

Pour Brest c’est une compo sans surprise par Alex Dupont, Martial restant sur le banc, peut-être un peu juste avec sa cuisse, au profit de Gentiletti.

 

Le Crime

Revenons en aux faits, le match débute, Sorin garde son premier ballon, le tâte un peu, fait signe à Mr Chapron de venir voir, lui explique qu’il est mal gonflé, Tony vérifie, ne trouve rien à redire, Sorin dégage, l’AJA semble venu avec des intentions claires, ne pas jouer.

Brest contrôle tranquillement le très technique milieu auxerrois Ndinga-Cissé qui cherche Ben Sahar en profondeur, ce dernier ayant raté l’option positionnement sur le terrain sur le plateau technique débutant, est continuellement horsjeu(.net).

On s’ennuie, Gentiletti cherche à mettre un peu de suspens en rendant systématiquement les ballons aux adversaires. Auxerre n’est pas en reste et fait de même, une bande de mecs sympas ces footballeurs.

20e minutes, Ben Basat vient de se rendre compte qu’il était sur le terrain, il s’active donc et amène la vitesse qui manquait cruellement aux Brestois qui se font plus pressant sur le but de Sorin.

Bon pas trop, faut pas déconner, ça reste très leeeeeeeeent.

Roux déborde, met en retrait pour Poyet, qui cette fois est bien là, ça commence à bien fonctionner ce truc, mais c’est tout mou, du pied gauche, dans les mains de Sorin

33e, Grougi s’infiltre dans la surface, Grichting lui fait chat-bite et tente un kata-guruma, raté pas de Ippon mais un pénalty que Maître Bruno transforme.

Suite à ce but les débats s’animent, ah bah non en fait, des semblants d’actions comme autant de coïts interrompus par un vagin serré par le stress où même Mr Cadbury n’arriverait pas à y glisser quelque chose.

Défense Centrale VIP à Auxerre.

Mi-temps.

Rien, toujours la même rengaine d’un puceau et d’une pucelle qui se regarde sans se toucher.

54e Le fait du match ici, , bientôt là mais pas là ni ici mais pour votre instruction allez-y quand même.

Le reste – Auxerre pousse, Brest recule, Gentiletti cherche le nul.

93e – Coup franc pour l’AJA, putain on va finir par le prendre ce but à la con, presque, Casillas est très fort, Elana aussi.

Bon, un match pourri, pas le plus pourri qu’on ait vu, mais c’était quand même extrêmement faible, tous ces éléments réunis c’était trop.

 

Les Joueurs :

Elana 5/5 : Un match à 3/5 avec une belle fausse-sortie sur corner où le ballon lui passe bien 2 mètres au-dessus, mais un arrêt splendide, son 2e du match qui vaut deux points. +2 donc.

Lorenzi 5/5 : Offensivement utile et disponible, défensivement partout et efficace. Je voulais l’envoyer à Ajaccio au début de saison pour être sympa avec eux et aussi un peu pour les plomber, au final je l’envoie au Onze Mondial. Je m’incline.

Gentiletti 1/5 : Complètement Sinusoïdal l’Argentin, là c’était le mauvais.

Zebina 19/5 : 19, Comme le nombre de clubs de L1 qui doivent se bouffer les couilles de pas avoir penser à lui. Comme être bon ne lui suffit pas, il est aussi le seul à avoir réussi à calmer Chafni.

Baysse 3/5 : Match mitigé, pour le coup j’ai pas vraiment d’avis, ça devait pas être terrible, la moyenne au bénéfice du doute.

Ewolo 3/5 : La même chose, comme un Ricard un peu trop mouillé, 4 à la récupération, 1 à la relance, les 0,5 pour avoir osé prendre sa chance quand tout le monde se regardait.

Licka 3/5 : Meilleur quand c’est lent, il aurait donc du rayonner sur ce match, mais non, sait se rendre disponible mais énerve à toujours tergiverser. Balls for Christmas please.

Grougi 3/5 : Obtient et transforme le penalty, un superbe coup-franc en toute fin de match, et sinon ?

Poyet 2/5 : Trop souvent dans l’axe, il a en plus à peu près perdu tous ses ballons, bon c’était pas terrible.

