La spéciale de Barthez enfin réalité

Regardez bien ce visage, c’est le futur d’Arsenal.

Tout le monde se rappelle de la fameuse relance de Fabulous Fab’ contre la Corée du Sud, à la main et à deux doigts de l’autogoal. Heureusement, Sammy Bossut, portier de Zulte, nous permet de vivre enfin ce savoureux moment. Il râle aussi très bien pour rien.

15 thoughts on “La spéciale de Barthez enfin réalité

  1. Moi je ne me marre pas. Ca m’est arrivé une fois, mais j’ai pu rattraper le gars qui m’avait coupé la route, je l’ai séché puis je l’ai insulté. Résultat : pénalty et carton jaune, je m’en tirais pas si mal.
    Mais étrangement, mon père avait filmé ce jour là et avait montré l’action à tous mes potes. Je confirme que le ridicule ne tue pas.

  2. Joli. J’aime bien le fait qu’il ose réclamer je ne sais quoi à l’arbitre de touche. Sans doute encore un coup du projecteur maléfique.

  3. il y a quand même un joueur adverse qui passe devant le gardien au moment où il va lancer le ballon, je pense même que c’est intentionnel pour ralentir la relance… je sais pas ce que dit la règle à ce sujet mais il y a potentiellement de l’anti jeu donc je trouve que les râleries ne sont pas si déplacées que cela.

  4. Attends mais comme il fait pour ne pas lâcher le ballon malgré lui?? C’est p’tête plutôt à la marque de ses gants qu’il doit s’en prendre, trop d’adhésif tue l’adhésif

  5. Y’en a qui trouvent qu’il a raison de gueuler ce gros Régis une fois ??

    L’attaquant gêne si peu …, il se baisse même histoire de pas se la prendre pleine poire et à aucun moment le ballon ne le touche, loin de là même !!

    J’aime beaucoup son « Mais y’a faute !!! Mais putain ! » bien rageux à la toute fin.

  6. La loi 12 indique que empêcher ou gêner la relance d’un gardien de but est une faute donnant un coup franc indirect.

    Après, pour ceux qui se moquent du lâcher du ballon, je les mets au défi de garder un ballon en main après un tel geste de relance coupé.

  7. OUI, je me moque, et OUI je relève le défi !!

    Que techniquement, tu nous trouves l’alinéa 1763b-j45 qui tend à prouver que la gêne de l’attaquant est sanctionnable, ok si tu veux … ca reste une gêne très très minime, et avant tout un gardien vraiment pas pote avec ses mains (ou ses gants pour se chercher une excuse), merde !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.