L’école des cerveaux Avi Assouly

Mieux vaut en rire que s’en foutre.

Bravo aux Sud-Africains qui viennent de vivre une semaine de mouise. Après un match nul contre la Sierra Leone, les Bafana Bafana pensaient, grâce à la différence de buts, se qualifier pour la CAN. Sauf que non, ces qualifications se déterminent, en cas d’égalité à la fin des poules, aux confrontations directes. Le temps de comprendre cela, les joueurs ont eu le temps de faire un tour d’honneur, Steven Pienaar a eu le temps de montrer son ignorance de la situation sur twitter, et le président de la fédération Kirsten Nematandani a lui tenu à féliciter les joueurs à la télévision. Bravo à tous, bel effort collectif.

 

11 thoughts on “L’école des cerveaux Avi Assouly

  1. Ils n’avaient peut-être pas envie d’y aller à cette CAN, d’où leur joie…

  2. Et puis c’est pas comme si c’était marqué dans tous les journaux qu’il fallait qu’ils gagnent…

  3. Le règlement a été changé au dernier moment par la fédération africaine ce qui fait que l’Afrique du Sud ne s’est pas qualifié. Tout ça parce qu’il sont noirs…

  4. Franchement c’est triste, après les larmes de Ségo, la coupe est pleine. J’ai soudain une gros cafard…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.