Notice: Undefined index: mime-type in /home/jdvu3391/horsjeu.org/wp-content/plugins/ultimate-social-media-icons/ultimate_social_media_icons.php on line 256

Les dessous de la blessure de Ben Arfa (Agence Foot Presse)

Un réseau insoupçonnable.

Suite à la nouvelle blessure provoquée cette saison par Nigel De Jong, l’AFP a décidé de mener l’enquête, notre service soupçonnant un fait-divers des plus graves. En effet la corrélation entre certains faits est assez troublante.

Lors de ce week-end, Nigel De Jong frappait de nouveau sur les terrains, et ce dès la troisième minute de jeu. Sa victime : Hatem Ben Arfa, nouveau héros des Magpies.

Il serait à noter la présence de Jannie Du Plessis, rugbyman et médecin émérite dans les tribunes du City Stadium jusqu’à cette même troisième minute. Ce fameux joueur sud-africain blanc, néerlandophone, officie notamment pour le Groote Schuur Hospital, mondialement reconnu pour avoir effectué la première greffe du coeur sous les ordres du Professeur Christiaan Barnard. Pourquoi une telle rapidité dans les actes ? La réponse serait plus simple qu’il n’y parait.

Pendant que le monde avait le regard braqué sur Hatem Ben Arfa, quittant ses partenaires et la pelouse sur civière, personne ne prit garde à un détail : Nigel De Jong aurait, selon nos sources, changé de chaussures.

Drôle d’idée, mais le motif serait fort simple : après son tacle, l’international néerlandais aurait remis sa paire de vissées à son intendant, lequel les aurait aussitôt apportées à Du Plessis, chargé de prélever le plasma et l’ADN du joueur français restés sur l’aluminium des crampons. Dès lors, Du Plessis aurait transmis ces données génétiques à une équipe de son hôpital chargée de soigner… Owen Hargreaves, dont on annonce le retour d’ici à trois semaines le lendemain.

De là à penser qu’Alex Ferguson est sur le coup, il n’y a qu’un pas. En effet, Jerry De Jong, père de Nigel serait fortement endetté auprès de Sir Alex, grand propriétaire de chevaux. Suite à de nombreux paris perdus, Jerry De Jong aurait emprunté de l’argent au propriétaire du King of Gibraltar. Puis, pariant sur Général du Pommeau, il aurait tout perdu lors d’une course épique. Chacun connait les liens étroits entre la Camorra et la ville de Glasgow, ville natale de Ferguson. Jerry De Jong savait ce qu’il risquait.

Dès lors, Jerry se serait retourné vers son fils, afin que celui-ci lui accorde une faveur : récupérer de l’ADN sur un quelconque joueur de haut niveau afin que l’entraineur de Manchester United récupère son prodige blessé de longue date et source de moqueries agaçantes dans son entourage. Nigel aurait naturellement accepté d’aider son père et aurait même fait plusieurs tentatives, notamment sur Xabi Alonso et Stuart Holden. Mais les avancées technologiques en matière de conservation de l’ADN n’auraient pas été suffisantes à l’époque, ce qui expliquerait le retard dans le rétablissement d’Owen Hargreaves.

Cela permettrait également de gagner les faveurs de Karim Benzema en vue d’un prochain mercato. Sir Alex est bien trop machiavélique pour la planète football.

L’Agence Foot Presse est une agence fictive racontant à peu près n’importe quoi sauf quand c’est sourcé.
Toute ressemblance avec la réalité ne serait que pure coïncidence.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.