Salut les pines d’huîtres,

Romain Métanire nous manque.

Metz que une interview : « Le FC Metz très gentil avec Nicolas »

Rigobert est un peu ronchon ces temps-ci. Non seulement Michaël Schumacher n’est toujours pas mort, mais en plus son FC Metz patine. Et comme la déroute appelle nécessairement un bouc émissaire : Rigobert a élu Sylvain Marchal. Entretien.

Sylvain Marchal, bonjour. Vous êtes le fer de lance des récentes défaites du FC Metz. Qu’est-ce que ça fait d’être l’unique responsable ?

Bonjour Rigobert. Je comprends votre désappointement mais j’estime ne pas être l’unique responsable. Et deux défaites ne sont pas non plus dramatiques. On est toujours premier, pour un promu ce n’est pas si mal.

Ok. Je vois qu’on ne peut pas discuter avec vous. Fin de l’interview. J’interrogerai quelqu’un d’autre, merci.

Voyant qu’on ne pouvait pas discuter avec quelqu’un d’aussi buté que Sylvain Grégory le Marchal, Rigobert choisit donc de ne pas discuter avec lui. Et préfère interroger quelqu’un qui sait se remettre en question : Nicolas Fauvergue répond avec le sourire. Lui.

Bonjour Nicolas, vous étiez « le petit nouveau » du FC Metz, même si vous êtes plutôt grand et pas forcément très malin.

Timmy ! Oui c’est vrai.

Vous avez régulièrement été moqué durant votre carrière : certains ont même été jusqu’à vous cracher sur le visage lors de votre passage à Reims. Mais à Metz vous avez trouvé une famille prête à prendre en charge votre handicap.

Le FC Metz très gentil avec Nicolas.

Au point que vous parliez récemment de racheter votre dernière année de contrat à Reims pour pouvoir signer à Metz. C’est de la démagogie ça ou vous êtes sincère dans votre démarche ?

Laissez Nicolas ! Faites peur à Nicolas !

Le FC Metz a récemment fait signer Eduardo, une petite brésilienne qui voudrait bien vous prendre votre place. La concurrence vous fait peur ?

Non Nicolas pas peur. Nicolas saute très haut pour dévier. Nicolas court et bave en courant. Nicolas mouille les aisselles de son maillot. Les supporters aiment Nicolas. Nicolas heureux d’être content à FC Metz.

Effectivement votre jeu de tête offre des possibilités différentes du jeu de corps de la nouvelle brésilienne, c’est un atout. Avez-vous d’autres qualités ?

Nicolas sait compter sans les doigts et Nicolas peut maintenant dormir tout seul.

Ah oui effectivement. Eduardo n’a sûrement pas ses atouts là. Les récentes déroutes du FC Metz vous inquiètent-elles ?

Timmy !! Timmy, Timmy !!

(NDLR : L’infirmière accourt et remet sa muselière à Fauvergue. Elle confiera après coup qu’il ne vaut mieux pas aborder avec lui les sujets qui fâchent. Il peut vite devenir incontrôlable. L’interview reprendra quinze minutes plus tard, une fois Fauvergue calmé. Cependant, l’incohérence de ses propos rendra la suite de l’interview quasiment intranscriptible avec des mots. Rigobert vous la raconte donc en images.)

 

 

 