Ben Basat 3/5 : Sort cramé, avec l’ovation du public, disponible, un des seuls à accélérer ce soir mais peu efficace.

Roux 1/5 : Bon là il en voulait clairement pas, tente un beau lob, -1 pour son jaune stupide (comme d’habitude.)

 

Les Remplaçants :

Coulibaly (Licka 84e) : Pas de boulette, remis dans le bain pour pallier à la future absence de Culma.

Lesoimier (Ben Basat 89e) : Ouais.

Le 3e remplaçant : en NBA ils ont la Larry Bird Exception, à Brest la Only Two-Subs Exception.

 

Le Coach 0/5 :

Si l’équipe recule à chaque fois c’est qu’il doit y être pour quelque chose à la fin. Sinon voir ci dessus 84, 89, et… Le football est un sport qui se joue à 11 et à la fin c’est les remplaçants qui glandent. Sinon Bigné, Rennes, Salaud.

Les Adversaires :

Pour les voir en direct live de la Bourgogne qui bouge.

 

Doudou et Delvin :

S’il n’y en a pas 2 ou 3 qui se sortent vraiment les doigts, ils sont très mal barrés. Après Mèch Tuyot n’a pas vu d’autre match d’Auxerre que celui-ci.

L’Arbitrage :

Voir plus haut, mais bordel, on s’attend à quoi à laisser bosser Tony Chapron. Mèch l’ayant vu de dos tout le match, il peut confirmer à moitié (la moité dorsale) des dires de Guy Moux, il est vraiment moche ce Mr Perruaux.

Les Images c’est ici.

Vous pouvez retrouver la Penn Ar Bed Académie sur Facebook.

Mèch aussi n’hésitez pas, j’aime bien les copains.

J’en profite pour passer un petit appel à tous ceux qui voudraient me donner un coup de main pour réaliser le Onze Mondial et le Onze Anal du Stat’ . Notamment à toutes les bonnes volontés du forum j’ai pu constater que certains d’entre-vous prennent le temps de me lire, c’est donc avec grand plaisir que je recevrais vos suggestions. N’hésitez pas.

 

Mèch’ Tuyot.

5 thoughts on “La Penn Ar Bed Académie note Brest-Auxerre (1-0)

  1. Je comprends pas ce que tu lui reproche, à Chapron, sur ce match, il est propre, il est logique, y a pas eu de grosse erreur d’arbitrage, à mon sens. Et le rouge de Chafni est logique. Donc voilà. Je voit pas l’utilité d’épiloguer là dessus à part pour se prendre pour Pierre Ménès à bon compte.

  2. Logique le rouge de Chafni ? C’est une blague ? Le mec prend même pas la peine de lui parler ou de savoir ce qu’il y a…rien de logique là dedans.

  3. l’agression d’un arbitre Guy, il est pas vraiment venu pour discuter gentillement Chafni et cela même avant que l’arbitre de touche ait pu lui dire quoique ce soit, encore moins après évidemment… Il a rien à dire sur une faute pas commise sur luin à plus de 20m de lui après que Contout ait simulé une crise d’épilepsie parce qu’il était pas content que Chapron n’ait pas sifflé..

    Comme je l’ai dit (je sais plus où, sur facebook je crois) Soit il met Rouge direct, soit rien du tout et il cherche à comprendre, mais le jaune c’est stupide.

    Après ce match était une purge et s’est un peu animé à la sortie de Chafni, mais on ne parle que de ça plutôt que de Brest qui est toujours invaincu à domicile, qui prend la tête de la troupe des équipes concernées par le maintien…

    @Saplot : non pas de fautes grossières mais une volonté de casser le jeu, et c’est étonnant que les problèmes tombent toujours sur la tronche des mêmes…

  4. Le premier jaune est logique, Chafni s’énerve bien fort, mais après Chapron est trop zélé pour sortir le deuxième, il aurait du adopter la technique du gendarme (je tape et ensuite je demande).

    Changement de sujet : J’aime bien Blondie, j’aime bien quand Blondie est cité (oui, « cité », le groupe Blondie) dans une académie, j’aime quand Debbie Harry chante en français, j’aime Debbie Harry

    Ayez, je bande

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.