Avant Match :

 

Recevoir l’OM c’est l’occasion pour le jeune Kevin, 15 ans, d’afficher la préférence pour son club de cœur de toujours World Champion depuis 1993 t’as vu, alors qu’il n’a jamais dépassé Plougastel-Daoulas, et une fois il a fait une sortie scolaire pour voir le viaduc à Morlaix, journée mémorable pendant laquelle il a fait passer un petit mot à Krystell et fait exploser une boule puante dans l’car pour devenir le héros de la classe.

Bilan du voyage : 3h de colle, une torgnole par son père, et un gros vent de Krystell mais Kevin s’en fout, l’OM avait battu Lyon (son ancien club de toujours) ce week-end là.

Le secret de Krystell pour être aussi Fraîche

Revenons au match, Brest n’est pas au mieux, personne n’arrive à marquer, mais la défense et Elana maintiennent le Stade Brestois à flots, par chance derrière au classement certaines équipes tentent la remontée en moonwalk.

Marseille arrive la confiance au maximum après sa victoire au terme d’un match terriblement ennuyeux contre l’Inter, un Brandao retrouvé, N’koulou taille Patron, des Ayew virevoltants et un Amalfitano nouvellement en bleu alors que son ex-compère chez le génial génie, Gameiro pourrait bientôt en sortir s’il maintient son niveau actuel.

Les Brestois ne doivent pas pour autant craindre ces Marseillais, jouer la victoire sera le seul moyen de s’en sortir, profitant de la probable fatigue des visiteurs et de la difficulté morale d’enchaîner un match contre Zanetti et Cambiasso par un match contre Daf et Poyet.

Le Match :

  • 30 secondes de jeu, Martial se troue, et finit par faire faute sur Brandao dans la surface, c’était pénalty et rouge, Mr Buquet ne siffle pas. «L’arbitre ne l’a pas vu, tant mieux pour nous» dira Martial.

  • Le Match est fini selon Deschamps, après tout, il ne reste que 95minutes à 11 contre 11 pour l’OM face à la plus faible attaque de L1.

  • Khaled puis Lesoimier alertent Mandanda, sur le corner qui suit, Baysse ouvre le score.

  • Brandao trouve le poteau.

  • Duel Brandao-Dialo (Guidileye). Dominique Strauss Kahn Likes This.

  • Elana, Gordon Banks x2.

  • Gignac a un coach perso pour son échauffement, son échauffement !

  • Corner pour l’OM, le même que Grougi pour Baysse, Ben Basat sauve au deuxième poteau.

  • 22 frappes pour Marseille, les coup-francs dans le paquet sont donc des frappes.

Les plus belle imitations de mort de Valbuena, ici le poisson hors de son bocal, maillot third.

Les Joueurs :

Elana 5/5 : S’il a de quoi, affirmatif, et quoi d’autre, No Comment, S’il assure affirmatif, quoi tout seul, No Comment. Sa double parade parle pour lui.

Martial Non Noté : Son match aurait dû durer 32 secondes, d’autres auraient coulé, il s’en sort finalement pas si mal. Reconnaît qu’il y avait penalty à la mi-temps.

Zebina 4/5 : Toujours effrayant de le voir sortir de la surface en effectuant des doubles contacts devant les attaquants adverses mais bon l’expérience, l’envie, la fraîcheur, pendant ce temps là Younes Kaboul et Adil Rami se font violer.

Baysse 5/5 : « Mis à part que je comprends pas comment il fait pour ne jamais cadrer ses têtes, même par hasard, il est toujours solide, et tente de plus en plus d’apporter devant. Work In Progress. »  L’auto-citation c’est comme une bonne branlette, ça fait jamais de mal, et là Paulo me donne sa réponse. Un but pour lui.

Daf 3/5 : Le plus en difficulté ce soir, il a quand même largement assumé sa part du travail, punissant plusieurs fois Valbuena et Amalfitano qui sont bons, mais cons.

Guidileye et Coulibaly 3/5 : Guidileye probablement un peu moins, Coulibaly un peu plus, mais plutôt que des notes demi-molles c’est un combi pour les deux récupérateurs de ce soir qui ont fait parler la puissance au pressing, parfois un manque de lucidité balle au pied, ça va venir.

Grougi 3/5 : Encore en difficulté dans le jeu, il a su être dangereux sur les phases arrêtées et s’est battu pour récupérer des ballons. A tué un goéland.

Khaled 4/5 : Apporte ce qui manquait offensivement au Stade Brestois, de l’incertitude et de l’originalité.

