Première mondiale : l’entraineur-plongeur

En plus il le fait bien.

Un modèle du genre. Lors de la rencontre Al-Arabi / Al-Wakrah, un contact en trois bandes fait chuter l’entraineur d’Al-Wakrah qui tente bien le coup. Pippo n’aurait pas fait mieux, Nani non plus.

11 thoughts on “Première mondiale : l’entraineur-plongeur

  1. Effectivement, il y a peut-être eu un peu de casse sur ce coup-là. Le joueur aurait tout de même pu s’excuser.

  2. question: c’est l’entraineur de quelle équipe? à un moment je vois un bleu ciel venir lui taper dans le dos, si ça se trouve c’est son propre joueur qui le blesse… il va se retrouver en CFA celui là :)à

  3. Ce qui est le plus mortel, c’est qu’à la vue de l’arbitre, le joueur bleu pointe le joueur rouge du doigt, genre « c’est lui qui m’a poussé », par peur de se prendre un carton. Est-ce que la FIFA leur a envoyé les règles? Me dites pas que ça se passe au Qatar, Blatter leur a donné une coupe du monde à organiser. En fait non, c’est très bien, on va bien rire pendant un mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.