OL – Zenit (1-1) : La Formidable Académie est désappointée

Comme on dit à Lyon :

On ne perd pas de temps. Après un nul décevant à Amiens, les Ahouboys reçoivent le Zenit pour le compte de la première journée de Ligue des Champions. Début du match à 18h55 car l’UEFA. Une débilité de plus que voulez-vous. Les droits TV dirigent le monde.

La composition :

Joachim Andersen est remplacé par Marcelo pour contrer la puissance physique de Dzyuba. Pourquoi pas. Par contre, pas d’Aouar mais toujours Tousart dans le 11. Comme le dirait un prophète : « Che ne compwen pa »


Le résumé du match :

Normalement dans les gros matchs, l’OL se sublime un minimum. Faut croire que le Zenit ne fait pas rêver les foules puisqu’on assiste à une première période monotone. Lyon domine sans se montrer véritablement dangereux. De son coté, les Russes procèdent en contre et parviennent à se trouver trop facilement, la faute à un non pressing lyonnais. Rapidement, le 4-3-3 de base devient un 4-2-3-1 avec Jeff Reine-Adélaïde qui prend la place du N°10. L’ancien angevin qui éclabousse la rencontre de ses gestes techniques, est malheureusement bien le seul à réveiller un Parc OL peu entrain à la fête.

A la 37e minute, Sardar Azmoun commet une faute sur Thiago Mendes et se tord la cheville. On pense alors qu’il va sortir mais que nenni. Il revient sur la pelouse après avoir été mourant 3 minutes. A peine reviendu qu’il se joue de la défense Lyonnaise sur un simple 1-2 avec Dzyuba. Face à Lopes, l’Iranien ne tremble pas et donne l’avantage à son équipe. 0-1, je suis médusé. Un des axes de travail de Sylvinho était de créer une entité défensive solide. Et si l’OL concède moins d’occasions, les adversaires sont à chaque fois d’un réalisme confondant. A la pause, les Sylviboys sont menés et l’agacement est présent.

Une fois n’est pas coutume, Lyon débute bien sa 2e période. Après un bon travail de Kone, Memphis s’infiltre dans la surface et provoque un penalty indiscutable.

Je prends les devants, je sais que vous allez vous lâcher dans les commentaires. Memphis décide de le tirer, une réussite. Sa frappe forte trompe le portier du Zenit. 1-1, on se met à espérer. Surtout que les Russes sont nuls. Ils se contentent d’attendre sans véritablement pousser, et la moindre tentative de pressing Lyonnais provoque une faute dans la relance. Malheureusement, l’OL fera preuve d’une inefficacité assez flagrante. JRA se permettra même de croquer un magnifique contre amorcé par Traoré. Le Burkinabais sert Dubois qui réalise un 1-2 avec Adélaïde. Malheureusement, le milieu lyonnais envoie sa frappe à coté. Il y aura bien une frappe de Cornet au-dessus en fin de rencontre, mais au final, une sensation de déjà vu. Un OL qui joue 5 minutes, inscrit un but et ne fait rien pendant tout le reste de la rencontre. Enervant, usant, déprimant, et nous ne sommes que mi-septembre.


Les notes :

Lopes : 3/5. Il se fait crucifier sur la seule véritable action chaude du Zenit. Sinon, pas d’erreur à signaler.

Dubois : 1/5. Le meh est total pour Dubois. Repositionné dans son couloir fétiche, il n’a pas pesé offensivement. Défensivement on l’a souvent vu très loin de son vis à vis. Il ne marque pas des points. Et très belle couverture sur le but du Zenit par ailleurs.

Denayer : 2/5. Très belle défense sur le but puisqu’il est aspiré par le ballon au lieu de rester à suivre Azmoun. Sinon, match sans encombres.

Marcelo : 2/5. Très belle montée à contre temps sur le but du Zenit qui ouvre une porte aussi large que nos anus de supporters. Toujours des relances approximatives. Par contre, sur le duel physique avec Dzyuba, il a su rester présent. C’est ce qu’on lui demandait.

Kone : 3/5. C’est marrant, mais quand nos latéraux montent et proposent des choses, on est dangereux offensivement. Incroyable, je sais. Un vrai latéral gauche ça vous change la vie.

Tousart: 0/5. Non. C’est plus possible. Vous allez penser que je m’acharne, mais il a une qualité de relance inexistante, il n’a pas la puterie d’un vrai 6 pour enrayer les actions adverses, il n’apporte rien offensivement. C’est un poids mort sur la pelouse. #DonnezNousCaqueret

Mendes : 0/5. Pas de favoritisme. Les deux milieux du double pivot ont été nuls. Pas un pour rattraper l’autre. On avait l’impression que Mendes ne savait pas quoi faire.

JRA : 4/5. Le meilleur Lyonnais. Dans sa qualité de création, de percussion, de conservation de balle. Très peu de déchet pour celui qui risque déjà de voir sa cote flamber au fil des rencontres. Remplacé par Martin Terrier à la 85e qui a eu le mérite d’être énervant et peu utile dans son laps de temps sur le terrain.

Bertrand Traore : 1/5. Vingt premières minutes plutôt solides avec quelques ballons bien négociés et des contrôles magnifiques. Puis plus rien. Aucun bon choix, des pertes de balles. Remplacé à la 76e par Maxwel Cornet qui a eu une action. Voila.

Depay : 2+/5. Il est énervant. En première mi-temps il a tout fait de travers. Des passes quand il faut dribbler, des dribbles quand il faut passer, des tirs dans le vent. Et puis au retour du vestiaires il s’est montré intelligent dans ses décisions et ce fut agréable. Malheureusement il s’est éteint en même temps que l’équipe.

Dembele : 2/5. Le pauvre… On joue jamais avec lui. Il doit redescendre chercher des ballons. Ça doit être déprimant de participer à de tels matchs.


Des enseignements ?

Il y a des choses que je ne comprends pas avec Sylvinho. Pourquoi de tels changements ? Et surtout, pourquoi attendre aussi longtemps ? Quel intérêt de garder Tousart dans le 11 ? Pourquoi Aouar ne rentre pas pour apporter de la création et du frais au milieu ?

Je sais bien qu’il faut laisser du temps à ce projet de prendre forme. Et ne vous méprenez pas, je soutiens Sylvinho. En revanche, il serait de bon ton de voir des modifications dans ses idées, pour au moins faire que l’ensemble s’emboîte bien. Un système en 4-4-2 losange irait surement mieux au collectif présent. Ou même un simple 4-4-2 à plat. C’est dans les prochaines semaines que l’on verra la capacité d’adaptation de notre coach. En attendant, il y a de la frustration de ne prendre qu’un point contre un Zenit loin d’être supérieur à nous. Ce n’est pas rédhibitoire pour la qualif, mais faudrait éviter ce genre d’accroc pour le reste de la compétition.


Le résumé du match :


On n’hésite pas à aider Horsjeu en FAISANT UN DON. Et si tu supportes une équipe non représentée sur le site, alors clique sur REJOINS-NOUS. Tu verras, l’équipe est adorable. Et tu seras vite intégré si t’aimes l’alcool.

Johan Hardcock.

Johan Hardcock

2 commentaires

  1. purée deuxième acad’ et déjà plus personne pour te pourrir, je crois que t’as remporté le trophée de l’académicien honni d’emblée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.