data:image/jpeg;base64,/9j/4AAQSkZJRgABAQAAAQABAAD/2wCEAAkGBhISERUUEBQVFBQUFxUVFBUVFBQUFBQVFRQVFBQSFBQXHCYeFxkkGRQUHy8gIycpLCwsFR4xNTAqNSYsLCkBCQoKDgwOFw8PFykcHBwpKSkpKSkpKSkpKSkpKSksKSkpKSkpKSkpLCkpKSkpKSkpKSkpKSwpKSkpKSwpKSkyKf/AABEIAKABOgMBIgACEQEDEQH/xAAbAAACAwEBAQAAAAAAAAAAAAAEBQIDBgcBAP/EAEIQAAEDAwMBBgQDBgMFCQAAAAEAAgMEESEFEjFBBhMiUWFxBzKBkUJSwRQjYqGx8CQz0XKisuHxFRYXQ1OCksLS/8QAGgEAAwEBAQEAAAAAAAAAAAAAAQIDAAQFBv/EACoRAAICAgIBAgQHAQAAAAAAAAABAhEDIRIxQQQiEyMyUTNhgZGxwfAF/9oADAMBAAIRAxEAPwDJ6k0XwlMw8kdNPfqhAATZRYjPaaFxOFqNHlNwCk8OEwoqkNde6yAawBJNcqQ1WSa623KyGq6k6R2E1BSKa+XcbpTOPJNqfTy5EyaNhaxhDBUlqMZWF2FKXTbKuCGxRsAxghC8fDZW00luijWSLBAm5KvhhJKqp4CTlO6GjshZqAZKcgKqKnJcnM0KVVOpsjJtkjomSszQxZTW9lOeC7NwIIGDbOb2tj0yspW65K/F7N8hj7nlX6HVlrwd1iMi5sPmF/r/AKIuBkh3CxFw7uE0pJGSYIsC0EPDMNNssOMGw+y8nmijbuFy37njJU1F+DcQR8FwlVZTrR0kscrbsPuOo9CEHWwBE1GcgpzdOqenvZVwwi6cUcQwlFo9ioTYWRzaewyiISFKU4WMkJamkPKCdIRhN6pwSiof5JWg0VulypllwgzKrWVQSUAGqaUXVcUdir6idBd/lMhRn3OEDVU/kEbp84OCjpYwQjZjJ3N1dGUTXUwBwhGmxQAWlxUHxoiGPdwiW02MhK5UYRztQlkzr4bJQXq8HaHQY+deNmsUK+TKgXLUEZv1UWVDdSdfKEjbdFsoieEaoAQ2suj6Ch3ZKDhobWT3T3gLDILpqGysewKmassgjVucUknRpMrr25wk8vhK0Hd3QNZQ+aCEBaeQK94BQwAaVZ34TsNl0DBdN4XhoSEz24VVbqTgw25OPZBIKZ5r/aEk7IjYcE9T52Pks68knK9eLZ6qq5PCt0EtcRYWvfr73xZSp6WRxAYCT+oF+fZD3V7Z5Obmzc4vYHi9voELCbHQNblhk/xDbtsGkONuB06HHmmWpt78tkFow4XbkXc3hmAbW/0KyWgyyyShhNmuuCSMZyQfXy+y11BooeW/jjG4C7bDdyQADcC3njlLdDJWLYY5Gy+Ai5FsY3BoAPKIrKpwAPQ3t7jkK3XOy0sbmO6B1rA4BJA+3W6LdSd5FJEbb2NDmDAOCTcD1u4YQuzONCaCtuUyp68BIqWnN0W4WU2TNCzVgF9JqV+CsyHm+ERFIUvQBlUVRPVLJKpfSvKpDLrWazzKMhisFTtsr46ocFG7AQqWXBSh5sU3nqGgGyUzBZLYC+lrdpTVmpN81lpSVKlebpqMPa2pBQDjcr5uVC9ip1RhpStsmO4WSOnqSPZWVFbdJKNsFFWpv5SAlF1k90DddUI0ikS97VVtRkrEO9qJi+lYtBptLdZ2l5Wo0+awF0rdGLZ6SyWvqNpTOvq7hZ2pkuVkxmw59ddWQTWKROJ6IqOqtyg42IzTMqm8oatnB4SV1USpwTOPVCqMETUv3VEtLjCOiypVeMBLYWhMSRyhK6S4CY1IwlVR8w9lSLAjyHT3PIwbEX+iZx6U1v4fqnVK0GJpA4FlTK9UKpC46cw/hCJoNIYHtDzYG/0PT6IqOmeW7gx1uhANjZesqdnI+6V7KJJD3s9o8Rk2h1r4J29B785sukaf2fjsN1jYYsNtyRYk2+v3XMOzVS5z8Gx49cnn9F1/QonWbc3xf262XO17qOnXGyjW9DZJA64sbEA54vf+q52yHYGtLQ5zcDzte7rHzAF7LrmssvGQOoXF+09Q9ocGixY4XJx7WPuE606Iv3RsUVrQ2RwHFzb65C8EIOUsrK0kg/wjn7IqjqbjKz7OVl8lMLYVDRbhHF4ASuWfK1Clkj0O6axVcs6DnqVoxAHv1DCFdVIF8q9YVZJIIcx5Kv2ICNxBRgmPkhJAKKmNUwvyrJ5SVFkSmANhIUnQ3yhonWRjJFNsAM91lW9yuqI+qFcTZPEKA5jlUq+Vqp2roRQdRUhIQtbTFvRa2jpQRe3CD1WnxkKSFRlYXp1TVgskwh8RTKlpkJBYTUzl2AgXxEcp1S0W72HKtqKQZFsIpAM7sXv7OTwEd+zWcfRMRTjbYBEJnjGRyiIGlE1TBb2XtLH5oNgPgcKTJD1Rb2CyrawKM5UK2CVQBCSVzCCFrRRAhLda067fALFgDj6i2SP76IYpWxoJth2mMLYG7vJVuqmXtcfRUag574Y9hs0tBPS/RZ+WneASOnJbc2Hqei6E0XNnQay6I+A48kPWyd48vd1PRZehD8ZOeM+RWt0nTpKhzWRNL3kcCw/qhdMom5ICj1psD73yPJa3R/i9st4bjAIPnfB/vyWE1Sicx5a9u1wJDgRkEdCiNI0EvmABaWWub7muJ/KAM3v1S35G30jumk9t4aqwbh33H/RJfiVTjuWutkuAJAzb+yguyPYypppi47DGeAHbnD0vYcLV9q9PEkLcbi2SMgefiAspN27KqKqjmVT8OXNpzJLK1k1nd3EeX7BucL+dgVl6WkcF1LU6xk0LZB81P3ok3dTJGQLD1cAFkKWlBCaEnIj6nEsdV2KHxEBKqm4WqqKUWWa1FuVSJytCuWUlDOJumXdIeamIT0CilqsaxfRRJjS0W5AUlQUW5MX6aAEfQ0QaFdVOACm5AMpVQ2Kgwq3UJRfCDaVqMXHnCNp4L+6HpWi6b00dkrQAd1OVRVU4ATwsCGqoQQigmcmjQtkzqh0S4qysdM2dJWBo9CgNVrW2wiaHTi5t0s1ijLfrhKkBA1BTbslOv2UAL7Q9NLgE5qqDaMqch6sT0soa6x4KKqJWgXJCXVwtwlksnQlPF6A1QYKhrnEfZEvqg0eLp1SUi5VjYCeVuVC2WGbeccXumNKQOUAxm0o0TiyW7ASqRlQiguVU2e5TGliupS0ZoY0VHjKq1elDGF/Wxb9Dn9D90bBgK6aEPbtdkFSg9mxy4uzKwsvTxjybY+4NsoIwACzRa/Nja/v5p4+nDRtHT+h/6ISWEBdqaOtIWQafc3K1/wAO5Qyvi3eRA97LN95lX0Ne1kjHtN7H6rNoeCpnZe2HYuCrjL3N2yNBIe0C59HeYXOdP7PxskvHI47ehwQR0K6VT686eMsiY4u7sfvCPAHkfIT1I6rnFOJW1bmSsLZOo/UeYU27LQjx7Og9nAWg7iSLDnzTOpAIG69g5rvs4EfzskukykCxVPbjtA6kpmStz++YMdRZzv0Ci5XpFGktsQ9u6cUtPl259VNuNrAAM3OIHmLvasvTaiAEF2z7aP1B8ZLe7ZEHBrb3JLiC5x+wSanqHLoiqVHn5Z85WaCqrcJHMc5RjX3UhpxcnRIEiaFGpaLJszR3DoVRU0FhlMYRubZN6F4ABSmqGVXDUub1wg0KzXtnAGCk9dXXwEtdXuOAqwSk4ilhF1ZHCoMVzZLJWYsDLIhtUVKmYCMq11ODws2gE4qm4Un8KqCmI4V0kRsl+KkbkJawgJaXpxWUxS4wqsZpjJm+oT4AlmvEJRR9qdrbEXS6v1gyOulVlLOm9mtO8A9k21TTgYz6IDsnqDXRN9gnOp1AEZ9lJuii6OZa0dt0iBuU27QzguKUx5wFRPROTL4Y8pgKdRporIpzsKcnfRJgdWzCAAN7JnKbqUdIl5cRbF7W2TKlqLLySjsFUwWKDlyRmxvDWXTmi8VlmYnJ9pVV5rnWmKnsK1nTGiJzmtAcLEn0vlZd2VupZWuaRfkEfdYNxsSuu/sd2KXgEcQL+aGdg8gfVW11GXHwuLb9QgYYJovx89S0OVk9FNtnQuw3a5sQEcklubbuM24JwtRq+oU89XTyRuHei7XAEEOaRcA/W/3XPOyul0tVLtqzK