Au courrier des lecteurs: coup de gueule Ligue-OL-Bordeaux…

Reports, rapporteurs et petits arrangements, ou comment passer pour des cons en Europe…

Est ce qu’on touche le fond ? Ou est ce qu’il est possible de passer encore un peu plus pour des abrutis ? On arrive à une situation ou on a 2 clubs en quart de finale de la Champion’s League, ou pour la première fouis depuis très longtemps on pourrait rouler un peu des mécaniques en disant que personne ne fait mieux cette année, que la Ligue 1 se positionne pour une fois au niveau des gros championnats. On pourrait s’extasier ensemble sur notre belle ligue, les progrès faits, et, en attendant que Lyon ou Bordeaux se fasse corriger par Manchester, se laisser aller à une vague euphorie. Au lieu de ça ? Ben on s’arrange pour passer pour des petits parvenus mesquins, les mecs qui arrivent au buffet et dont la seule préoccupation est de ne pas être moins bien lotis que les autres, la trouille de se faire avoir plutot que l’envie de faire le maximum.

La situation dans laquelle Bordeaux est aujourd’hui, ils l’ont en partie créée : avec Lyon et Marseille, en demandant des reports à l’automne pour pouvoir passer les poules, ils ont surchargé la deuxième moitié du calendrier. Les reports dus à la météo ont fait le reste. Ca, et l’idée de la Ligue de programmer des matchs en retard les soirs de Ligue des Champions, une décision qui apparemment a suffisamment chatouillé ce cher Platoche pour que Lyon Bordeaux soit programmé le mardi plutot que le mercredi. Pas de bol, quoi. Mais ces reports de l’automne, au du moins les demandes, avaient quelque chose de légitime.

Pour moi, en demandant que le match de Lyon soit reporté, Bordeaux a en revanche franchi un pas dans le manque d’élégance et la mesquinerie. En escaladant la décision jusqu’au CNOF, Lyon les suit dans la médiocrité. Mais le plus minable de tous, c’est probablement notre ami moustache, tellement préoccupé par sa coupe et son envie permanente de plaire aux clubs qui pourraient former le « Big 4 » de ses rêves qu’il n’a apparemment pas pris le temps de consulter Grenoble. C’est vrai, Grenoble on s’en fout, ils sont déjà en D2. Et puis leurs supporters qui ont déjà probablement posé des RTTs pour aller au match du vendredi, ben on s’en tape aussi, non ?

Ce qui est le plus ralant dans cette histoire, c’est que tous les ingrédients étaient là pour faire de ce 1/4 un vrai événement valorisant pour l’ensemble du foot français : 2 clubs en 1/4, 1 en 1/2, et l’espoir, vu les structures de ces clubs et celles de Marseille, de pouvoir s’habituer à avoir des clubs français à ce niveau là. Au lieu de ça, tout n’est que querelles puériles pour un jour de récupération, non respect des supporters, et copinages.

Jean

13 thoughts on “Au courrier des lecteurs: coup de gueule Ligue-OL-Bordeaux…

  1. Je suis assez d’accord avec ce courrier tiens… Ce qui est quand même génial, c’est que Bordeaux s’immisce dans une décision prise en concertation entre deux clubs, Lyon et Grenoble, acceptée par la Ligue, et qu’ensuite, on zappe quand même les Grenoblois, parce que eux aussi sont quand même concernés.

    Ils zappent aussi les supporters, mais ça on a l’habitude je crois.

  2. Je trouve Bordeaux finalement encore plus fourbe et faux cul qu’Aulas à son apogée.

    Je me repete, mais si Blanc veut entrainer United, va falloir qu’il apprenne à assumer un calendrier alambiqué.

    puis c est toujours pareil, un club a combien de joueurs ? largement moyen de jouer sur differents tableaux, sinon tu les perd sur tapis vert et tu la fermes.

  3. « La situation dans laquelle Bordeaux est aujourd’hui, ils l’ont en partie créée : avec Lyon et Marseille, en demandant des reports à l’automne pour pouvoir passer les poules, ils ont surchargé la deuxième moitié du calendrier. »

    Eh oh il faudrait que tout le monde rentre dans sa petite tête que Marseille n’a JAMAIS demandé le moindre report !!!

    Om/Sochaux a été déprogrammé par la Ligue pour y mettre à la place le match du PSG, déprogrammé par la Ligue pour cause de grippe achinhènin au PSG. La nouvelle date à laquelle a été programmé OM/Sochaux se trouvait 2 jours avant un match de Ligue des Champions. C’est contre cette aberration (pénaliser l’OM à cause de la fausse grippe des parisiens) que se sont -à raison- élevé contre cette décision.

