La Porte de Saint-Cloud académie note Benfica-Paris SG (2-1)

Petit-Louis comme un prince pour le match retour.

Benfica, nous voilà ! Deux semaines après s’être qualifié sans vaincre, et donc sans gloire (quoiqu’en dise Antoine), le PSG revient sur la scène européenne en allant à Lichboa. Y’a pas à dire, il a quand même de la gueule leur stade. En même temps, la main-d’œuvre qualifiée, ça les connaît! D’ailleurs, c’est bien connu, les plombiers sont polonais, les monteurs de meubles sont suédois, les chômeurs sont ch’tis, et les maçons portugais. Oui, le Parisien rabâche des idées préconçues, et aime les clichés traditionnels. Car le Parisien se sent supérieur, et a la flemme de dépasser le périph’ pour vérifier ses sources. On imagine donc sans nul doute que les joueurs ont naturellement trouvé de la morue au
porto dans leur assiette au petit-déjeuner, servie par une maritorne aux aisselles à la densité pileuse aussi fournie que la moustache d’Artur Jorge. « Quelle poilade ! » aurait même dit Chantôme en croisant Hugo Leal, à la sortie de leur hôtel…

Revenons-en au match, et à cette magnifique enceinte, splendeur de majesté, ode à l’architecture lusitanienne, hommage à la truelle, bref, le stade de la Louche, de la lose, ou de la lumière (selon que l’on est lisboète, défaitiste, ou vendeur d’ampoules à Leroy Merlin). Les tribunes sont loin d’être remplies, la pelouse est digne d’un jardin anglais.
W9 nous informe qu’on peut suivre le match avec les commentaires locaux. Curieux d’entendre le Thierry Rolland local, je m’exécute donc. Et là, j’ai l’impression d’entendre le mari de ma concierge (« tudo bem, foutchibõl, bouletch do Sammich Traorch, gaolaaaaasssssoooo ! », etc). Belle initiative en tout cas, c’est sympa à écouter. Heureusement qu’on ne joue pas contre Kiev ; l’accent fait moins rêver… Et tant qu’à parler de W9, j’adresse ici un majestueux doigt d’honneur préalablement humecté, à « l’homme de terrain » qui nous a porté la poisse tel un oiseau de mauvais augure juste avant le second but portugais. Ferme ta putain de gueule, connard !

Tandis qu’en face, la doublette Saviola / Cardozo a de quoi faire frémir, notre kanak a décidé de s’acclimater à la culture du pays en concoctant un schéma tactique très prudent, aussi appelé formation en béton. Le concept, c’est de défendre à 7. Mais comme dans le BTP, y’a toujours des fissures, Antoine a glissé l’ami Sammy en pleine charnière centrale. Ça promet ! Il a aussi replacé Armand juste devant, histoire d’avoir une excuse en cas de défaite. Et pour être sûr d’avoir bien fait passer le message que l’UEFA, il s’en cogne, les cadres habituels sont restés à St Germain. En tout cas, on est censé voir des buts, étant donné que nos hôtes du soir n’ont jamais concédé de match nul à domicile cette saison.
Le match commence très fort côté Benfica. Edel soit s’employer souvent et de manière pas toujours très académique. Paris sort enfin de son trou, et est récompensé de ses occasions au quart d’heure de jeu par un but de Peguy the slut. On n’est même pas loin de doubler la mise dans la foulée. Benfica profite de nos difficultés à ressortir le ballon correctement. L’égalisation est la sanction logique, juste avant la pause. La seconde moitié est équilibrée, même si on sent que Paris commence à faiblir, et à attendre le coup de sifflet final. Notre défense est en souffrance, et Zoumana oublie de monter sur le second buteur. Victoire finale des locaux, pas forcément imméritée, malgré l’avis des commentateurs. Le but à l’extérieur nous sera utile, et nous laisse un espoir légitime de se qualifier au Parc, malgré la présence en force de la communauté lusitanienne dans nos tribunes.

Edel (2/5) : des relances aussi pourries que ses parades ont été déterminantes, et parfois spectaculaires. Et faut vraiment qu’il travaille ses sorties aériennes, c’est vraiment n’importe quoi. Il ne peut rien sur les buts encaissés.

Makonda (2/5) : pas si mal que ça. En tout cas, c’est pas pire que Tiéné. Il aurait pu être à l’origine d’un péno, heureusement non sifflé.

Traoré (3/5) : on souffre et on retient notre souffle dès que le ballon arrive vers lui. Et pourtant, même sans être impérial, il a été digne et sobre dans son activité, et même efficace. Sans ironie aucune, il peut être satisfait, ou presque, de son match (à part le trouage à la 70°, où Saviola se fait faucher derrière par Trippy).