7FvCQxptxfbxyVrKT4ew09VG+lc4MBBLHHdnr4vspSdHSovTNdUQBp8PWyyHxcntSQM/NKT9GsP/wCgtrV5cFzb40TWFL5fvv5d3/qo4/qBn/DZgG2UmyWOELDPdWtN10uzyhnSz5ytTpUQcQsUWkdU00fVjG6xKKkHkdNp6Zu3hJ9d01u02ClR66wt+YJbrnaFpwCmckFsyVTSXcvGaXdfftgLslNIn4S8hRYzRTfCN/7Ewm1IQeU3hp22W5AMHWaeWJc42Wv1mEBY/UWkHHCyZkNNLIcLFO42ABZnTCbJq6YgXuoTTA0F96Lq59QLJDNqNlWdVCg8MmLxGlWRZJXWuvanUrhA/tS6ceNxQUqAQVIFQ2qbQuosans1rrorA8LQaj2kLm2CwlJJZFy1YsueULYLJVs2511fTsCT/tFyjoZEzjqhWNRVABCVGoXwELNKeioijJSxjQLGUE108o2XCSUcS0NBGfoo5KFZ9PGgmQptUNxhCiNJ4FZFlOrY2kFXBuEuq9Xij3XeLt5aDd3sAhGLb0AcxVDiszXv2yO8rm/+qoqu1ZLHCMWwcnnheuO5rT/C3/hC6YY3HbL4HbZe19wFCUXQPeOYcZHkrX6g0jlOdlmz+Huj08znteSyQWLHB3PNwW9QujafQFh8Rvbj1XDNH1/uJQ8HI6Lqmj9re/YNuT1JFgFGZfHLwP6ypANhyuafG6J2ylc0Etb3tz0BOy1/stvkvze6W/EzQy+iFRGSJKUF1uWvieR3jHt4IwD9EmPUjeoT+G67OBtmsjKSoXQa74a0r4BPEZGbmby24cBcXO0HOPL0WJquylRGXlgEjWFg3MPIlBMZA5yAuzTPDh6rHPV0XNlQVXVWOEFJUvbdrgQRggixH0QzpCUeJ0qmNI9YeOHL5+puPJSsFe7keIaDxVFF0+quHVJe8UmyIcQUauj1c35T6LWiAPJc+jqbIwag7zwhxNRq9T1MEe6zdS+6Fkrnea+hmuslQKGNKwgCytlqsZQ0NRYISurb8LUEqqZkP3qoe+69YU1BCN11HcvNyhuWAFRsUjGvISrXrBspabFTL1HaroolgMGKLpyq5IV5E6yDAHhqLgp0AyRNaR2FCdoVhdPDZOaM4SymyVCq7RxxYaN7vT5R7uUOMpdCMdvbylFVr9M1hIk3vuQGNaehtdzjgD7rN6j2lmeCN+2/IbgW8r8lJmmwXRjwV9QGnJDat7SzPwDtHJDcG3qeUmDyd1+TlfDg+q+iC6FFLodKi+B+FodNqA6MDq3B+nBWZidbCJp6osdcfUeY8lpK0NCXCVmjfGgaiiB4wiqWtZIMHPUdf+alIxc7tHcqYrbSG66j2M2iNuVzp7StN2Y1ARscCclTn0VxJJnRaSXfJfyKa9oiBp9Tu6xPaB5l42NH/wAiEq7OxeHceqG7Sa42VvdtP7thuT0e8cEebW/zPskxr3Cevzxw4rf6ENmyFrR+FjRb2ACw8kpjog4m579rQeuyCR2xv0Ad9wtJVaw1rHOPDW3+wvb7rGdpJjFSUsZ+c948j+J5Dj9t1l0pHxmO5fuQ1vVWVUjy9jdj3EtBb4hnFiM3VFF2Jgle6LdIyctDmMsCGtIDg+Rx+UWPHK9iLaNrXygPqJACxh4jB4c4fovtNqZGNrjuLqiRzIAfxEvf4rfRtk50w5xT4yaEVZ2UmZfaWyhpsTGbi/lnlJ5YS02cCCOQRYre1VomMiab9yCZCODIfmHrbATnQ9Jg1CB3ftFr7WPH+YHdSD1Axg4yjZWHr5xfvVr7nJSvAU97T9lZaKYxyZacxvA8L2+Y9fMdEmdEnWz14zUlaPAVa2ZUFq9BWGLHPupRykKpegLADP23CGkkuor4oUYgVIL4L66Jj4lRXpX1ljBzApkLxhRDYroGKmR3R0MWFKCmRRiwjxA0ATswgkxqEDIEgD1pTOikShrkfTOsCfoPdBxsWTpWWapqBB2NNgfmt19LpQ56nO65B81WQqRSS0TW9srsov4Vu1RcERiBGF4wqVsL5rVg2fOC+BUgF9ZYB40kZBsUdT608Yd4h/P7oRsJPAP2RVJpTpB4XR