    L’OM a toujours pris les matches les uns après les autres sans se poser de question, en prenant ses couilles et en essayant de trouver les intervaux. De toute façon le travail paye toujours.

  4. @ Pas Scal; tu voudrais quand même pas que je vérifie tous les faits avant d’écrire, non ? Je fais comme les journalistes, moi….
    Désolé pour l’erreur…

  5. Jean, ce n’est pas tant envers toi -simple lecteur pas content qui le fait savoir- que s’adresse mon énervement caractérisé par les trois points d’exclamation tapés du poing sur mon clavier, qu’envers les vrais journalistes qui reprennent et divulguent cette fausse information.

    En fait, ce qui m’a surtout agacé dans cette histoire, et on en revient à ton courrier, c’est que c’est Laurent Blanc qui le premier a utilisé la « jurisprudence » (c’est son terme) fallacieuse de l’OM pour justifier ses demandes de report !! Il avait alors en conférence de presse dit que si on le faisait pour l’OM il était légitime de le faire pour Bordeaux. Ce qui était -je le répète- totalement malhonnête de sa part puisque l’OM n’avait rien demandé à personne. Que je sache les adversaires de Bordeaux n’ont pas fait semblant d’avoir la grippe Justine Hénin.

    Sachant qu’ensuite Aulas a demandé le report pour Lyon en se basant lui-même sur Blanc, ça montre à quel point on est parti loin dans le délire… surtout quand on sait que Bordeaux a eu à rencontrer des adversaires de niveau feu Intertoto durant toute la compétition. Mais ça c’est un autre sujet.

  6. agree avec le grand frère.

    Lyon a rencontré du lourd contrairement à Bordeaux avec sa Juve malade, le Bayern amputé, et l’Olympiakos qui ressemble a rien…

  7. Mouais, j’ai du mal à l’avouer en tant que supp bordelais, mais je suis obligé d’être d’accord. Meme si Liverpool est moche cette année, la comparaison Real – Olympiakos suffit à dire que Lyon a plus de mérite d’être là…
    En meme temps on va pas s’excuser d’avoir du bol, hein ?

  8. Bien sûr que non Jeannot, mais avoue que les médias parlent d’exploit à tout va…j’aurai plus vu le passage d ‘un palier avec une victoire sur un Bordeaux/Chelsea (mauvais souvenir pour toi je pense).

  9. Mais au final, l’OL n’a eu aucun match reporté cette saison il me semble, ils ont essayé pour le match contre Boulogne, mais pour une fois ils se sont abstenus d’aller jusqu’au bout de leur démarche.

  10. Quand on voit le calendrier des clubs anglais, avec des matches de coupe rejoués en cas de match nul, des rencontres de championnats programmées meme pas 48 heures apres des rencontres européennes, et que ni Wenger, ni Benitez, ni Ferguson ne trouvent à redire… Y a pas à dire, en France, on a encore pas mal de boulot. Pas au niveau des infrastructures, pas au niveau des centres de formation, pas au niveau de la qualité de jeu, mais plutôt au niveau de la mentalité des dirigeants de nos clubs, qui sont restés enfermés dans une logique de petits bras, petits joueurs sans autres ambitions que de faire une ou deux belles saisons !
    Quand on veut s’inscrire dans la durée, on serres les dents, on fait avec un calendrier démentiel (après tout, quand on veut jouer sur tout les tableaux, faut s’attendre à jouer tout les trois jours), et on construit un groupe élargi (et élargi, c’est pas 16) capable de jouer à son meilleur niveau deux fois par semaine, et ce huit mois dans l’année. Sinon, on joue le titre un an, puis l’Europe l’année suivante, et surtout on arrête de se plaindre de son voisin !

  11. Ludokhan, je vais faire une chose que mon autre policier ne va pas supporter, mais je me sens provocateur.

    + 1 !

  12. Grosse poussée de provocation Moké… Il me semble que Wenger en particulier « pleure » régulièrement, et qu’un Harry Redknapp demande tous les deux ans que la CAN soit annulée. Mais la ligue anglaise, malgré tous ses défauts, ne cède pas et maintien le calendrier.

    Et je confirme que les média ont tendance à parler d’exploit un peu facilement, même si je ne pense pas qu’on atteigne dans le foot le ridicule atteint pendant les derniers JO d’hiver…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.