Point Presse : Les acteurs du Mondial parlent de Domenech

9

BDLV et Roazh Takouer ont des révélations mondiales et exclusives. Un seul « L » à « Anale ».

Pour horsjeu.net (mâtin, quel site), nous, Bernard Delavillelumière sommes partis en mission d’exclusivité vers l’Afrique du Sud, accompagnés par notre serviteur Roazh Takouer. L’Afrique du Sud, terre sauvage ancrée dans les mers australes, pays au doux système de l’Apartheid, quelle joie de fouler enfin ton sol. Comme notre président devrait s’inspirer plus encore de la politique de cette fière nation, distinguant et séparant enfin clairement le seuil de l’humanité parmi les individus. Nous revenons enfin, sans avoir rien suivi du Mondial, avec des informations exclusives.

Partis par bateau le 8 juin depuis Dunkerque, après avoir été déposé par l’Editeur  (quel homme) revenu en son fief et attendu par tous les enfants du pays, nous embarquions à bord d’un ferry boat à destination de Portsmouth. De là nous prenions finalement le bus vers Londres pour rejoindre l’aéroport de Heathrow et embarquer pour Amsterdam (où nous avons fait des rencontres exclusives que nous pourrions vendre à M6) dans le but d’emprunter le vol à destination de la Tanzanie. Enfin, nous faisions du stop à travers la campagne sans tomber une seule fois, Dieu nous bénisse une fois de plus, sur un Zoulou. Ces anthropophages n’ont probablement même pas le permis de conduire.

Nous arrivions enfin à destination embarqués dans la carriole d’un homme fort blond et musclé. Un homme comme vous et nous. Cet aimable quaker d’origine Rhodésienne nous exprima de forts ressentiments quant à la politique du président actuel, un certain Jacob Zuma. Interloqués par ce nom, nous consultions à nouveau notre Quid 1985, notre livre qui a réponse à toute chose, guide ultime de notre connaissance. Pas de doute, selon nos sources, Peter Botha était encore l’homme de la situation. Notre cerveau ne fit qu’un tour. Un juif au pouvoir. La situation politique du pays était donc très grave. Mais c’était bien pire que ce que nous imaginions.

En effet, Andries (car tel était le prénom de l’homme au regard doux et à la salopette hideuse) nous confirma les rumeurs que nous avions perçues quelques jours plus tôt. Jacob Zuma est un Zoulou, et il dirige l’Afrique du Sud. Ainsi, tout espoir de revoir à nouveau notre chère patrie d’adoption s’était évaporé. Comme un redoux de l’Amérique de la grande époque le souvenir de ton système écorchera à jamais l’écorce de notre âme. J’écris ton nom Apartheid.

Passé cette déception, nous nous sommes remis immédiatement d’aplomb, car nous sommes des professionnels. Notre mission était assez claire. L’Editeur nous harangua un jour de manière fort suggestive (« T’as vu la Une de L’Equipe ?  Ces mecs là ont tout compris. C’est du sensationnel que je veux, parce que ça fait du blé, t’as pigé, connard ? Enfonce les Bleus comme tu peux. »). En tant que grand reporter polyglotte et ne souffrant d’aucune forme de remords, nous nous décidions donc à interroger les plus grands sélectionneurs et joueurs à nos yeux, accompagnés de Roazh Takouer. Ce jeune scribouillard, timide mais un peu pervers, a toutes les capacités de retranscription, puisqu’il manie à merveille la langue de Peter Piš’anek et d’Akira Kurosawa. Quand à nous, forts de nos connaissances en anglais en espagnol  et en nippon (où nous ne sommes pas mauvais), nous avons décidé d’interroger des hommes de prestiges, de vrais sélectionneurs qui ont de la trempe et un joueur exceptionnel. Nous avons nommé, Mark Van Bommel, Takeshi Okada, Vladimir Weiss, Dunga, et Diego Maradona. Deux fois Diego. Vous comprendrez rapidement pourquoi.

Sur place, nous avons été initié aux techniques d’interview innovantes de notre confrère, Alexandre D. journaliste indépendant et libre. Nous devons avoué que nous y avions pensé, et que nous avons rapidement réussi à nous adapter à cette manière de faire. Ainsi nous revenons avec des informations capitales pour notre chère France, à savoir le visage de la nation qu’ a offerte le traître, Raymond Domenech aux yeux du monde. Notre beau pays a été sali par l’action du sélectionneur et nous allons transmettre le fruit de notre enquête à Rama Yade et à notre Parti afin de prendre des mesures draconiennes contre l’ennemi de l’Etat. Les questions et les réponses sont traduites et retranscrites par le fidèle Roazh Takouer, retord et un peu sectaire. Des images accablantes.

Bien à vous,

BDLV. Et Roazh. Oui. Takouer, c’est ça.

9 thoughts on “Point Presse : Les acteurs du Mondial parlent de Domenech

  1. « encrée dans les mers australes »??? c’est une licence poétique pour dire que la vie là-bas s’y écrit à l’encre turquoise?

  2. Cher Liberté capillaire.

    C’est surtout une erreur orthographique de ce gros con de Bernard que j’ai volontairement laissé pour que l’on comprenne bien que c’est lui qui écrit et que je n’ai rien à voir avec le fond du fond de sa pensée.

    Cordialement.

  3. y a un pub pour un site de rencontres entre « 100% de droite », à..droite.

    Moké a que ça qu’ à dire. Il a bien rigolé aussi.

  4. Les pubs google? Elles sont souvent liés à tes dernières requêtes.

    Moké fantasme t’il sur Carlita ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.