Lesoimier 4/5 : A livré un très beau duel face à Azpilicueta, doit planquer de la drogue dans la pelouse pour n’avoir autant d’énergie qu’à Francis le Blé.

Ben Basat 2+2/5 : En grande difficulté dans l’axe, beaucoup mieux quand il a pris les côtés, n’est vraiment pas fait pour jouer seul en pointe en L1. +2 pour son sauvetage sur la ligne qui permet de garder les 3 points.

Francis le Blé pendant le tour du Stade d’Elana

Le Coach et les Remplaçants :

Dupont : Enfin des remplacements avant la 85e, une composition d’origine audacieuse faisant place à la jeunesse pour profiter de la fatigue probable des Marseillais après leur match européen.

Licka (Guidileye 62e) : a apporté des solutions, mais toujours trop de lenteur et d’imprécisions.

Poyet (Khaled 68e) : Passé en pointe, il a permis à tout le bloc de remonter en ralentissant considérablement les récupérations d’Nkoulou et Fanni qui dominaient Ben Basat sans soucis dans le jeu aérien. S’est battu, une entrée décisive au moment où les Olympiens fléchissaient.

Ewolo (Ben Basat 93e) : Est ce qu’il aurait été sur la ligne si il était rentré 2 minutes plus tôt ?

Les Adversaires :

Fatigués. Azpilicueta qui me laissait vraiment dubitatif est quand même très bon où est-ce la comparaison avec l’excellent chroniqueur de France Inter qui le met en lumière ? Mandanda perd son duel à distance avec Elana, mais c’est quand même du très solide.

Les Images c’est par là.

Mèch’ Tuyot.

8 thoughts on “La Penn Ar Bed Académie note Brest-OM (1-0)

  1. C’est surtout Fanni qui a démontré que dans l’axe ou à droite, il réalise une saison gagesque. Relance sur Kembo contre Rennes, penalty face à Lille, violé par Khaled face à Brest, rouge contre l’Olympiakos, et le reste, ma mémoire a préféré l’oublier.

  2. Comment dire?!? ton académie a le niveau Champions League, ça y a rien à redire, mais ce club du Stade Brestois, cette équipe qui joue sans attaquant, et donc sans attaquer, mérite-t-elle de rester en L1? 4 points contre l’OM en ayant passé 3 fois la ligne médiane avec le ballon sur 180 minutes, malheureusement pour vous, ce taux de réussite insolent ne se reproduit pas chaque week-end et c’est tant mieux pour le spectacle.

  3. Merci pour la flatterie,
    Je suis complètement d’accord pour dire que tant mieux pour le spectacle que tous les clubs ne jouent pas comme Brest, on fait avec nos moyens, dans les recrues c’est derrière qu’on a fait les bons choix/eut de la chance, Martial est vraiment costaud (malgré sa bourde ici) et Zebina comment dire, c’est le meilleur central du championnat, vu qu’on subit la plupart du temps c’est en tout cas un de ceux qui a le plus de travail, et avec la réussite.
    Au milieu c’est vraiment limité balle au pied, d’où l’espoir pour Khaled.
    Devant, on pourrait avoir Trezeguet au top de sa forme, il recevrait pas un ballon correct du fait de la faiblesse du milieu donc difficile de juger nos attaquants.

    C’est d’autant plus étrange que Coco Martins était un milieu offensif fort talentueux qui a eut la malchance d’être bon, au moment de l’éclosion de Zidane.

    J’espère qu’au mercato nous aussi on va dénicher un Corgnet capable de nous faire jouer un peu.

    Cela dit, étant défenseur j’apprécie le travail de l’équipe, prendre aussi peu de but en subissant autant, c’est fort.

  4. Spado, un club c’est une histoire et des supporters avant d’être une équipe. Et il y a un réel engouement derrière l’équipe brestoise donc bien sûr que le club mérite de rester en ligue 1.

    Ensuite l’équipe brestoise fait avec les moyens du bord, ils n’ont pas ou très peu d’attaquant corrects donc c’est normal qu’il y ait peu de buts. Après c’est une équipe qui a du coeur et qui est solidaire donc elle a bien sa place en ligue 1. Et ce n’est pas la seule à défendre beaucoup, seulement brest a de bon joueurs en défense donc ils restent solides alors que d’autres équipes qui défendent beaucoup arrivent à se prendre 3 pions en un match.

  5. Il attend de voir, Belhanda c’est quand même solide et puis Cabella c’est le futur CR7.

    Bon par contre il n’a aucune affinité avec Jourdren, Kevin, lui il mange pas à la cantine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.