Manchester City – Chelsea (1-1) : La Blues Academy livre ses notes

Chelsea se déplaçait la semaine dernière à l’Etihad Stadium avec pour ambition de mettre à mal les prétentions des Skyblues pour le titre. Déjà relégués à 5 points, une victoire des Blues mettrait City à 8 points ce qui en septembre représenterait déjà un grand pas vers le titre, quand on sait que pendant ce temps-là Arsenal, Tottenham, United ou encore Liverpool peinent à enchaîner les victoires. Ces dernières années, Chelsea a souvent obtenu de bons points dans ce derby des riches, grâce à Lampard . Bien que Lampard porte toujours un maillot bleu (n’en déplaise à Didier Drogba, daltonien à ses heures perdues), il est ce jour-là malheureusement dans le camp adverse ce qui n’augure rien de bon. Mais bon à Chelsea on s’en fout, en ce moment on domine le championnat et notre ange gardien Diego Costa est là.

Mourinho fait dans le classique quand on arrive dans les matchs sérieux, gagner 6-3 ou 4-2 c’est bien mais que quand ça compte pour du beurre. Au goal le surcoté Courtois, en défense la classique Ivanovic, Terry, Cahill et Azpilicueta, une paire de MDF : Matic et Fabregas (qui contrairement à ce que pensent les haters ne joue pas encore en défense centrale), Hazard à gauche, Ramires à droite, Willian en 10, et Diego en 11. En gros faut considérer que devant on a des milieux offensifs à vocation défensive !

Le match

Une première mi-temps super terne où City fait l’animation et où Chelsea se contente de quelques contres inaboutis, c’est tout moche, et on retrouve un peu le Chelsea de l’année dernière qui casse le jeu et fait le dos rond jusqu’à qu’une bonne opportunité se présente. Opportunité qui se présente en milieu de seconde mi-temps quand Zabaleta se prend le chou avec l’ami Costa et reçoit un second carton jaune. Pendant quelques secondes on se dit que Diego Costa va aussi se faire exclure, mais non, notre taureau pur sang reste bien sur le terrain et il ne faut ensuite que quelques minutes aux Blues pour ouvrir le score par l’inévitable Schürrle sur une offrande d’Hazard. Malheureusement, et inexplicablement, les Blues se mettent ensuite à défendre telle une vulgaire équipe de League One et plutôt que d’enfoncer le clou, s’inclinent face à leur ancienne idole. Hélas, le score n’est pas là de 2 à 0, mais bien de 1 partout. Ô tristesse, ô nostalgie. Didier Drogba rentrera en fin de match, mais le score ne changera plus. Chelsea a laissé filé un match alors que l’équipe évoluait à 11 contre 10, et peut se mordre les doigts d’avoir laissé filer un Franck Lampard plein de fougue.

Les notes

Courtois (1) : non mais sérieux José, y a un moment faut que tu remettes Petr dans les buts, ça ne va pas du tout là !

Ivanovic (2) : d’ordinaire si solide, il n’a pas su défendre face à Lampard, qui est pourtant un des joueurs qu’il a le plus côtoyé dans sa carrière, genre au moins 6 ou 7 ans. Dommage… Il avait été si bon en février…

Terry (3) : il est allé au contact lorsque cela été nécessaire et son partenariat avec Cahill continue de fonctionner mais bon il court moins vite que Kompany ou Mangala et il n’a pu que regarder avec désespoir la frappe de Lampard.

Cahill (3) : bon et efficace dans les duels.

Azpilicueta (2) : utile en défense, mais aussi présent que Casper en attaque. Dans le fond, si ce match a été aussi pauvre offensivement, c’est quand même parce que les deux équipes présentaient des défenses solides.

Matic (3) : du contact, de la percussion, et en commettant moins de faute que David Luiz exactement au même poste l’année dernière quand Chelsea avait tapé City à l’Etihad (notons que Matic était déjà titulaire à l’époque).

Fabregas (3) : utilisé plus bas que d’habitude, sa prestation a du coup été moins bonne, mais bon ça reste qualitatif.

Ramires (3) : pas exceptionnel du tout, il a fini par se faire remplacer pour l’homme qui a marqué.

Hazard (4) : très intéressant offensivement, il a même défendu sans critiquer le système de José Mourinho. Il fait une magnifique passe à Schürrle pour l’ouverture du score.

Willian (3) : une nouvelle fois utilisé en 10 à la place d’un Oscar (qui porte le numéro 8 #lol) certainement pour sa capacité à défendre et non à attaquer.

Diego Costa (3) : son fait d’arme du jour ? Avoir fait exclure Zabaleta. Il n’a hélas pas marqué mais a été super utile à toute l’équipe. Il avait la baballe du 2 à 0 mais un poteau s’est interposé.

Les supersubs

Schürrle : as usual, il est remplaçant, on le sort du banc et il marque. C’est quand même tentant de continuer à l’utiliser à la Solsjkear.

Drogba : la légende a tenté de conjurer le mauvais sort face au néo-mancunien Super Franck, mais hélas, ne score pas à la demande qui veut.

Mikel : rentré pour mettre des gauches droites avec un air patibulaire à la place de Willian, il n’en a apparemment pas assez mis pour empêcher l’égalisation.

Au final un Chelsea trop frileux offensivement et trop friable défensivement laisse passer l’occasion d’asseoir un peu plus sa domination sur la Premier League. José n’était pas là pour les 3 points de toute façon, il a en quelque sorte eu ce qu’il voulait. Le but de Lampard reste dur à avaler, et sachant qu’il voulait rejoindre la MLS on a encore du mal à comprendre pourquoi Chelsea ne l’a pas gardé en prêt.

Masterkoube

Luke Seafer

Fils de Satan, fils du metal, fils de la haine, fils de Cobra.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.