Petit conseil à Fred Thiriez

Wunderschön, semble-t-il nous dire.

Vous. Oui, vous qui souhaitez créer une chaine LFP pour faire monter l’appel d’offre télévisuel de la Ligue 1, ce championnat aux joueurs qui marchent et défendent mieux que personne. Oui, vous l’ancien avocat avec une moustache. Monsieur Thiriez ! Il ne nous entend pas. Et bien, qu’à cela ne tienne. Vous, oui, vous qui souhaiteriez créer une chaine pour concurrencer la LFP pour avoir de l’audience et des buts, tentez votre chance avec la 2te Bundesliga. Le match entre l’Energie Cottbus (quelle belle ville en plus) et Karlsruhe a fait des étincelles, avec des buts, des beaux, en tous genres, des laids, des coup-francs, du suspens, des erreurs, bref, du football. Le score ? Cinq partout, soit la possibilité d’économiser quatre matches nuls 0-0 en France pour un match de zweite Bundesliga. Ca fait saliver.

5 thoughts on “Petit conseil à Fred Thiriez

  1. De mémoire, il y avait eu un 5-5 entre Lyon et Marseille l’année dernière, et avec un scénario complètement fou.

  2. J’ai vu ça hier en direct, avec des commentaires roumains: foarte bine ! Sauf les 10 dernières minutes parce que le diffuseur a zapé sur le tennis.
    Le match mérite d’être vu en entier: pas un instant de répit, du foot sans agression, l’entraîneur de Cottbus qui jubile à 2-0… mais n’en mène pas large à 2-5… Celui de Karlsruhe qui écrit, écrit, écrit… Aucun côté qui lâche, etc.
    Je suis même allé sur Yah-Deutschland pour connaître le score final.
    Pas possible : c’était pas un match, c’était un film.

  3. Ce qui est ballot c’est qu’au challenge de l’offensive de monsieur Moustache, un 0-0 ou un 5-5 c’est pareil… dommage on aurait pu avoir plus de 5-5 ces dernières années

  4. Oui, enfin, bon… Un 5-5 en Bundesliga 2 ok… Si vous voulez voir des pions, venez nous voir au foot de l’été, des scores de 12-7 sont légion, avec Raoul Bittenbois dans les buts et Frédéric Piébo en défense, même notre attaquant Eugène Cudejate met des triplés (de la tête évidemment).
    Bon d’accord un Brest-Lorient c’est pas forcemment kiffant, mais interrogez une Arlésienne ou un Merlu ce week-end et vous aurez une idée de qui a le plus apprécié son match. Parceque quand ton équipe prends 5 pions (4 pour Arles), ton objectivité sur la notion de spectacle en prend un coup.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.