Les beaux buts français d’hier

Rouge sur rouge, rien ne bouge ? C’est cela…

Dans un match au scenario incroyable (merci M. Duhamel) le Toulousain Adrien Regattin égalise face à Nice avec ce but splendide qui ne doit rien à personne.

 

Dans le même registre, Jovial scelle le score de la rencontre face à Lorient, 2-0, ce qui permet à Dijon de remporter ses trois premiers points en L1. Notons la performance de Régis Audard sur cette action, sans doute pour fêter sa prolongation de contrat.

 

szólj hozzá: Dijon vs Lorient 2:0 GOALS

6 thoughts on “Les beaux buts français d’hier

  1. 1) Regattin en équipe de France dixit Pierre Menès

    2) La joie de Carteron fait plaisir à voir.

  2. on même temps les niçois ne peuvent s’en prendre qu’a eux, ils avaient qu’à foutre leur penalty

  3. C’est bien vrai, j’ai cru revivre Ghana-Uruguay… Roy : « les décisions arbitrales sont en notre défaveur ». Effectivement, un péno litigieux à la 97eme minute, quels enculés ces aribitres avec vous.

  4. C’est pas tous les jours qu’on se fout de la gueule d’Audard, donc il faut en profiter. Quelle régissade, avec en prime, la gueulante sur ses coéquipiers.

    Sinon, deux très beaux gestes d’attaquant, et les joies de Regattin et de Carteron nous rappellent que notre sport est beau.

    Enfin, une compil’ des arrêts de Baptiste Reynet, titulaire à 20 ans en ligue 1 avec Dijon, serait intéressant aussi, si vous la trouvez.

  5. Foutre un penalty litigieux n’a jamais été un argument valable pour refuser des buts valides.

    RAUS la triplette Duhamel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.