3/ACl4a4+10HEKm4jSOfczeB4Rz1t7gcLyl1FoeOuRgIduh1MR3Na4erQSPuMI2kmaHWmjDXfmbYXPm5t/6KbggS9VOK1s3P8A3jlkiDGjYzr5n3Seu1P8IOByfMqmmqDIDbDWA7jcBoA6nqUPRvbsfUzf5TD+6bxvI4NupJ4SKNHiTeXPLlkdlskpe6FrsB8jbMPL2ty57vIC1reqtkjZNVPnl/yaYbRfh8ly4gf+4n7Jd2PlfVVzpX/hY8tHRvQAfcoOTU7tLeI4g42/PI4nxHzNynod4+D4ruv5F5q3VVYHO5fI23oL4C0vZRoOo1Tvyd+9v+01zgCPVIOxkO6tiv0cD9innYh16+f+Iyj7lyLOjNSUkvCQir6otY5vUuN/W62vYqqENC2Q8NErvc3sP6LAdoBad7fymyfNqiKGnhb80rnD6bz+tlvBKeP5UfzZt+0kP7VpbS6xeI2ysv8AMC3xPt6ll/suUmkwur0lSA+OL8LJqeE+rXxSBw9iCFz7WNONPNJE7ljiPcfhP1Fimgzo/wCdK04Mzk8NkNZNJ2XQwpCU7R6fQIFJoRjqKyhFDlCjFYhKhJHZOoaXCFq4bLUNQqXy9cokoAPbr1QuvtyxhgG5TSkahIo0wpxZPxAnsLsAh6iZTfNhLqiRYdnk0qEe5fPcVW05QcSZe1nkr5XWBHkNv1PzH9F9Tt6+WVTMcfzPuf7CBHL2kVNFwonlX04wVXtQEvZ50VbhhXOCrcOEwUyO3C+ATbVdLbDFEdxMkg3ObizR0/v0KEoYdzs8IAU01ZfSaQHbS5/zZsBx7rQRaLBGAQ3cfM5/5Img09gZuxbp6IKtqXPOxmA3k9Epz83Jl9LG17wwDrwP791PX2UsYADWl46Nt/vFC0NI937unBJOHO6k+i0WmdhG5dK4yEXuWkNYCOQHuvvP+yCPVN30PG5uoIyMlbUPZYuLIvytwOtklo6ffJnzvddP1vseHMLWBweMWD2u4/hcG3NvIrI0ei928g/hPkQfW7TwUXFpFHCUIttFkdOSCBgEWNsYSzXpZLMhvua0NtYcWuA3HK0UzwLMb1/TlAyR7QXHk/yU0jjguO2T7DzinEplBY5zbN3Cw+6yVRIcjoST75Nk/wBU1buyGtsQWndfNyeh9FmiikXxwbk5vyabsBF/imnyv/IFXdjJbVrvV7v+Ip/8KoqV72tmBjmN9kgd4Xc4LTj0X0nw/qqOoila3vYd7nOlju7wk43N5HX0WcWRyQb5v7/0Y3tfFtrJv9q/3AKcaRCP8K93yxQyvPv3pa3+ZCp7UUZlmD2jL4TKB18JdcH6ApxpFJ/h4CeDHGPf9++Qj/dCRvRHJl+VH/eAmKrvVE+dfA0e0ULgUT8UdLBMVQ0fM3u3+7ctP2uPoEj0OTfPD6zVNQfbDGn7hbXtWzvKIj8px7hu/wD+hH1Qh9SEjk+Flgcsjp0fS6YXX2tc63O1pdb7Dn0VLJQCmdHrDGsLHB/4rGMhpO7kOO4W558Xys8Pgz2T9p9BH3bKo+y9RMxr4YXPY9/dscDGA54BJaNzgeAc8YOUkqtLmjftfG8HwG1t3+Y0PjF2XF3NcCBznhbin+IMUUe3uZA4NwWuYW946Oq3usSLDvaq4PJawXAIsva74q0shDXQTiMSbiwfs5D2se2SPvCfEcxQAta5uGHxHAEm2w9GabpNQyISOhkDHENBLckuLg3wfPYljwDtsS02KXTabNIyR7I3uZFbe4CwaXPEYbnl29zRtFznha+j+JsNmGeOeaQNlBnkFOZYzLG5rhEOHMLnvcGPNm7rDdZEf+KsWwXjqN+STuiPi31UoddhZe8k0RIAaD3XsFtmbOWT0UguSx4AJBJY4AEGxBJGDcgfVQNHJ+R/y7/kd8n/AKnHy/xcLp3aP4nU1TBNCYZ2tkGAO6tiXvA13iNgWxU7CRc2Dz5XlL8YId0zmwzkuuY9z2m24Tju9u4iNje9j+W+7usgXwKAcufRSAXMbwLXuWOAsbWNyLWyPuFHu10ftJ8RoaqnmiiimYZRsaXlm1rTPE8ggOP/AJVPAwAeTljBRopWY//Z