Camara (1/5) : il est moins technique que Sakho, moins costaud que Sakho, moins rassurant que Sakho, moins précis que Sakho, et ça se voit. Il déserte son poste sur le premier but, et laisse tirer sur le second.

Ceara (3/5) : bon, ok, il a une coupe de cheveux abusée, mais c’est bien une des rares critiques qu’on peut lui adresser ce soir. Il a retrouvé un niveau de jeu intéressant, avec quelques petites combinaisons avec ses partenaires. Tant mieux s’il peut venir titiller Jallet à ce poste.

Chantôme (3/5) : parti comme un boulet de canon, et une fin de partie plus compliquée, probablement liée à de la fatigue. Ça m’étonnerait pas qu’il commence sur le banc contre Montpellier.

Armand (2/5) : il avait l’air aussi à l’aise à ce poste que Pierre Ménès dans un t-shirt XS. Très aimanté vers l’arrière du coup, et responsable du premier but portugais où il est pris à revers. Bref, pas une expérience à renouveler.

Bodmer (1/5) : pas terrible du tout. Faut vraiment arrêter de le faire jouer en n°10, il n’a pas les épaules pour évoluer aussi haut sur le terrain. Il est costaud pour récupérer des ballons, mais sinon… En fait, je suis pas fan du tout de ce joueur.

Luyindula (3/5) : à peine une mi-temps, mais ça a suffit à planter un but, sur sa seule occasion franche. Sorti sur blessure. Si c’est pas trop grave, il jouera le retour dès le début de match vraisemblablement.

Nêné (2/5) : pas assez dangereux, pas assez aidé par ses collègues, et probablement pas assez motivé. Disons qu’il a fait le minimum syndical, avec une passe décisive pour Peguy, une bonne technique balle au pied, et un chouïa d’effort défensif. Pas de quoi pavoiser donc.

Erding (1/5) : trop excentré, et trop appliqué dans ses frappes, alors que de bonnes minasses auraient pu être tentées. Dans l’ensemble, il a été plutôt discret. Et pourtant, il risque d’être titulaire dimanche soir. Il devra vraiment être meilleur, d’autant qu’il n’est plus en odeur de sainteté au Parc en ce moment.

Remplaçants :

Maurice : non noté : encore un peu tendre face à des adversaires plus expérimentés que lui. On aurait aimé voir un garçon un peu plus punchy.

Kebano : non noté. Il est encore évidemment trop jeune pour qu’on puisse en espérer trop, mais la fraîcheur qu’il amène est un atout indéniable à chaque rentrée.

Makhedjouf : non noté.

Les adversaires:

On n’a pas tellement vu Saviola. Ils ont une équipe agréable à regarder, ils n’ont pas paniqué après
l’ouverture du score parisienne. On verra bien au retour comment ils gèreront leur avantage.

L’arbitre : pas fameux. Au moins, il n’a pas influencé le cours ni le score du match.

17 thoughts on “La Porte de Saint-Cloud académie note Benfica-Paris SG (2-1)

  1. Peguy a vraiment l’air de s’éclater en UEFA, ça fait plaisir.

    La qualification reste vraiment abordable, ça ferait plaisir.

  2. Le commentateur m’a tué sur le coup.
    Ca s’appelle l’effet Vincent !

    C’est bien dommage en tout cas, avec ces grosses occaz en début de match, leur défense était complètement a la rue, un avantage de 2ou 3-0 aurait pas été volé.
    Et puis, quand j’ai vu la charnière ZoumZoum-SamKebab, j’avoue que j’était beaucoup moins serein pour la suite…

  3. Je te trouve gentil avec Nené. Son comportement d’hier soir m’a rappelé une grosse fiote pleine de gel avec un maillot meringue sur les épaules. Non pas Dudu, mais CR7.
    Sans rire, la façon de râler si il obtient pas sa faute, tomber toute les 2 minutes, et tenter des dribbles improbables en pensant être le Messi(e) de l’équipe, il m’a saoulé!
    Sinon très bonne analyse, et un big up pour Big Sammy, et sa démo de tacle à la 70e!
    Retour au Parc, va y avoir plus de Tos dans le stade qu’hier soir!

  4. c’est quoi l’histoire du commentateur ?

    sinon superbe académie, je viens de lâcher un rire nerveux pas très discret au boulot

  5. Pour le commentateur :
    2-3 minutes avant le 2eme but de Benfica, il annonce « Je veux pas porter la poisse, mais Stuttgart menait 1-0 au bout de 27 minutes ici, et ils ont finalement perdu »
    Quel con !

  6. @M.Kanter: juste avant le second but, ce gros con nous sort qu’au tour précédent, Stuttgart menait 1-0 également, avant que Benfica en plante 2. Une minute après, ça a pas raté, on se prend le second…

  7. Mais quel putain d’enfoiré de merde que ce gros connard de Vincent Couffe !!!

    Pardon à sa famille, ami, proche, chien et tout ce qui l’entoure mais bordel pourquoi fallait-il qu’il l’ouvre ???!!! (Ouai la haine provoque des réaction bizarre de mon clavier).

