OL – Nantes (0-1) : La Formidable Académie est au fond du trou

Comme on dit à Lyon :

La crise est profonde et une réunion a eu lieu avant le match contre Nantes pour modifier certaines choses. Juninho s’est enfin exprimé et on tend à croire que ça aura une portée positive sur le terrain. Maintenant, c’est Nantes qui débarque au Parc Ahou, confiant après une victoire contre Rennes.

La composition :

Pas de Tousart ni d’Andersen dans ce 4-3-3 proposé par petit Sylvain. Un 11 qui me hype suffisamment pour espérer quelque chose. Maintenant, à voir comment ce 11 va évoluer sur le terrain.

Le résumé du match :

On a perdu sur un csc de Marçal. J’évacue le match car j’ai beaucoup à dire. Je suis profondément triste de cette rencontre. On ne mérite pas de perdre des points à contrario de nos derniers résultats en Ligue 1. Nantes n’a pas montré grand chose et pourtant, on leur donne un but sur un bête relâchement.

Une action anodine mais lourde de sens. Marçal pourtant un des meilleurs sur la pelouse, glisse en lobe Lopes. L’homme toujours blessé, hors du groupe, qui revient et qui devait apporter du neuf, nous plombe involontairement. Avec lui, la confiance s’en est allée. Définitivement ?

Si on analyse notre match, ce ne fut pas flamboyant, mais il y avait enfin de quoi se réjouir un tant soit peu. De bonnes combinaisons avec un Depay remuant, un milieu à 3 qui, de temps en temps, se montre intéressant. On a même vu nos latéraux être libres et proposer des choses, ce qui montre que little Sylvain sait s’adapter et reconnaître là où il a merdé. Mais il manque le brin de réussite qui nous accompagnait lors des 2 premières journées. Ce facteur qui faisait que nos tirs rentraient, quoi qu’il se passe.

Ne vous méprenez pas, ce n’est pas le seul mal Lyonnais. Il est plus profond qu’un simple manque de confiance ou de réussite. Mais il va falloir un chantier énorme et un Jean-Michel Aulas burné pour le réaliser. Il faut détruire tout ce qui a été construit depuis des années. Cette mentalité gagne petit, ces joueurs suffisants, ce staff surement pas au niveau. Tout doit dégager. Et si la première pierre fut apportée avec Juninho, c’est loin d’être suffisant.

Doit-on virer Sylvinho ? Peut-être, je ne sais pas. Mon for intérieur me fait croire qu’il possède les clés pour changer tout ça, mais ma raison me pousse à peut être faire comme les Guingamp ou autre Dijon. Prendre un pompier de service pour « sauver » le club et repartir sainement l’an prochain. Est-ce notre destinée ? J’ai tendance à croire qu’en cas de défaite lors du derby, Sylvinho prendra la porte.
On se rend aussi compte que certains joueurs qu’on pensait, pardon, que je pensais supérieur ne sont pas au niveau auquel on les voit. Houssem, je te regarde furieusement. Tu étais sensé être notre leader, tu n’es rien. Tu erres sur la pelouse sans rien apporter de plus que quelques crochets et 2 montées intéressantes. Au final, tu sembles rejoindre Ghezzal ou Gonalons dans le rang des surcotés. Tu as encore le temps de changer Houssem. S’il te plait, reprends toi.

J’ai mal à mon OL, sachez le, chaque académie est difficile à écrire. Ce qui me raccroche c’est qu’on ne peut qu’aller mieux. Du moins je l’espère. C’est compliqué de voir une telle crise dans son club. Dur à encaisser quand à l’été nos rêves et nos espoirs étaient grandissants. Et encore plus dur de voir les critiques, justes, pleuvoir sur tout ce qui compose l’OL.

On n’hésite pas à aider Horsjeu en FAISANT UN DON. Et si tu supportes une équipe non représentée sur le site, alors clique sur REJOINS-NOUS. Tu verras, l’équipe est adorable. Et tu seras vite intégré si t’aimes l’alcool.

Johan Hardcock.

Johan Hardcock

2 commentaires

    • Ah bah il faudra bien. Mais les commentaires de Jean Michel Aulas me font reprendre confiance en ce groupe. J’espère que le derby sera en notre faveur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.