https://i0.wp.com/i.eurosport.fr/2012/09/29/894419-14968835-640-360.jpg?resize=494%2C277

 https://encrypted-tbn2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTxKZ3a3afBeXQQ8FhH8Qlrz_hI61cjjPdEKLk0ojaHKGiBZvtyOQ

https://i0.wp.com/sport24.lefigaro.fr/var/plain_site/storage/images/football/ligue-2/actualites/faire-quelque-chose-de-grand-425487/7341697-1-fre-FR/Faire-quelque-chose-de-grand_article_hover_preview.jpg?w=640

 La news :

– Deux recrues pour le FC Metz : une petite cow-girl transexuelle en attaque, en la personne d’Eduardo, l’ex grantatakan d’Ajaccio ; et une petite saloperie de félon qui été parti à Porto quand ça sentait le vomi sur le navire messin, avant de revenir la queue entre les jambes quand le ménage a été fait. Rigobert risque d’être intransigeant avec Thibault Fion.

Metz que un contexte :

La crise. Depuis que Bernard Serin a agité sa moustachette dans les médias pour clamer que désormais Metz visait la montée et que Marchal est titunul, Metz enchaîne les prestations médiocres et les résultats qui vont avec. Après avoir buté sur le mur cristolien à Sinsinf’, Metz est allé gentiment perdre ses couilles sur le terrain d’Arles-Avignon-Thonon-Gaillard avant de pousser l’humiliation jusqu’à perdre à Niort, un club dont les joueurs sont des chamois…

Malgré tout, l’avance accumulée et la relative nullité des poursuivants permettent à Metz d’être toujours premier avant de recevoir Caen. Malgré la probable titularisation d’iNez, pour combler la suspension du non-hollandais volant Romain Métanire, Metz retrouvera ses autres suspendus, et pourra tenter sa nouvelle Brésilenne en attaque. Pas de quoi casser une patte à un canard, mais peut-être suffisant pour fumer Caen, comme au match aller, où Metz avait violé les Normands, avec la manière et sans capote.

La tête d’affiche :

 https://i0.wp.com/www.fff.fr/common/bib_img/pages/530453.jpg?w=640

Mathieu Duzemel. Petite tête de hérisson, petite carrière de hérisson, petite bite de hérisson, le grant’attakan dégoulinant du SM Caen est une sorte de globe-trottoir ou de sale chien de mort, qui s’en tamponne la rondelle du maillot qu’il porte tant qu’on lui donne la balle pour qu’il puisse tirer comme un âne et planter le plus possible. Chaque but alimentant un melon que le joueur cultive de son mieux, accumulant les prises de bec, les ambiances de merde, et les pétages de plomb. Passé par Metz dans l’entre-deux guerre, fer de lance de l’attaque de Bijotat, Duzemel s’est enfui sans connaître les joies du Natianal, préférant étaler son manque de classe chez les Normands. Rigobert n’irait pas jusqu’à dire qu’il souhaite sa mort, mais un bon tibia-péroné par Gaëtan Bussmann le ferait quand même sourire. Bon match Mathieu Duzemel.