    Consigne pour le match retour, lui interdire l’entrée du Parc ou le bâillonner avant qu’il ne nous foute la scoumoune.

  8. « en odeur de sainteté au Parc en ce moment. »

    C’est un jeu de mots subtil par rapport à Paris Saint Germain ?

  9. Beau travail l’académie.
    Frustrant quand même ce PSG. Je joue. Je rate les occasions et à la fin je perd le match.
    Ça devient une habitude depuis quelques matches.

  10. @yann: non, pas de jeu de mot, juste un constat.
    @tous: merci pr vos commentaires
    prochain CR dimanche contre Montpellier.

  11. Je serais bien evidemment au rendez vous du match.
    Mais neutre, étant un montpellierain d’origine parisienne.
    La bise a mon gros Loulou

  12. C’est quoi cette académie?

    Edel, 2? Tu notes sa saison ou son match? J’adore pas ce vieillard, mais hier il a été important. Un peu bizarre, parfois imprécis, mais important.

    Makonda, « pas si mal »? J’aime bien le gugusse, offensivement il montre des choses, mais derrière c’est une calamité…

    Traoré, 3??? Il était jamais là où il fallait, complètement à côté de la plaque…

    Armand, 2, « aussi à l’aise à ce poste que Pierre Ménès dans un t-shirt XS »?? Il n’a pas été aussi incroyable que d’habitude, mais il a beaucoup plus apporté que ton chéri Sammy…

    Bodmer, 1, c’est vrai qu’il a été très décevant hier, mais dire qu’il « faut vraiment arrêter de le faire jouer en n°10, il n’a pas les épaules pour évoluer aussi haut sur le terrain. Il est costaud pour récupérer des ballons, mais sinon… », c’est de l’ironie?

    Et quand tu dis qu’Erdingdong a été « trop appliqué dans ses frappes, alors que de bonnes minasses auraient pu être tentées », je veux bien que tu me donnes l’exemple d’une occaz où c’était le cas… Il mérite peut-être le 1/5 que tu lui files, j’en sais rien, mais le commentaire est encore une fois burlesque.

  13. @Beze: ds l’ordre:
    -Edel vaut pas plus. Allez, peut-être 3 pour te faire plaisir? Ses dégagements et ses sorties, c’était la cata.
    -Trippy, le danger est pas souvent venu de son côté. Mais c’est pas l’assurance tous risques non plus.
    -Sammy: je te trouve sévère.
    -Armand: il t’a vraiment fait rêver?
    -Bodmer: non, aucune ironie ds mes propos. En 10, je le trouve pas terrible. Du tout.
    -Mev: première occaz où il crochète du droit, il tire du gauche, trop mollement et sur le goal. Puis sa frappe sur le poteau, il se décentre trop pr échapper au marquage, du coup, il se concentre plus sur la précision de son shoot, que son efficacité.

  14. C’est sûr que Edel fait peur sur ses sorties, mais il a su rattraper le coup comme sur la 1e occaz de Benfica. Au final, il ne peut rien sur les buts et il a fait le boulot sur les autres occaz.

    Pour Makonda, on est d’accord.

    Armand ne m’a pas envoyé de rêve non, il m’a pas jouir dans mon calbut, mais mon impression est qu’il jouait très bas pour compenser Sammy qui partait cueillir des champignons hallu un peu partout sur le terrain. C’est vrai que Sammy a fait une ou deux bonnes récupérations/relances, qu’il a fait moins de folies que d’habitude, mais ce n’est pas pour autant qu’il a fait une bonne perf, il a juste été moins effrayant que d’habitude… Bon, je suppose qu’on va pas se rejoindre pour ces deux-là.

    Je vais pas te contredire sur le match de Bodmer d’hier: il a fait de mauvais choix et a été faible techniquement. Par contre, je trouve vraiment fou que tu ne l’aimes pas en 10. La quantité de caviars qu’il distribue par match… C’est vrai qu’il est atypique, je peux envisager qu’il agace, mais ses meilleurs matchs au psg étaient en 10 avec Chantôme derrière lui. Il a une belle entente avec Hoarau, même si ça fait un duo un peu lent.

    Mev m’agace tellement que j’ai bien envie de tomber d’accord avec toi… J’ai revu sa 1ère occaz, et c’est vrai qu’il aurait pu armer une frappe, son crochet casse sa course. Ca restait une action compliquée, mais c’est difficile de rester patient avec lui cette saison

  15. Purée, c’est qu’elle devient drôle cette Panam’ Académie ! j’ai franchement ris, merci !
    Et oui, quand c’est bon, je le dis aussi ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.