Ah ben ouais, c’est bien un doublé

Attention, il y a un intrus sur la photo

Et oui, un sacré doublé pour Abrahamovic qui en moins d’un an n’aura donc conservé aucun des deux entraîneurs champions d’Europe passés par la maison blues.
La vie est cruelle avec les pauvres supporters du Benfica, qui voient une 7e défaite en finale de coupe d’Europe au terme d’un match que leur équipe aura plutôt dominé. Mais des difficultés à marquer, une passe quasi-décisive de Petr Cech à la main et un corner à la dernière minute auront eu raison de leurs espérances.

Du coup, c’est bien les Blues qui soulèvent le trophée un peu bizarre là, et John Terry a tenté de faire croire qu’il jouait encore.

6 thoughts on “Ah ben ouais, c’est bien un doublé

  1. C’est une bonne chose que David Luiz ait pu quitter Benfica en partant pour Chelsea parce que sinon il aurait pu jouer contre lui-même sur ce match a ça aurait créé un putain de paradoxe temporel.

  2. le scénar d’une affrontement entre Mourinho et Guardiola pour débuter la saison 2013/2014 avec la finale de la supercoupe prend de plus en plus forme

  3. Padls, tu insinues qu’il posséderait l’almanach des sports? Il va falloir que stade 2 enquête là dessus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.