Entré à la 68ème minute de jeu face à Tottenham hier soir à Anfield, Luis Suarez n’a mis que deux minutes à circoncire Scott Parker à la manière de l’Uruguay. Les esprits chagrins diront que c’est le ventre de Parker qui est touché, le service leur répondra qu’il est juste généreusement doté par dame nature dans son infinie bonté.

12 thoughts on “Luis Suarez est le diable !

  1. Il le bouscule, sait donc pertinement où le defenseur se trouve, et lui balance son pied dans le ventre ou les parties, s’il est chibré mi-torse, et il s’excuse.

    je crois qu’on tous les ingrédients d’un infâme salopard sans couille.

  2. Scott Parker n’a que ce qu’il mérite, je prépare un paragraphe sur lui dans la prochaine Reds Academy.

    Suarez, je le trouvais énervant en début de saison quand tout le monde l’adorait.
    Maintenant que tout le monde le déteste, j’ai envie de le défendre. D’ailleurs, on vient bien qu’il ne fait pas exprès sur le coup.

  3. Combo poussette-coup de pied fouetté bien maîtrisé.
    Volontaire, je ne pense pas, dangereux, un peu oui.

    Trop chou le chat.

  4. il a juste cru que Parker pesait 50 kilos et s’en irait loin sur la moindre poussette. Mais non, le pauvre il a voulu résister. Pauvre Mme Lewis.

  5. A mon avis, Suarez voulait se faire ce « sale nègre » de Ledley King, mais tel le chevalier blanc, Scott Parker s’est sacrifié pour lui…

  6. Putain de Stephane Guy!
    On ne touche pas à Suarez, bordel de merde!!!
    Foi de Van Rommel, le prochain commentateur qui se permet une remarque négative et injuste se prend une escouade de panzer dans la gueule!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.