Le titre est assez explicite. La victime se nommait Monsieur Blas Irala, du Club Nacional, amputé de ses parties précieuses par le capitaine de Cruzeiro Leonardo Silva. Personne ne sait si Mademoiselle Irala va mieux.

9 thoughts on “Tacle aux couilles

  1. Notons toutefois que les cojones en question semlent avoir tout de même brisé la cheville de l’adversaire. Brésil, terre de légende.

  2. C’est pas le brésil mais le mexique encore une fois (et la méme équipe de cruz azul qui réapparait souvent dans la catégorie bucheron).

  3. Vous croyez que la castration « au crampon » peut lui permettre une belle reconversion dans le foot féminin ?

  4. Quel casse-couille ce Silva.
    iPee : Non, mais il a trouvé une place dans un balai. Casse-noisettes. Pardon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.