Le match :

-3e : Marchal titulaire, Cornet titulaire, N’Gbakoto et Choplin sur le banc. Donc maintenant c’est sûr, Cartier n’a pas d’âme.

1e : Metz sort les tambours de guerre et attaque sans aucune pitié. Les Caennais se replient directement aux vestiaires.

2e : Stéphane Lejeune pioche la carte « patte de fée » et botte un corner superbe sur le pare-brise de Bussmann qui n’en demandait pas tant : 1-0

3e : Pablo Correa se retourne dans la pénombre, l’oeil hagard.

5e : Romain Inèz s’applique et distille une passe tendue et travaillée, superbe, directement en touche. Le début d’un festival de contre-football populaire pour Romain Inèz.

6e : Le pantalon de Pablo Correa n’est pas au mieux.

8e : Sylvain Marchal non plus n’est pas au mieux. Il a déjà perdu plus de ballons que Milan dans toute sa carrière.

13e : Eduardo paraît affuté. C’est fou ce que la chirurgie esthétique est capable de faire aujourd’hui.

17e : José 16 envoie une flottante totalement hypocrite en plein vers le visage de Johann Carrasso. Le gardien messin ne se démonte pas et la capte tranquilement. Ah non. 1-1.

21e : Marchal avait pourtant bien pensé à coller sa carte de Grand Invalide Civil, mais les Caennais ne respectent rien et s’amusent à lui tourner autour en se moquant de lui. Milan sur tous les fronts ne peut rétablir l’ordre.

28e : Pablo Correa reprend le dessus dans la douleur.

32e : Caen fait le jeu. C’est vraiment chiant d’être nul.

35e : Maxwell Cornet demande au banc une couche neuve.

42e : Kashi tire et cadre. Les poules ont des dents.

Mi-temps : Alors que les supporters messins espéraient passer une mi-temps tranquille sans Romain Inèz, le FC Metz leur fit la surprise d’organiser un petit spectacle pour célébrer le nouvel an chinetoque. Une bonne demi-douzaine de chinetoques de mes couilles en culotte courte vinrent donc sur la pelouse de Sinsinf’, en agitant un dragon, en courrant comme des petits Pokemon, le tout sur une musique chinoise ignoble et assourdissante. Alors, Rigobert vous voit venir avec vos remarques sans nuance (« il faut tous les brûler ou les noyer dans de l’acide » ; « les chinois c’est tellement immonde que ça me soulève le coeur » ; « j’aurais préféré naître sans coude que d’être chinois » ; « le chinois est-il un mammifère ? » ; etc…), mais tous les Chinois ne sont pas des Chinois de Chine. Il faut faire attention aux clichés.

53e : Mathieu Duhamel, jusqu’alors transparent, tente un coup droit long de ligne dans sa surface. Wilfried Bien ne supportant pas le tennis, décide d’accorder un pénalty aux grenats.

55e : C’est Diafra Sakho qui va tenter d’enfoncer Mathieu Duhamel. Plat du pied, sécurité. 2-1.

59e : Maxwell cède sa place en suçant son pouce.

63e : Milan blessé, cède en grognant sa place à Jérémy Choplin, qui entre en flottant sur le terrain, avec un halo de lumière autour de lui. Rigobert choisit d’y voir un signe.

67e : Marchal lui tend une pomme bien rouge avec un sourire sardonique. Choplin la dégage en touche.

71e : Inèz dégage de la tête, son meilleur pied. Mais là encore, seule la touche parvient à intercepter ce ballon trop travaillé.

75e : Inèz claque un tacle de toute beauté. La magie du football.

77e : Entrée de Laurent Agouazi. Sinsinf lui adresse ses salutations les moins distinguées.

79e : Eduardo a le string qui gêne et demande le changement.

81e : Entrée de Nicolas Fauvergue. Le match va donc finir sur les chapeaux de roues.

84e : Rigobert est inquiet. La fin du match approche et Duhamel court toujours. S’il devait finir le match valide, ce serait un terrible coup dur.

88e : Fauvergue est chaud patate, il court partout la tête en l’air et en faisant la toupie.

93e : Monsieur Bien renvoie tout ce beau petit monde aux vestiaires. C’est lui le meilleur.

Le résumé du match, sans oignon sans piment.

