WBA – Tottenham (3/3) : La Baggies Academy y était presque.

0

Une descentada du coup ?

Si l’histoire de la vie des Baggies se résumerait à une série TV, ça ressemblerait fortement à « LOST – Les disparus ».

Je m’explique. Beaucoup d’entrain, beaucoup d’espoir pour finalement trouver que la fin est nulle, inappropriée et désobligeante. L’impression d’avoir été pris pour un connard.

C’est un peu le sentiment que nous avons, Mémé et moi, à la suite de cette rencontre. Nous avons longtemps hésité, d’ailleurs, avant de rédiger cette Academy, mais nous sommes des personnes attentionnées et nous aimons nos lecteurs. (en vrai, on s’en branle, mais on vous fait quand même des bisous.)

 

LA TEAM

Un classique ! Un 4-4-1-1 des familles.

En défense, rien ne change.
Foster dans les buts, Reid et Ridgewell sur les côtés, et Mc Auley/Olsson dans l’axe.

Au milieu, Dorrans et Mulumbu pour défendre, Amalfitanal et Brunt sur les côtés pour centrer, et Sessegnon à l’inimation.

Devant, Vydra !

 

LE MATCH ET LES GOALS, OF COURSE.

Première surprise, les Spurs vont jouer avec une tenue bleue mauviette. C’est plaisant, agréable au regard, mais cette équipe ne mérite pas le respect rien que pour ça.

D’ailleurs, du respect, les Baggies n’en n’auront pas pour débuter le match. Nous engageons, le soleil brille dans le West Midlands, et le ballon est jeté sur le côté gauche. A la suite d’un centre, Organe Amalfitanal s’amuse sur le côté (petit pont [qui n’en est pas un] en prime qui fait déjà lever Mémé), son centre est repoussé par Hugo « Délire » Lloris dans les pieds de Vydra. 24 secondes et GOOAAALLL du jeune attaquant ! 1/0 !

image

Le jeu reprend, on est au-dessus bordel. Amalfitanal, encore, s’amuse côté droit et met en retrait pour Reid. La tête ratée de Sessegnon retombe sur Brunt, alone ! Sa volée est parfaite ! GOAAALLL 2/0 ! 3 minutes (et quelques) de jeu et on fait déjà le trou à Lloris (pardon) !

Mémé est débout, incontrôlable. Pep Mel, de son côté ne comprend pas trop ce qui arrive.

Avant le quart d’heure de jeu, Tottenham décide de se remuer un peu. Et sur une faute ( ?) d’Amalfitanal, qui est définitivement partout, l’arbitre siffle un pénalty ( ?) que s’empresse de tirer Adebayor. Laxisme, manque de réussite, toujours est-il que Foster arrête le tir du togo-Laid !

image (1)
image (2)

Quand ça veut, ça veut, mais après on verra que quand ça veut pas, ça veut pas. Voilà, voilà.

15 minutes plus tard, quelqu’un (oui je me souviens plus de qui c’était, putain ne faites pas chier) lance en profondeur Sessegnon, dopé ou tout simplement rapide, l’ancien parisien met un trou à la défense de Tottenham et s’en va tromper aisément Lloris ! GOOOAAAAAAAAAAAAAAAAAALLLLLLLL 3/0 !
(Après vérification, c’est un long ballon d’Olsson, relayé par une tête loupée de Naughton qui finit dans les pieds de Sessegnon.)

Moi : « Oh Mémé c’est comme dans un rêve ! »
Mémé : « Attend Petit, le réveil risque d’être compliqué. »

Et dire que les vieux ont souvent raison.

D’ailleurs deux minutes plus tard, sur un centre de Lennon, Olsson dévie le ballon dans ses buts, et ça le fais marrer à l’autre !! GOAL 3/1 !

image (3)

 Le début du revers de la médaille commence. Cherchez pas plus loin, on a marqué trop tôt les 3 buts.

69ème minute, commun symbole, les Spurs mettent les bouchées doubles. Sur un centre venu de la droite, Harry Kane, comme un ouragan, smashe une tête, déviée par Reid et qui trompe Foster. GOAL 3/2 ! Ça pue la remontada !

Nous arrivons donc dans le temps additionnel. 6 MINUTES ! WoW !

image

Et bien évidemment, la défense des Baggies va craquer. Comme des enfants. Le ballon cafouille, Eriksen récupère et catapulte une frappe puissante dans la lucarne de Foster, impuissant. FUCK ! GOAL 3/3 !

Thank you et au revoir ! Putain ! (Mémé pleure. Aucun respect pour les anciens.)

 

LES NOTES :

Foster (3/5) : Ne peut rien sur les buts, enfin presque. Sors le penalty d’Adebayor.

Reid (2/5) : Un bon match malgré tout.

Olsson (2/5) : Superbe but, enfin voilà quoi. Remplacé en fin de match par Dawson (non noté)

Mc Auley (4/5) : Un match costaud. Comme on l’aime.

Ridgewell (3+/5) : Un de ses meilleurs matchs.

Mulumbu (2/5) : Pas à son meilleur niveau. Dommage.

Dorrans (1/5) : Hein ? Pardon ?

Amalfitanal (3+/5) : Virevoltant. Un peu fatigué sur la fin.

Brunt (3/5) : Un très joli but. Il a joué intelligemment.

Sessegnon (3-/5) : Une demi-heure géniale. Il s’est éteint après. Remplacé à la 58ème par Yacob (1/5) qui a subi le réveil des Spurs.

Vydra (3/5) : Vu son âge, son but précoce n’est pas étonnant. Remplacé à la 72ème par Berahino (2/5) un peu trop isolé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.