Les notes :

Kévin Carrasso, 2/5 : Oui 2/5. Rigobert fait ce qu’il veut.

Kévin Inèz, 2/5 : Sa capacité à vraiment faire n’importe quoi quand personne ne s’y attend rend sa prestation hyper spectaculaire. Inèz fait vibrer les foules.

Gaëtan Bussmann, 3/5 : Buteur du soir, bonsoir. Un de plus du pare-brise. Sinon, la rugosité faite homme.

Guido Milan, 3/5 : Un cap, que dis-je c’est une péninsule. Un poil moins bien, mais Guido reste un caillou, énorme, qui prend tout de la tête et chez qui la mère De la Batte ne moufte sûrement pas. Et les enfants pareil.

Kévin Marchal, 2/5 : Marchal a gratté un point en fin de match, montrant qu’en dépit de difficultés énormes sur l’ensemble du match, il y avait toujours quelqu’un à la barre. Car sinon, capitaine Marchal ressemblait comme deux gouttes d’eau à un cédez le passage. Autant foutre Jeanne Moreau en charnière, ça serait la même chose, mais encore deux fois plus marrant.

Ahmed Kashi, 3/5 : Un match comme il les aime, brouillon, qui se termine avec des tâches de terre sur son visage chauve. Kashi est partout en même temps. Un don d’ubiquité qui fait clairement la diff en Ligue d’eux.

Romain Rocchi, 3/5 : Le vrai chef de l’entre-jeu, d’où il fait la loi comme la circulation, d’où il distribue les petits pains qu’ils n’ont pas eu dans leur jeunesse aux petits noirs de devant. Un spectacle humanitaire de toute beauté.

Stéphane Lejeune, 2/5 : Une passe dé sur un corner option « précision d’orfèvre » et puis s’en va. Par ci, par là, sans jamais trop savoir pourquoi, mais avec vaillance.

Maxwell Cornet, 1/5 : Quitte à foutre du tout mignon dans son couloir droit pour compenser la laideur d’Inez, Cartier aurait pu mettre une peluche de noir. Soit la même chose, mais en mieux coiffé.

Eduardo da Silva Gomes el Pedro de Thiago Oliveira, 3/5 : Fluide comme un poisson dans l’eau, l’acclimatation d’Eduardo s’est fait sans anicroche, avec tranquillité et élégance. Comme quoi, une petite pute brésilienne de temps en temps dans un vestiaire de gros noirs, ça peut vous changer l’huile d’un collectif quelque peu rouillé.

Diafra Sakho, 2/5 : Là aussi, celles qui ne sont pas contentes seront priées d’aller voir ailleurs si Rigobert y est. Il n’y sera d’ailleurs sûrement pas. Si le 2 paraît quelque peu sévère, tant le Diaf s’est une nouvelle fois dépouillé, il n’avait cependant pas été aussi laborieux dans le jeu depuis longtemps. Et longtemps c’est long.

* * *

Génie N’Gbakoto, 3/5 : Bien plus footballeur professionnel que son cadet qui l’a précédé sur l’aile droite, le Génie a fait du bien sans en faire trop.

Jérémy Choplin, 4/5 : Quelle entrée ! Avec autorité et classe, Choplin a à été tellement bon, que même Inèz et Marhal ont paru assez faciles ensuite. Si on lui avait laissé le temps, en plus de stabiliser la défense messine avec l’efficaité zélée qu’on lui connaît, il aurait pu pété la jambe à Mathieu Duhamel.

Fauvergue, non noté : La grande autruche a déboulé sur le terrain avec une grosse trique et une envie débordante. D’ailleurs ça a débordé et Fauvergue n’a rien pu faire.

Pour ceux qui aime le sexe avec les animaux, le football sous toutes ses formes anales et les blagues sur le zizi, Rigobert est inscrit sur Facebook. Il ne l’est en revanche pas sur twitter parce que les petits oiseaux bleus, tout ça tout ça.

Rigobert Pirès.

4 thoughts on “Metz – Caen (2-1) : La Metz que un Club Académie en leader anal

  1. C’est la dernière fois les références sur la sexualité trouble d’Eduardo. La prochaine fois c’est une mise en demeure

  2. Continue sur Eduardo, on en fait encore des cauchemars Route de Lorient.

    C’est pour ça qu’on boit autant, on n’arrive pas à dormir sinon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.